Vinaigre aux agrumes multi-usage : nettoyant, assouplissant

nettoyant_multiusage

nettoyant_multiusage

Lorsque j’ai vécu seule pour la première fois, j’ai fait « comme Maman ». J’ai rempli mon placard de produits ménagers tous plus chers et plus spécifiques les uns que les autres. Un produit spécial « inox » pour l’évier. Un produit à vitres. Un anti-calcaire pour la salle de bains. Un produit Javellisant pour les cabinets. Une crème spécial pierre pour les murs de ma salle de bains. Un savon liquide pour les sols. Une bombe spécial bois pour les meubles dénichés aux puces. Un décapant spécial four… ainsi de suite. La corvée du ménage était un calvaire : je respirais mal, les yeux me piquaient. C’est en utilisant la bombe décapante spécial four que j’ai compris mon erreur. Après l’avoir utilisée, j’ai perdu l’odorat pendant une journée…

A la même époque, étudiante en agronomie, je découvrais avec horreur la triste réalité de l’agriculture intensive. J’ai commencé à fréquenter les magasins bio. J’ai remplacé mes produits conventionnels par des équivalents écologiques. Et puis, à force de lire et de me renseigner, j’ai voulu essayer, comme tant d’autres avant moi, de ne plus utiliser que ces trois ingrédients : vinaigre, savon et bicarbonate. Et c’est tellement facile…

Mais tout d’abord, pourquoi éviter les produits ménagers industriels ?

  • Eliminer inutilement les bactéries, c’est dangereux pour tout le monde ! Tout d’abord, vivre dans un milieu aseptisé empêche notre système immunitaire d’être confronté à des bactéries peu nocives, qui ont l’avantage de ne pas nous rendre malades tout en entraînant notre corps à résister aux bactéries. Deuxièmement, éliminer inutilement les bactéries ne fait que favoriser la sélection de souches résistantes : c’est exactement comme avec les antibiotiques.
  • Les produits ménagers sont toxiques pour votre santé. Cette étude de 2013 indique que 91% des produits ménagers produisent des émissions cancérogènes ! C’est bien simple : quasiment aucun produit ménager industriel ne révèle le nom des molécules qui le constituent. Sinon, les consommateurs avertis pourraient demander à Google ce qu’il en est… et n’en plus dormir de la nuit. De plus, l’on sait peu de choses sur les interactions entre les différents constituants des produits ménagers : si l’ingrédient 1 et l’ingrédient 2 sont toxiques, qu’en est-il du mélange des deux ?
  • Les produits ménagers sont toxiques pour votre planète. Une grande partie des produits ménagers est évacuée dans l’eau de ville (lorsque vous lavez votre douche, par exemple). Certes, cette eau est traitée en station d’épuration, mais une partie ne peut pas être dépolluée et est rejetée dans l’environnement. Les milieux aquatiques sont particulièrement contaminés avec un impact désastreux sur les faune et flore aquatiques : par exemple, les poissons et crustacés voient leur système endocrinien bouleversé par ces molécules inhabituelles, leur fertilité diminue. Le chlore de l’eau de Javel se combine avec certaines molécules pour former des molécules organochlorées, qui sont extrêmement toxiques et difficiles à dépolluer. Enfin, la grande majorité des produits d’entretien sont issus de la pétrochimie : acheter ces produits, c’est enrichir les pays producteurs de pétrole. Mais c’est aussi enrichir les industries dérivées. Bien souvent les composés sont fabriqués en Asie, particulièrement en Chine, dans des conditions environnementales et humaines absolument déplorables (pollution, risque d’explosion des usines, exploitation humaine…).
  • Les produits ménagers sont toxiques pour votre porte-monnaie. Les cartels, cela vous dit quelque chose ? Avez-vous remarqué que le prix des produits d’entretien augmente toujours ? C’est simple : les quelques entreprises qui fabriquent les produits ménagers s’entendent, en toute illégalité, sur les prix à pratiquer. J’augmente mes prix, mais toi aussi : c’est gagnant-gagnant. Parfois, les manigances sont révélées, et punies. Enfin, il est illusoire de penser qu’il faut un produit particulier pour chaque surface ou objet de votre maison ! Prétendre le contraire est une façon de créer de nouveaux marchés et de pousser à la consommation.

Tout ceci est trop cher payé en termes de santé, d’environnement et d’argent ! De plus, il existe des alternatives saines, non-toxiques pour la planètes, qui sont très peu chères. Comme mon produit multi-usage au vinaigre !

J’ai déjà parlé longuement de l’utilisation du vinaigre pour le ménage ici. Vous trouverez dans cet article plein d’idées d’utilisation du vinaigre pur. Aujourd’hui, je vous propose de fabriquer un produit d’entretien multi-usage et qui sent bon à partir de vinaigre !

