Gâteaux aux carottes, sarrasin et noisettes

carrot-cake noisettes

carrot-cake noisettes

Ce blog ne manque pas de recettes sucrées à la carotte : un carrot-cake cru, des muffins et même de la carotte matinale avec un porridge pour lapins, des barres de céréales et un smoothie. Je croyais naïvement avoir essayé toutes les combinaisons de saveurs ad hoc : orange, noix de coco, gingembre, cannelle, cardamome… C’était sans compter une spécialité Suisse, le Rueblikuche. Prononcez-le ru-bli-krou-reu en mettant poétiquement l’accent sur les « r » et les « k ».

J’ai eu l’occasion d’y goûter lors d’une conférence au travail. Je m’attendais à la traditionnelle combinaison carotte-amande-cannelle, éventuellement agrémentée de zestes d’orange. Que nenni : ce gâteau fleurait bon la noisette. On pourrait comparer l’émotion qui m’a envahie à ce que le grand Albert a dû ressentir lorsqu’il a mis la main sur la théorie de la relativité générale (sujet d’actualité, vous n’avez pas pu le manquer). Impossible de nier qu’il m’a fallu une seconde part de gâteau pour m’en assurer, tant cette découverte remettait en cause tout ce en quoi j’avais cru jusqu’alors.

carrot-cake noisettes

Sans plus attendre, j’ai reproduit la recette à ma façon – végétalienne, peu sucrée et sans gluten – car la VO inclut son pesant de sucre et de beurre. D’ailleurs, si vous voulez être convaincus des effets néfastes de la consommation de sucre, je vous suggère le documentaire australien « That Sugar Film« .

Ce film retrace le parcours de Damon Gameau, qui décide de consommer tous les jours la quantité de sucre présente dans le régime alimentaire « moyen » de son pays : pas moins de 40 cuillères à café ! Et ce, en se nourrissant exclusivement des aliments dits « de régime », « allégés » ou « light » dans lesquels le gras est remplacé par un édulcorant. Damon continue cependant à pratiquer une activité physique régulière.

Les effets sur son état de santé et son état mental sont aussi rapides que préoccupants. Outre la couche de graisse viscérale apparue autour de son abdomen, Damon développe en 2 mois un foie gras. Oui, comme les oies et les canards gavés pour Noël

Ce documentaire est tombé à pic chez moi, à un moment où mon cher papa a découvert qu’il souffrait d’une intolérance au fructose, développée récemment, du fait de sa trop grande consommation de pommes et de miel. Pour ma part, j’ai été convaincue et utilise désormais beaucoup moins de sucre qu’auparavant et évite d’abuser des fruits, malgré mon faible héréditaire pour les pommes : n’oublions pas que le fructose, caché en outre dans de nombreux produits industriels, est l’une des causes principales du diabète !

carrot-cake noisettes

Carrot-cake aux noisettes

Pour 8 muffins ou 1 gros cake

  • 3 carottes
  • 1 belle pomme
  • 50 g de graines de lin moulues
  • 250 g de farine de sarrasin
  • 200 g de poudre de noisettes
  • 1 c. à café bombée de bicarbonate de soude
  • 1 c. à café de cannelle moulue
  • 300 mL d’eau ou de lait végétal
  • 3 c. à soupe de sucre, miel ou sirop d’érable
  • 2 c. à soupe de purée d’amandes
  • 2 c. à soupe de vinaigre de cidre

Préchauffer le four à 150°C.

Râper les carottes. Mixer la pomme, coupée en morceaux, avec les graines de lin et un peu d’eau (compter 30-40 mL).

Dans un saladier, mélanger la farine de sarrasin, la poudre de noisettes, le bicarbonate de soude et la cannelle. Verser le mélange pomme-lin et ajouter les 300 mL de liquide. Mélanger intimement.

Ajouter les carottes râpées, l’édulcorant et la purée d’amandes et mélanger à nouveau. Ajouter enfin le vinaigre de cidre, mélanger une dernière fois.

