Justin’s Chana masala

chana-masala

I had a hard time posting this recipe. When the smell of this curry fills the house, I forget everything else. I eventually managed to snap a picture on my phone with one hand, holding an impatient and hungry Justin back with the other hand.

The first time I had this curry dish, it was on a date with Justin. We met at twilight on the heights of Zürich, on our usual bench overlooking the lake and the valley. He had said he would take care of everything. I simply brought a book, beeswax candles and a matchbox. He came bearing a perilous stack of salad bowls and plates, and a very hot tiffin box. I lit the candles, he filled the plates with grated broccoli and cabbage salad on one side, smoky, warm chickpeas on the other. It remains to this day the best meal of my life. Simple but delicious. The next day, he dropped by my office to bring me a lunch-box with the remains of our dinner. I found that utterly romantic.

This is really Justin’s signature dish. When we have friends over for dinner, he batch-cooks a huge pot. It is always a great success. In winter, when it’s so cold outside, it’s absolutely divine. It is a spicy and warming dish, full of protein thus nourishing. We serve it with brown rice and the very symbolic grated cabbage and broccoli salad.

It is an indian chana masala or “chickpea curry”, which is traditionally made with white and black chickpeas. Here, we sub red kidney beans for the black chickpeas. I can’t seem to find organic black chickpeas anywhere! You need two different spice blends (masala): the classic garam masala and the chana masala, which is a special blend for chickpeas. I find them in an Indian grocery store, and both are absolutely necessary.

The recipe comes from this book, which adapts traditional Indian recipes to the use of a slow-cooker. We got rid of Justin’s slow cooker when he moved in with me. With a pressure cooker, it takes a fourth of the time to cook, but it is more likely to burn a little at the bottom: make sure there is enough liquid! I didn’t notice any difference in taste between the two methods, although the slow-cooker method is supposed to preserve nutrients. I actually have a hard time finding a new slow-cooker: it is not at all common in mainland Europe, it seems.

I hope you’ll want to give it a try. Finding the spice blends, especially the chana masala, can be tricky, but it is really worth the effort.

 …

chana-masala

Chana masala

  • 400 g dried chickpeas
  • 400 g dried red kidney beans
  • 1 onion
  • 4 cloves garlic
  • 400 ml tomato puree
  • 1 tbsp cumin seeds
  • 1tbsp coriander seeds, freshly ground
  • 1 tbsp garam masala
  • 1 tbsp chana masala
  • 1 tsp turmeric powder
  • 1 tsp unrefined sea salt
  • 1/2 tsp ground black pepper
  • 1 to 5 chilies, fresh or dried
  • 1 knob fresh ginger, grated

1 day ahead, soak the legumes in a big bowl (at least 4 times as much water than legumes).

Drain and rinse. Put everything in your pressure cooker.

Add water, up to 3 to 4 cm above the level of the ingredients.

Pressure cook for 30 minutes after having reached peak pressure. Then let cook on medium heat, keeping the lid on.

Release the pressure. If need be, add more liquid and let simmer for one more hour on medium/low heat. The liquid must become really creamy and the beans cooked through.

Serve with rice.

Note: if using a slow-cooker, cook for 12 to 14 hours.

chana-masala

27 Replies to “Justin’s Chana masala”

  1. Bonjour Hélène,
    j’ai enfin, parce que ça me faisait de l’oeil, réalisé ce chana masala pois chiche / haricot noir. On trouve maintenant des haricots noirs français produits en Charentes Maritime (au moins pour les grenoblois et les nantais).
    Pas de cocotte minute mais mon faitout classique. J’ai suivi les temps de cuisson comme pour la cocotte minute tout de même en faisant bouillir à très gros bouillon les 30 premières minutes. Le résultat est délicieux, le liquide est crémeux et les légumineuses bien cuites.
    Merci pour ce partage.

    1. Chance pour les haricots noirs ! Ravie que cela ait bien marché avec un faitout. J’ai souvent du mal à bien cuire les haricots secs sans cocotte-minute…

  2. hey je voudrais savoir ou trouve tu le chana masala

  3. Ok, je me mets en chasse de ces épices alors ! :)

    (Oh, j’étais avec vous sur les hauteurs de Zürich … tu écris quand ton roman, Hélène ? Je l’attends depuis tellement longtemps !)

    1. Je m’y attaque après ma thèse :-) Bisous

  4. Bonjour
    Cette recette me tente bien mais je ne trouve pas l’épice chana masala.
    Quelle marque utilisez vous et savez vous où je pourrais en acheter ?(Le lien vers la marque d’épice dans votre article ne fonctionne pas..)
    Merci

    1. Bonjour, en effet le lien a cessé de fonctionner :-( Voici une photo de ce mélange :

    2. https://cdn1.bigcommerce.com/n-ww20x/9hthnt/products/847/images/1550/chana_masala__22667.1428901445.1280.1280.jpg?c=2
    3. C’est une marque répandue, vous devriez en trouver dans les épiceries asiatiques.

  • Alors voilà, j’ai tout ce qu’il faut pour préparer cette recette dans la semaine ! Mais du coup je suis curieuse, comment prépares-tu le brocoli et chou râpés ?
    Merci !