J’utilise essentiellement du vinaigre blanc (de 50 à 70 centimes le litre, ça n’est pas ruineux). Pour le parfumer et le rendre plus efficace, j’y fais macérer des écorces de citron, celles que j’ai après avoir pressé un agrume pour mon jus du matin ! Après environ 2 semaines de macération, le vinaigre embaume et a pris une belle couleur jaune. Je le dilue légèrement pour fabriquer un produit ménager multi-fonctions. Ce seul produit me sert à beaucoup de choses : inutile d’avoir un panier rempli de produits différents : mon placard est mieux organisé et je m’y retrouve très facilement puisque je n’ai besoin que de ce produit !

  • Dans un vaporisateur, j’utilise le produit multi-fonctions pour nettoyer les toilettes, le plan de travail de la cuisine ou ses placards, le four, le frigidaire et les carrelages, pour faire briller l’électroménager en inox (pour les sanitaires, je préfère le bicarbonate de soude, qui élimine les résidus de savon).
  • Avec un chiffon micro-fibre, je l’utilise pour nettoyer les miroirs, la porte du four, la plaque de cuisson, pour faire briller les robinets, pour assainir mon ordinateur ou mon téléphone portable.
  • J’y fais tremper ma brosse à dents et ma brosse à cheveux de temps en temps (une nuit) pour les assainir.
  • J’utilise le vinaigre aux agrumes non-dilué comme assouplissant pour les lessives (à mettre à la place de l’assouplissant dans le bac réservé à cet usage). Etant donné le niveau de dilution, aucun risque que la couleur du vinaigre ne tache votre linge, même blanc !

 

Vinaigre aux agrumes multi-usage

Pour 1 litre

  • 1 litre de vinaigre blanc / de ménage
  • Ecorces d’1 citron (ou 1/2 citron et 1/2 orange)

Ajouter les écorces dans la bouteille de vinaigre. Laisser macérer 1 à 2 semaines.

Pour la lessive, remplacer l’assouplissant par le vinaigre non-dilué dans le bac à assouplissant de votre lave-linge (l’équivalent d’un demi-verre).

Produit nettoyant au vinaigre

Pour 1 litre

  • 700 ml de vinaigre aux agrumes
  • 300 ml d’eau
  • Optionnel : 10 gouttes d’huile essentielle de Tea-tree (antiseptique / antifongique)

Filtre le vinaigre pour ôter les peaux d’agrumes et les éventuels morceaux de pulpe.

Mélanger tous les ingrédients dans un pulvérisateur. Secouer. Utiliser.

27 Replies to “Vinaigre aux agrumes multi-usage : nettoyant, assouplissant”

  1. […] le vinaigre comme produit ménager à tout faire, mais je n’avais jamais eu l’idée d’y faire macérer des écorces d’agrumes pour le parfumer et le rendre plus efficace. Merci Hélène ! (Green me up […]

  2. Merci beaucoup pour ta réponse Hélène ! Ce n’est pas si compliqué finalement (au contraire) :) Je dormirai moins bête ce soir Hihi

  3. Je fais à peu près la même recette, et j’en suis accro ! Mais je ne l’utilise pas pour autant de choses que toi … je n’aurais jamais osé en mettre sur mon clavier ou mon téléphone par exemple. Je vais essayer ! J’ai toujours cette impression de trimbaler un paquet de bactéries avec mon portable :(

    1. Tu peux littéralement l’utiliser pour tout ! (sauf pour la pierre calcaire).

  4. J’ai le même à la maison ;) J’y ajoute depuis qq temps une branche de romarin lors de la macération…
    Bises printanières à toi!

    1. Quelle bonne idée :-) !

  5. J’ai pu lire que le vinaigre est mauvais pour certains plastiques et donc que le mettre dans la machine à laver l’use prématurément. La mauvaise expérience d’une connaissance avec un lave-vaisselle m’ayant confirmé la chose.
    J’utilise pour ma part le Bicarbonate de soude dans la machine lequel est aussi anticalcaire.

    1. Bonjour JF. J’utilise cette méthode depuis de nombreuses années et n’ai jamais eu de problème… Cela dépend peut-être de la qualité de la machine également.

  6. Ah,, de mon côté, ça fait longtemps que j’ai adopté le vinaigre pour tout nettoyer ! :)
    J’ai suivi les recettes d’Antigone et elles sont super ! (https://antigonexxi.com/2014/05/29/mon-nettoyant-multi-usage-maison-2-recettes/)
    Ce sont d’ailleurs quasiment les mêmes que les tiennes et elle dit d’ailleurs exactement la même chose dans son article : trop éliminer les bactéries n’est pas bon et les produits conventionnels sont toxiques pour la santé & la planète et pas économiques du tout !
    Et dire que j’ai été élevée par une Maman Javel… ;)

    1. Ca ne m’étonne pas : il n’y a pas des dizaines de façon de faire le ménage au vinaigre ;-) toutes les recettes se ressemblent. Moi aussi, j’ai été élevée par une Maman Javel :) c’était même dans le jardin pour nettoyer les pavés… ARGH !