Huiler des moules à muffins ou un moule à cake (huile de noix de coco, par exemple). Verser l’appareil dans le(s) moule(s) et enfourner pour 40 minutes.

46 Replies to “Gâteaux aux carottes, sarrasin et noisettes”

  1. Très tentant, je note, merci !

  2. Coucou Hélène,

    C’est seulement la deuxième recette de ton blog que je tente, et pas de bol, comme avec le banana-bread, j’ai eu un souci de cuisson. Je l’ai laissé 55 minutes en tout à 180/170°C dans un four au gaz de base mais dans un large moule à cake en terre cuite de très bonne qualité. Et une fois refroidi, le fond au centre restait encore pâteux. Retour au four le lendemain pour 20mins de plus… J’aurais dû aussi chemiser le moule, plutôt que de seulement l’huiler.

    Bon là on commence à mieux sentir la noisette, mais globalement je suis assez déçue. Autant d’ingrédients goutus pour une saveur un peu trop discrète à mon goût, et cela malgré 2 c. à soupe de sirop d’agave que j’avais mis en plus. À la fin ça donne une sorte de fausse brioche, pas pour la texture en bouche, mais pour la saveur. Donc je le mange avec de la purée de fruits, ou mieux encore, du flan chocolat-noisette, le tout accompagné d’une infusion de cassis.

    Peut-être que mon moule en fer aurait davantage convenu, parce qu’avec je réussis à tous les coups un cake tout simple à la farine de pois chiche et à l’orange. D’ailleurs je me permets de partager avec toi cette recette parce qu’il est vraiment tout bête à faire, pas cher, et non moins succulent : http://fleur2t.canalblog.com/archives/2013/02/11/26389680.html Certes il contient plus de sucre, mais pour moi ce n’est pas un problème, contrairement au gluten et aux levures.

    1. Bonjour SugaO, vraiment déçue que ça ne marche pas… Je voulais te répondre avant et j’ai oublié… Vraiment décevant parce que dans mon four ça ne rate jamais. Vraiment jamais. Et je me passe même de sucre le plus souvent :-( Bon, j’espère que tu reviendras quand même sur ce blog malgré ces déconvenues. Merci pour la recette aux pois chiches, elle est géniale, je la ferai le plus vite possible !

  3. Bonjour Helene,

    Puis-je remplacer la farine de sarassin par un autre type de farine ?

    Merci :)

    1. Ca dépend du type : les farines type blé, épeautre, seigle sont OK. Si c’est de la farine sans gluten, il faudra peut-être ajouter un peu de fécule ou de poudre à lever !

  4. Bonjour Hélène,
    D’abord merci pour vos si belles et inventives recettes. J’apprécie aussi votre écriture imagée, pleine d’esprit et d’humour.
    J’ai donc tenté le Cake à la carotte (moule de 25cm de diamètre, gâteau de 4-5 cm de hauteur).
    Petite déception: le temps de cuisson n’a pas suffi du tout: de 10 minutes en 10 minutes j’en suis arrivée à plus de 50 minutes supplémentaires !
    Au final, je ne sais pas quelle aurait été la bonne température associée au bon temps de cuisson.
    Bien à vous,
    Aurélia

    1. Bonjour Aurélia. Je suis navrée que ça n’ait pas fonctionné. Je n’ai essayé que la version muffins, alors il faut sûrement augmenter à la fois le temps de cuisson (1 heure) et la température (plutôt 180°C). Mes excuses !

  5. Oups… Petit bug informatique (non, je ne radote pas, dans la vraie vie)

  6. Recette passée du dossier « à tester » au dossier « recettes validées » ! En divisant les quantités par 2 j’ai obtenu 12 petits muffins. Ce côté rustique amené par le sarrasin… j’adore ! Sucrés juste comme il faut, fondants, et puis la noisette gourmande… Merci Hélène !