    1. Juste râpés, avec une vinaigrette !

      1. Ah OK c’est tout simple :) merci !!

  • Recette réchauffante à tester bien vite ! J’ai trouver justement hier des haricots rouges d’origine France dans mon magasin bio.
    Ma cocotte minute que j’avais remisée au placard va avoir une deuxième vie ! Merci Hélène 😚

    1. Ah quelle chance ! Il faut que je retourne en France pour m’en procurer…

  • Mioum, cette recette me plait beaucoup!
    Tu pourrais me donner quelques éléments sur ce slow-cooker ? C’est un appareil électrique ? Ou une cocotte dans une matière spéciale ?
    Bises Hélène

    1. Ecoute, je n’en sais pas beaucoup plus que toi car je n’en ai jamais eu personnellement ! C’est apparemment très en vogue aux US. C’est un grand faitout qui cuit à basse température donc pendant très longtemps. Tu mets tous les ingrédients le matin, tu allumes (c’est électrique) et quand tu rentres le soir, c’est tout prêt. C’est vraiment pratique. Justin cuisait ce curry environ 12 à 14 heures. Je ne sais pas où acheter ces appareils en France ou ailleurs (Justin avait trouvé le sien dans la rue)… ni même si ça a un nom français (mijoteuse ?). Si tu trouves des infos / marques, tiens-moi au courant, parce qu’en fait… je regrette qu’on l’ait donné (ou plus exactement, rendu à la rue).

      1. Hello
        oui ça s’appelle bien une mijoteuse et il existe au moins un site en français qui leur est dédié, mijoteuse.fr je crois. Ca fait rêver, ce côté je mets tout dedans et plusieurs heures plus tard c’est exquis…

        1. Ah génial !!! Il ne reste plus qu’à espérer qu’il en existe dans des matériaux sympas. Celle de mon homme était suspecte, je n’ai jamais pu identifier en quoi elle était faite. Je confirme, c’est fabuleux. Après, il faut aussi étudier la question du coût énergétique. Peut-être qu’une cuisson très douce dans une cocotte sans pression donne le même résultat…

    2. PS ton commentaire est le 10 000 ème du blog ;-) Bravo !

  • Mmmm, on dirait qu’il y a tout ce que j’aime là dedans ! Je suis très curieuse de déguster ce nouveau plat !
    Je n’ai pas de mélange pour chana masala, mais j’aurais plutôt envie de le fabriquer moi-même, je vais chercher ça :) Merci pour l’inspiration !

  • Miaaaaam. Je ne sais pas si j’oserai une cuisson aussi longue… Peur que ça détruise tous les nutriments ? Que ça brûle? A voir.
    Côté haricots rouges bio français, on en trouve aussi dans les Naturéo du sud Ile de France, des locaux en sachets papier qui sont extra bons. J’ai fait des chilis vg cette année avec, on s’est régalé !
    Merci pour ces partages Hélène… et Justin.

    1. Je ne crois pas que ça détruise tout, sans doute plus beaucoup de vitamines (comme dans beaucoup de plats cuits longuement) mais les macro-nutriments sont toujours là !

      1. Oui bien sûr, tu as raison. Je crois bien que je vais me laisser tenter très vite.

  • Coucou Hélène,

    Quelle jolie recette pleine de couleurs et de saveurs. Et puis on sent tout le romantisme que ce plat évoque pour toi, à travers tes mots 😊 (On le serait à moins !).

    J’essayerai d’en faire dès que j’aurai mis la main sur les épices appropriées (car je ne parviens pas à commander sur le net…).

    Et concernant la cuisson, je ne suis pas certaine d’avoir tout compris. On fait cuire 30 min sous pression et ensuite on enlève le couvercle pour les 2 heures suivantes ? Ou bien c’est 2h30 de cuisson sous pression ?

    Passe une belle journée ! Et à bientôt 😊

    1. Oui, c’est ça. 30 minutes sous pression puis ensuite cuisson “normale”. Tu peux faire sans pression du tout, mais prévois de longues heures !

  • Alors là tu me parles, j’ai justement mangé un chana masala à se relever la nuit (à Londres d’ailleurs) et projetais d’en refaire! La salade de chou râpé est une très bonne idée, je trouve… Des pois chiches noirs, dis-tu? Je n’en ai jamais vu… Par contre j’ai remarqué récemment à la Coop (je suis en Suisse aussi) que dans leur ligne “Karma” on trouvait désormais des haricots noirs bio en boîte ;-) Mais si on doit les cuire avec les épices, il vaut effectivement mieux qu’ils soient secs à la base j’imagine. Bon, c’est tout vu, je me lance dès que j’ai un peu de temps, merci!

    1. Ah oui ? Je vais voir pour les haricots noirs !!! Tu sais la provenance (souvent à la coop, c’est Chine, Turquie, Canada, alors je me méfie) ? Merci pour l’info en tout cas !
      Pour ce chana masala, on fait tremper les haricots donc ils ne sont pas secs, mais pas cuits non plus.
      Tu trouves des pois chiches noirs souvent en épicerie asiatique / indienne. C’est très bon, je trouve, meilleur que les pois chiches classiques ! Mais c’est rarement (jamais) bio !

      1. Alors effectivement ils viennent de Chine, je n’avais pas regardé… M’enfin ça peut dépanner!

        1. Oui. Les haricots noirs secs (chez Alnatura ou Reformhaus) sont aussi systématiquement chinois, c’est fou !

  • Leave a Reply