Christmas-y leek and pomegranate salad

If you can’t conceive a meal, including Christmas dinners, without a salad (however tokenistic it may be), I have you covered. Leeks are not the sexiest vegetable ever and in Switzerland, it is even an expensive luxury. Still, after spotting a great leeks and raisins coleslaw in my favourite vegetarian restaurant, I gave it a try. I swapped the raisins for pomegranate which adds a nice colour and plenty of vitamins – it’s Christmas, after all – and lemon zest.

The dressing is really interesting. White beans make it incredibly smooth and filling. I got that tip a while ago from a French reader and kept it in the back of my mind. I like a cashew-based vegan mayonnaise from time to time, but here something lighter felt right. You may as well replace the beans by 200 grams of cashew nuts (soaked a few hours). Before you make this salad, though, beware! It is potent! Let me explain.

Leek, as their cousins of the genus Allium (garlic, onion, shallot, chives…) are very rich in sulphur compounds, which have excellent and well-known antioxidant properties. This also applies to leeks. Eating a lot of them raw may have side effects, benign, but still. One might feel a bit dizzy and experience some discomfort around the throat after eating raw leeks. In addition, leeks are expectorant. They causes the the mucus that lines the digestive tracks to gather towards the mouth, and you may need to cough a little bit, or even spit – I’m sorry about the explicit content of this post: I have to warn you. But this is the way your body sort of cleans itself, so it is not a bad thing, I suppose.

Marinating the leeks for a while in the dressing helps reduce the activity of the sulphur compounds. It also mellows the flavours. If you absolutely want to avoid any inconvenience, steam the leeks before making the salad.

If you can find a copy of it, here’s an interesting read about garlic, and Allium plants in general.

Leek and pomegranate Xmas salad

Serves 6

  • 1 lemon
  • 4 big leeks (6 small)
  • 1 pomegranate
  • Apple cider vinegar
  • 2 tbsp olive oil
  • 250 g cooked white beans
  • 1 heaped tbsp Dijon mustard
  • 1/2 tsp turmeric powder (optional)
  • 1 tbsp sweetener of choice (optional)
  • Salt and pepper

Zest the lemon and juice it.

Wash the leeks, slice thinly width-wise. Place in a bowl with the lemon juice, zest and a generous drizzle of apple cider vinegar. Mix well. Refrigerate.

Blend 4 tbsp of apple cider vinegar, the olive oil, white beans and mustard, as well as turmeric and sweetener if using.

Pour the bean mixture over the minced leeks. Combine well. Refrigerate for at least 2 hours. This allows the leeks to soften.

Meanwhile, take the seeds out of the pomegranate. Then fold in the leek salad. Adjust the seasoning with salt and pepper. Serve.

..

14 Replies to “Christmas-y leek and pomegranate salad”

  1. Coucou,

    Ça à l’air délicieux!!! MIAM

    Joyeuses fêtes et bon appétit ;)

    http://blog.la-pigiste.com

  2. Original comme association et puis le poireau cru ça ne doit pas laisser indifférent. Je l’ai déjà utilisé à petite dose pour remplacer les oignons botte en hiver mais pas en si grande quantité. Je vais me lancer grâce à toi !

  3. Bonjour Hélène,
    Ton introduction m’a immédiatement interpellé. Jamais un repas sans ma salade. Alors, cette recette est définitivement pour moi.
    J’ai déjà tenté le poireau cru par le passé et j’avais plus ou moins été enchantée. La texture était beaucoup trop coriace. J’n’avais toutefois pas laissé macérer le tout. Alors, ta recette est tout indiquée pour un autre essai avec le poireau cru. J’adore le poireau pourtant.
    Alors, vivement une bonne salade de poireau bientôt.
    Merci de ton partage Hélène et au plaisir.

    1. Bonjour Jess ! Oui, c’est très coriace le poireau, si on ne le fait pas un peu mariner. Après, ça devient très tendre, comme s’il était cuit. Mais avec le piquant ! A bientôt !

  4. Alors je n’ai jamais pensé à tester le poireau cru. Pourtant, j’aime bien les oignons… Tu me donnes envie d’essayer (même pas peur de tomber dans les pommes, hahaha). En tout cas la salade est belle, on dirait vraiment un sapin de noel avec les boules rouges et tout ! Belle journée. Juliette

    1. Oui, c’était l’idée, une salade en rouge et vert… Bonne journée à toi aussi !

  5. C’est assurément une recette sémillante ; un véritable joli petit sapin en salade. Quand je pense à tous les pauvres hères qui vont se tartiner du foie gras et du saumon, je frémis pour eux.

  6. Bonsoir Hélène ! Pour moi aussi un repas sans salade n’est pas un repas. Chaque saison offre une diversité d’association de légumes que je ne me lasse pas d’en faire. Je mange le poireau toujours cru (car cuit je ne le digère absolument pas) ; je garde d’ailleurs les petits poireaux de mon potager pour les utiliser uniquement dans mes salades. Un vrai régal, ils donnent une touche de piquant que j’adore. Je teste bien vite ta recette et surtout cette sauce toute onctueuse. Belle semaine à toi et surtout de très belles fêtes de Noël et nouvel an auprès de tes proches. Je t’embrasse. Agnès

    1. Hello Agnès ! Wahou, une pionnière du poireau cru ! C’est mon amoureux qui me l’a fait découvrir, j’avoue qu’avant je n’y aurais JAMAIS pensé. Bonnes fêtes à toi aussi, Agnès, je suis sûre que vous allez passer un moment délicieux en famille. Je t’embrasse.

  7. Bonjour Hélène,
    Cette salade explosive me tente bien ! ahah. C’est original et ça a l’air frais, et puis ça fait longtemps que je n’ai pas mis le poireau à mes menus (et cru, jamais !).
    Tiens d’ailleurs l’autrefois j’avais envie de tenter une salade de petit épeautre, et je trouve que les deux iraient bien ensemble. Bref, à tenter…
    Merci pour cette recette :)
    Marine

    1. Bonjour Marine ! Oui, c’est frais. Et le petit épeautre, excellent idée ! J’espère que tu aimeras :-)

Leave a Reply