  7. bonjour, j’aimerais utiliser des oeufs à la place du mélange « lin-vinaigre ». combien dois-je en mettre dans la recette?
    Merci

    1. Deux, c’est très bien !

  8. Bonjour Hélène,
    Je profite de mes vacances, pour découvrir en détails ton blog, qui est à la fois instructif, ludique, poétique plaisant… les adjectifs me manquent tellement je prends plaisir à le lire et par la même occasion me nourrir (dans tous les sens du terme)!!!
    Je suis toujours impressionnée par les points communs que l’on peut se découvrir avec une personne que l’on ne connaît que virtuellement, d’avoir le sentiment qu’elle fait partie de notre cercle d’amis.
    Petites anecdotes : je m’appelle Hélène ;-) ma fille Louison et pratique le yoga…
    Je te souhaite une très belle journée, merci pour ton partage.

    1. Bonjour Hélène ! Pardon pour le retard, je viens seulement de détecter ton message ! Merci pour tes gentils mots et effectivement, je suis épatée par tous nos points communs ! Bonne semaine à toi.

  9. des nouvelles de ce gateau qui helas m a un peu decue lors de la degustation la texture etait encore pateuse bref pas suffisamment cuit en faite j avais opte pour le cake j avais malgre tout augmente le temps de cuisson mais cela n a pas suffit il aurrait fallu que j augmente aussi la temperature
    Du coup le lendemain j ai tranche mon cake et je les ai passee de nouveau au four une dizaine de minutes a 180 degres
    Et voila pas mal quand meme plus qu a le faire tester par mes collegues pour ma part un peu surprennant a retester sous forme de muffins !

    1. Ah zut, j’aurais dû tester la version cake avant… 150°C ça n’est pas assez pour un cake ! J’espère que la prochaine fois sera la bonne !

  10. Merci pour la recette, à tester très bientôt !

  11. J’adore cette version très bien inspirée de nos campagnes. Merci ! Ton papa a bien de la chance de t’avoir.

    1. Et réciproquement ;-) Merci Aurélie !!!

  12. Une nouvelle recette à faire très vite avec que des ingrédients que j’aime !
    Comme ton papa, j’ai eu il y a quelques temps des désagréments avec le fructose car j’abusais aussi un peu trop de pommes et de miel. J’ai du supprimer tous les aliments sucrés pendant presque deux années et tout doucement j’ai repris à petites doses les légumes et fruits. Mais je reste vigilante et consomme dorénavant raisonnablement les fruits et n’utilise pas de sucre ajouté à mes préparations. D’ailleurs, cette citation reflète maintenant ma cuisine actuelle : « Tout est poison, et rien n’est sans poison; ce qui fait le poison c’est la dose.”
    Bon courage à ton papa, je t’embrasse. Agnès

    1. Quelle coïncidence !!! Bravo pour ce rétablissement réussi, Agnès ! Merci pour tes bons voeux ! Bises.

  13. Oh bah oui que tu as eu raison d’en prendre une seconde part !

    Je n’ai jamais été une grande fan de noisettes … à la maison, les oléagineux se faisaient extrêmement rares et le seul souvenir que j’avais de la noisette était dans ce fameux Nutella … que je n’appréciais pas des masses …

    Mais ça c’était avant de m’intéresser un peu plus à la cuisine ! Je craque désormais sur la saveur noisette (toujours pas le Nutella !) à cause d’une recette de cookies qui m’a un jour transformée !

    Bref, tu comprendras que tes gâteaux me mettent l’eau à la bouche. D’autant plus que je m’habitude à la cannelle ! (Gingembre et cardamome, ce sera une plus longue étape ;)

    Gros bisous, Hélène !

    1. Quels progrès, Rose, bravo !!! Bisous

  14. Ils ont l’air délicieux ces petits gâteaux! Et comme je suis toujours preneuse d une énième version de carrot cake!! Comme toi je suis persuadée qu’il faut réduire le sucre..et qu on peut se réhabituer a manger moins sucré et tout aussi bon! Maintenant les recettes de desserts très sucrés me gênent vraiment gustativement…mais j’aime encore croquer une belle pomme et manger des abricots secs!

