Les merveilleux Puffins coco-pêche

muffins-soufflés_coco_peche

muffins-soufflés_coco_peche

Un dimanche matin comme les autres. Je suis lève-tôt, il est lève-tard. Rares sont les matins de semaine où nous petit-déjeunons ensemble. Le week-end, je l’attends en cuisinant, en lisant mes e-mails et les nouvelles du jour. Ce matin, j’ai préparé deux kilos de houmous (oui, sans blague) et perfectionné cette recette de muffins. Ils ressemblent étonnamment à des soufflés… Si vous lisez ces lignes un dimanche matin, c’est que j’ai également eu le temps d’éditer mes photos et d’écrire un billet pour le blog. Je l’avoue, j’ai gobé un muffin en route, mais c’est la moindre de choses, non ?

Sur le moment, j’avais envie d’intituler cette recette d’un pompeux « Muffins à rien du tout », pour me moquer un peu de ces petites choses sans oeufs, sans farine de céréales, sans beurre ni huile et sans lait (de vache, s’entend) et très peu sucrées. Je me suis ravisée : ce n’est pas un succédané de muffin, c’est autre chose. Puisque ces muffins avaient gonflé comme des fous et s’étaient légèrement affaissés en refroidissant, j’ai décidé de les appeler des puffins, savant néologisme à base de puff (« gonfler » en anglais) et muffins (faut-il définir ?).

muffins-souffles_coco_pechemuffins-souffles_coco_peche

Ce que je préfère, c’est le fond de ces petits puffins. Je garnis les moules de fruits d’été – jolies pêches bien mûres, prunes, brugnons, abricots, quetsches – et je dépose la pâte par-dessus. En cuisant, les fruits libèrent leurs jus, qui se concentrent et remontent le long des bords du moule. Ca déborde, ça imprègne le puffin, c’est de la joie pure. Essayez. Sur ce, il se réveille, je vous laisse !

muffins-souffles_coco_peche

Les merveilleux muffins puffins coco-pêche

Pour 4 muffins

  • 3 c. à café de psyllium blond
  • 200 mL d’eau
  • 125 g de farine de noix de coco
  • 50 g de noix de coco râpée
  • 2 c. à soupe bombées de miel (ou sucre de canne)
  • 4 g de poudre à lever
  • 200 mL de lait d’amandes
  • 1/2 pêche ou 1 belle prune par muffin

Préchauffer le four à 180°C.

Faire gonfler le psyllium dans 200 mL d’eau pendant 10 minutes.

Mélanger la farine de coco et la noix de coco râpée avec la poudre à lever.

Y ajouter le gel de psyllium et le miel, mélanger.

Ajouter 200 mL de lait végétal, bien pétrir (à la main c’est mieux). La pâte doit être homogène, ferme, humide mais pas collante.

Huiler 4 moules à muffins. Répartir les fruits coupés au fond des moules. Diviser la pâte en 4 boules et les déposer par-dessus les fruits. Bien appuyer. Enfourner pour 30 minutes.

31 Replies to “Les merveilleux Puffins coco-pêche”

  1. Bonjour,
    Petite questions :
    * comment faire pour que le psyllium ne fasse pas de gros grumeaux? J’arrive à en écraser une bonne quantité lors du pétrissage manuel – très agréable comme sensation – mais il y en a qui résistent !
    * est ce qu’il est possible de changer de farine ? Mon gourmet n’aime pas la noix de coco (pff). C’est le paquet de psyllium que je cherche à écouler !
    Premier essai avec des amandes concassées à la place de la poudre de noix de coco. Format « pain » dans un moule à cake faute de moules individuels, le jus est monté aussi mais sans débordements. Le deuxième est au four avec des fruits secs imbibés et du cacao en poudre pour décorer…
    Merci pour cette jolie recette.

    1. Bonjour Gaelle, je dirais qu’il faut moudre le psyllium finement ? Le mien est assez fin et ne fait jamais de grumeaux. Tu peux essayer de le délayer dans plus de liquide ? Ou mixer ? Pour la farine, je n’ai pas essayé d’en changer, mais je pense que ça va marcher avec toutes sortes de farines, y compris sans gluten. Il faudra sûrement revoir les proportions sec/liquide, en revanche !

  2. Alors chez moi ce fut … immangeable!! Un gout et une texture de farine… En relisant la recette, j’ai un doute : la poudre à lever, c’est de la levure chimique ou de la levure de boulanger ?
    Parce qu’avec tous les commentaires positifs, je pense que j’ai loupé un truc !