  7. Bonjour Hélène ! Merci beaucoup pour cet article qui respire l’écologie et les économies !! Souhaitant réaliser le nettoyant multi-usages, je suis allée au supermarché regarder les vinaigres blancs, mais je n’y connais strictement rien donc j’ai laissé tomber : s’agit-il de ce qui est intitulé « vinaigre d’alcool » (question de novice +++ je l’avoue) ? Il y a-t-il selon toi une différence entre les différents vinaigres blancs mis en vente ? Enfin, faut-il préférer le bio ou ce n’est pas nécessaire pour ce produit ? Merci !!

    1. Oui, vinaigre d’alcool. C’est le nom classique, car le vinaigre est simplement de l’alcool fermenté. C’est un liquide blanc comme de l’eau. Le produit de départ de l’alcool (et donc du vinaigre) c’est le sucre : un vinaigre bio sera donc produit à partir de sucre bio, j’imagine, mais pas le non-bio. En termes d’efficacité, ce sera la même chose, mais le vinaigre bio aura été produit plus « proprement ».

  8. J’en ai fait cet hiver c’est génial, et ça sent tellement bon !

  9. mais padutou !!! :D
    j’ai été écolo bien avant l’heure et ma mère ne jurait QUE par la Javel (j’adorais cette odeur !!!)
    et pour la lessive, j’ai lâché l’affaire …. grrr
    ici, l’eau est tellement calcaire que le savon de Marseille, c’est même pas en rêve, plutôt en cauchemar!!
    si tu suis Natasha on en a d’ailleurs parlé …..
    on doit se voir cet été et on va essayer de mettre un truc au point (ou pas) !!
    bon dimanche!! <3

    1. Ma maman aussi aime l’eau de Javel :( pour le linge blanc, pour « blanchir » l’évier… Bonne idée la lessive spéciale eau dure !

  10. […] Comment nettoyer les joints des carreaux avec des remèdes naturels. Astuces maison / Enlever les moisissures. Votre maison n'aura jamais été aussi propre! 15 astuces de nettoyage qui feront le bonheur des maniaques de propreté. 5 utilisations à faire avec la banane. Vinaigre aux agrumes multi-usage : nettoyant, assouplissant. […]

  11. Je n’ai pas encore fabriqué mes propres produits ménagers, j’ai peur que ça soit compliqué. Mais quand je vois ta recette, c’est simplissime, je pense que je vais le tenter rapidement. Et si tu as d’autres recettes maison, je serais ravie de les lire. ^^ Merci de partager tes « secrets ».

    1. Bonjour ! J’ai aussi publié ma recette de lessive au savon de Marseille et plein d’astuces pour l’entretien du linge :-) ICI

  12. je l’utilise depuis ….. pfiou… au moins !!! :D
    et je m’en ers pour tout ! même pour laver le sol, ou bien je vaporise ma serpillère et je passe mon nettoyeur vapeur (ça me rassure) !!!
    des bisous !

    1. J’imagine que tu es née avec une bouteille de vinaigre dans ton panier, chère Résé ! Moi aussi ça me sert à tout… Je tente de convertir ma famille et amis mais c’est étonnant comme la question du ménage peut déranger. « Le vinaigre, ça sent mauvais », « le vinaigre, ça ne nettoie pas », « mais comment je fais pour décrasser mon four sans Cif Javel ? »

  13. Merci pour ces recettes et précisions concernant l’usage des produits industriels. J’en étais déjà persuadée et les supprime peu à peu (je finis seulement ceux qui sont en cours) et j’utilise déjà le vinaigre, le bicarbonate … mais je ne connaissais pas cette recette avec les agrumes. Comme je bois également un jus de citron au réveil avec de l’eau tiède (c’est plus doux et meilleur au goût), alors j’ai tous les ingrédients. Je crois qu’il y a une réelle prise de conscience et que de + en + de personnes se tournent vers ces solutions naturelles. Je lis régulièrement vos articles, mais aujourd’hui, je me suis posée pour mettre un petit mot. Au plaisir de vous lire … Amicalement.

    1. Bonjour Joëlle ! J’espère que vous avez raison, mais en effet il me semble que de plus en plus de personnes commencent à remettre en question les habitudes bien ancrées dans nos têtes par les publicités (et nos mamans aussi). Ravie que vous ayez laissé un petit mot :-) à bientôt !

  14. Bonjour! Est-il aussi possible d’utiliser cette solution pour serpillier les sols? Sur du plancher? Carrelage? Je suppose que sur de la pierre calcaire non? Merci d’avance :)

    1. Le carrelage sans problème. La pierre calcaire c’est impossible, l’acidité la dissout (donc marbres, travertin, etc…). Les sols en tomettes de terre cuite, c’est bon aussi. Le parquet, cela dépend : je pense qu’un faux parquet ou un parquet vitrifié le supportera.

Laisser un commentaire