    1. Il n’y a pas de mal, tant que c’est raisonnable ! Vivent les pommes !

  15. Je n’ai pas vu mention du vinaigre de cidre dans la recette, même si je sais maintenant qu’il faut le mettre à la dernière minute dans la pâte avant de l’enfourner, la précision pourra aider les futurs lecteurs-trices que j’espère nombreux-ses !! J’ai découvert tes recettes il y a quelques temps et je crois que c’est assez rare pour te préciser que je n’ai pas besoin de réduire les quantités sucrantes, c’est vraiment appréciable.
    A ce propos, il faudrait que je retrouve un lien, mais une étude scientifique avait démontré une plus forte addictivité aux sucre qu’à l’héroïne chez des souris… Je crois que j’ai bien amorcé la désintox et j’avoue que j’ai de plus en plus de mal à voir des adultes dealer du bonbec aux enfants.
    Sinon je voulais dire comme aurélie que les panais oui oui oui oui on peut les glisser partout dans les desserts, moi c’est le gateau panais aux poires (avec éventuellement un peu de caroube ou de chocolat) qui me fait valser en ce moment.
    En tout cas merci ! joyeuse continuation à toi

    1. C’est réparé ! Oui, j’ai vu cet article moi aussi… C’est comme le gras (même pire). Comme toi, je me suis désintoxiquée et j’ai le même sentiment quand je vois les trucs immondes qu’on refile aux petits !

  16. Hum, des carottes dans un gâteau! :)
    J’ai justement une montagne de ces petites bêtes dans mon frigo! (et des pommes aussi! ^^)
    Et puis: plein de douces pensées pour ton papa.
    Merci pour cette petite étincelle orange dans ma journée!
    K.

    1. Ca c’est vraiment gentil, K ! Bises

  17. Une French girl cuisine dit : Réponse

    Ils sont superbes tes gâteaux !

  18. Parce que je sais que tu aimes le panais version sucrée, tu devrais essayer ces gâteaux avec cette autre racine (j’ai fait un cake panais noisette et c’était très bon!). En espérant que ces sages paroles sur le sucre fassent quelques vagues (hommage à Einstein ah ah :D)

    1. Oh oui ! La prochaine fois. Ca m’a traversé l’esprit mais j’ai été froussarde…

  19. Ma chère Helene, tu me connais, je ne suis pas un bec sucré donc pas de risque de surconsommation chez moi (par contre je peux m’enfiler un paquet de crackers en 2/2… Ce qui n’est pas forcément mieux hihi!). Pour autant, ta recette me tente bien… Sans doute les origines suisses qui font un peu Madeleine de Proust! Je serai ravie d’un petit skype cette semaine, tu m’envoies un mail avec tes dispos? Gros bisous ;-)

    1. Ah moi aussi, génial ! Je t’écris ! Bisous !!! <3

  20. Merci Hélène j avais justement râpé un peu trop de carottes ce matin et je pensais faire un gâteau ça tombe à pic je m y met demain… Miam miam

    1. J’espère que tu as aimé ;-)

  21. Ils sont vraiment très beaux tes petits muffins, et la carotte en dessert, je ne m’en lasse pas :)

    1. Idem. Bisous Azilis !

  22. Tes petits gâteaux semblent terriblement délicieux !
    Je t’en piquerais bien un ou deux pour mon goûter ;)

    1. Non, pas possible. Ils sont tous partis trop vite !

  23. Coucou Hélène, tes recettes de muffins / gateau sont vraiment mes préférées ! J’ai hate de tester celle-ci ;) C’est marrant puisqu’hier encore, je faisais ta recette de muffin au sarrasin/amande/baie de sureau (remplacées par des framboises surgelées) à défaut de pouvoir faire celle à la courgette, pomme et noisette… Bonne semaine à toi!

    1. Vraiment ? Ce sont mes préférées aussi ;-) Bonne (fin de) semaine à toi aussi, Kaisu !

Répondre à Sarah Annuler la réponse.