« Gratin » de crozets presque savoyard

gratin crozets

Bonjour à tous ! Ce blog et ses lecteurs sont délaissés, mais voilà : j’ai une thèse à finir et deux nouveaux livres de recettes en cours d’écriture. Je vis littéralement ligotée à ma chaise. Puisqu’il faut bien se nourrir, je gagne du temps en cuisine en vidant mes placards au lieu de faire des courses. La nécessaire simplification de mon quotidien va d’ailleurs de pair avec un besoin de désencombrement… En commençant avec ces crozets au sarrasin, que je n’avais pas l’habitude de cuisiner.

gratin crozets

Peu inspirée, j’ai simplement « végétalisé » une recette classique. C’est une réussite, non pas au sens où l’on retrouve le goût de l’original, mais au sens où le résultat final est délicieux en soi. Je n’ai jamais goûté le « vrai » gratin de crozets qui, semble-t-il contient du jambon, du fromage et de la crème – sûrement fameux, mais pas vraiment raccord avec mon mode de vie.

Mes substitutions sont les suivantes : à la place du jambon, du tempeh mariné. Si vous ne connaissez pas le tempeh, j’en parle un peu ici : c’est une excellente source de protéines végétales. A la place des produits laitiers, une purée de légumes bien assaisonnée, avec un peu de miso et de levure maltée qui apportent une saveur umami. Ce serait aussi très bon avec du tofu fumé. La fermentation rend le tempeh, un dérivé du soja, plus digeste que le tofu. Le tempeh, cependant, est un brin fade. C’est pourquoi je le fais toujours mariner avant de l’utiliser. Si j’en avais le courage, je ferais du parmesan végétal pour ajouter un peu de croquant au moment de servir…

gratin crozets

 

 

« Gratin » de crozets presque savoyard

Pour 4 personnes

La marinade de tempeh

  • 1 bloc de tempeh (300 g)
  • 150 ml de vin rouge
  • 2 c. à soupe de sauce soja (pauvre en sel)
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 50 ml de vinaigre de cidre
  • 1 c. à café de miso noir
  • 1 c. à café de paprika fumé

Détailler le tempeh en très fines lamelles, placer dans un saladier.

Préparer la marinade en mélangeant tous les ingrédients.

Verser la marinade sur le tempeh, laisser reposer au frais 2 heures.

Egoutter le tempeh et récupérer la marinade.

La « crème » de patate douce

  • 200 g de patate douce
  • 1 oignon
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • la marinade du tempeh (ci-dessus)
  • 100 ml d’eau
  • 1 c. à soupe bombée de farine de pois chiches (pour épaissir)
  • 2 c. à soupe de purée de sésame complet
  • 2 c. à soupe de levure maltée

Couper la patate douce en petits dés, ou la râper.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle. Faire revenir l’oignon et l’ail émincés, jusqu’à ce qu’ils dorent.

Ajouter la patate douce et la marinade, puis laisser mijoter à feu doux et à couvert jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

A l’aide d’un blender ou d’un robot, mixer cette préparation avec le reste des ingrédients. Saler si besoin.

Le gratin de crozets

  • 250 g de crozets
  • 1 feuille de laurier
  • le tempeh mariné
  • la crème de patate douce

Préchauffer le four à 180°C.

Faire cuire les crozets comme indiqué sur le paquet (environ 7 minutes dans de l’eau bouillante salée, avec la feuille de laurier). Pour encore plus de saveur, ajoutez quelques aromates, ou un « bouillon cube » de bonne qualité. Pour plus de crémeux, faites-les cuire dans du lait végétal non sucré.

Répartir les crozets dans un plat à gratin. Ajouter par-dessus le tempeh mariné, puis recouvrir de la crème de patate douce.

Enfourner pour 25 minutes environ.

 

9 Replies to “« Gratin » de crozets presque savoyard”

  1. Merci pour l’info.
    Je n’ai pas essayé car maintenant je les fais à la main.
    J’ai rangé la bestiole. Nouvel essai prévu mais ultérieurement :)

  2. Bonjour Hélène, c’est sympa de voir que tu vas bien.
    Je suis en plein essai de fabrication de soba « maison » avec les recettes de Luna : http://etrangerecuisine.canalblog.com/archives/2017/09/18/35684807.html#comments
    Donc, ton gratin me plait bien et je compte le faire dès qu’il sortira autre que des débris de pâte du laminoir !
    A bientôt.

    1. je me permets de vous répondre ;)
      il faut bcp fariner la pâte , à l’entrée, à la sortie du laminoir ……
      et ça devrait le faire ensuite !!!
      allez! on y croit !

  3. Pendant des siècles les Savoyards étaient de pauvres paysans et ils ne mettaient pas tout ça dans leurs crozets !
    Des oeufs dans les crozets probablement. Il y avait des poules dans toutes les fermes. Peut être du lard mais pas forcément. Mais du gruyère pour faire gratiner c’est sûr.

    1. Bonjour ! Eh bien aujourd’hui on fait plein de choses nouvelles avec les crozets, c’est ça qui est amusant, je trouve. Pas vous ?

  4. coucou Hélène !!
    j’allais t’envoyer un mail, je m’inquiétais (presque) un peu !!!!!
    tout va bien si tu es débordée alors !! j’aime !
    je ferais ta recette avec tout autre chose que des rozets….. Tignes étant passé par là, la cuisine savoyarde ne passera plsu par moi .. j’en garde un souvenir horrible !!
    touplin de bisous et si je ne te vois pas d’ici la fin de l’année, de gros bisous encore pour te souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année et .. je t’envoie un camion d’ondes +++++ pour la thèse !
    ♥♥♥

    1. Bonjour Résé ! Merci de passer par là. Je t’écris vite !!! Bien reçu toutes les ondes ;-) je vais pouvoir finir à toute allure ! Bisous

  5. Très belle recette, mais les crozets ont parmi leurs ingrédients de l’oeuf.

    1. Bonjour. J’utilise les crozets Lazaretti (ici), il n’y a pas d’oeuf dedans. Je suppose que vous vouliez dire qu’il fallait que les véganes fassent attention à la marque qu’ils ou elles utilisent ? Je vais ajouter une précision dans l’article. Merci à vous.

Laisser un commentaire