    1. Aïe, il y a dû y avoir un petit raté dans la recette. Poudre à lever, c’est levure chimique. La levure de boulanger requiert un temps de repos pour faire gonfler la pâte.

      1. J’ai bien mis de la levure chimique, par contre, j’ai remplacé le lait d’amande par du lai de riz… Peut-être que le problème vient de là.

        1. Non, c’est la même chose. Alors je ne sais pas…

  3. Bonjour, Hélène, j’ai réalisé ces  » puffins » et vraiment, oui c’est une merveille ;) à refaire et ré-refaire avec tous les fruits de fin d’été. Merci beaucoup pour cette recette et pour ce site dont je suis une fidéle lectrice :).

    1. Merci Virginie, ça me fait vraiment plaisir :-)

  4. Oh mais tu carbures au psyllium, Hélène :D J’aime le jus des fruits qui remonte … que c’est gourmand !!

    1. Oui, j’en suis folle de ce truc gluant et sans goût ;-)

  5. J’attendais la recette avec impatience! Je teste la semsine prochaine! Merci!

  6. J’aime toujours autant l’inventivité de tes recettes! Elles méritaient bien un nom ces belles douceurs :)

    1. Merci Aurélie ! Je te renvoie la pareille, tes recettes sont bluffantes (le porridge au panais, wow).

  7. Quel plaisir de vous retrouver! Je n’ai pas encore essayé votre pain magique mais il a l’air exceptionnel et ces puffins!!!
    Bonne semaine à vous,
    Hélène.

    1. Merci Hélène ! Bonne semaine aussi !

  8. Coucou, je vais courir acheter de la farine de coco pour essayer car je n’en ai jamais utilisé! Par contre, dommage, mais le mot « puffin » existe déjà, il signifie « macareux » en anglais… ;-)

    1. Mon volatile préféré ! Ils sont tellement beaux <3 !!! Quelle heureuse coïncidence :-)

      1. J’adore aussi, je trouve d’ailleurs que le mignon « puffin » leur sied beaucoup mieux que le rugueux « macareux »!

  9. merci pour cette recette – elle est super ! j’ai fait avec des pommes déshydratées, des noix, du coco râpé frais, mures séchées blanches, cannelle, eau de fleur d’oranger, gingembre en poudre – ça ne coule pas comme sur ta photo mais c’est quand même très bon ! et j’ai mis le tout dans de tous petits moules à cannelés pour prendre avec un thé ou café… alors merci merci !!!

    1. Ravie que ça t’ait plu !!! Ca a l’air dément cette combinaison d’ingrédients délicieux :)

  10. coucou toi !!!
    wouahhhhh !! superbes dis-donc !!
    je partage dans mon groupe et j’essaierai dès que ma nouvelles maison est terminée ….
    je t’embrasse <3
    et merci pour cette jolie trouvaille !!

    1. Résé ! Bonjour ! Ouahou, nouvelle maison, quel projet. Ca doit être follement excitant. Surtout la nouvelle cuisine. Je m’étais tellement amusée à refaire ma mini-cuisine à Paris (elle me manque !!!). Bref, amuse-toi bien !!!

  11. Merci pour cette recette qui permet d’écouler les fruits un peu mûrs ! Et avec de la farine de coco en plus ! Moi qui ai toujours détesté la noix de coco j’ai appris à l’apprécier grâce à cette farine que j’incorpore d’ailleurs de temps à autre dans mes porridges notamment. Belle journée. Bises. Agnès

    1. Hello Agnès ! Oui, ce goût de coco léger est vraiment subtil, alors que la coco râpée est un poil écoeurante. Bonne semaine à toi !

  12. tiens tiens, j’ai fait pas plus tard qu’hier des « puffins » coco (farine + lait) – abricot….avec des blancs d’oeufs et sans sucre. Les tiens seront au four d’ici peu!

    1. Oh miam ! Les grands Zespri se rencontrent !

  13. Mioum! Elle me tente bien ta recette! (et ça me servira à écouler ma farine de coco dont je ne sais que faire!)
    Bises Hélène!

    1. Oui ! C’est exactement ce que je voulais faire, écouler ma farine de coco. Mais j’ai peur de devoir en racheter maintenant, ce qui n’était PAS le but :-o

Laisser un commentaire