Les petites crèmes légères de l’été

cremes-ete-legeres

Comme à peu près 317,94 % de la population française, j’ai craqué sur l’agar-agar lorsque Clea a fait connaître cet ingrédient magique à travers son blog et un livre. J’ai tout agar-agarisé : des tomates, du concombre, du jus de pomme, mon petit frère, des petits pois, mes cours de maths… J’étais devenue la reine du flan tremblotant de tofu soyeux à la crème de marrons et de l’aspic de courgette au poivron.

Une fois percé, le « secret minceur des japonaises » a perdu de son mystérieux attrait : mes desserts finissaient par tous se ressembler, comme ne manquait pas de le signaler mon amoureux de l’époque, un goujat patenté doublé d’un authentique malotru. En particulier, j’étais un peu agacée par la texture de gelée des préparations à l’agar-agar. En quête de crémeux, je me suis tournée vers d’autres ingrédients, d’autres techniques. Depuis, j’utilisais l’agar-agar occasionnellement comme par exemple ici ou .

Les beaux jours venant, j’ai eu à nouveau envie de desserts légers et fruités. Impossible de résister à l’appel de la petite algue rouge… J’ai préparé un dessert à l’agar-agar, au lait d’amande et à la rhubarbe que j’ai laissé figer au frais. Le trouvant décidément bien trop ferme et gélatineux, je l’ai passé au blender avec un peu de purée d’amandes : ô miracle ! Une texture ferme et crémeuse ! J’ai tout de suite su que plus rien ne serait comme avant.

Il a ensuite fallu optimiser la technique : le gain de temps, c’est mon obsession en ce moment (vous comprendrez bientôt pourquoi !). Trois algorithmes et une douzaine de formules Excel plus tard, je tenais l’équation : gelée de lait d’amande + fruits frais = petites crèmes pour l’été. Trop fort, Bill Gates !

La technique est très simple : je fais gélifier un litre de lait d’amande (fait maison…) avec de l’agar-agar. Lorsque le mélange a refroidi, je le découpe en cubes et l’entrepose au frigidaire. Ensuite, il ne reste plus qu’à prélever des cubes de gelée pour les mixer avec ce que vous voulez, comme ici, avec les premières cerises de l’année. A vrai dire, si vous êtes comme moi, vous ne résisterez pas à gober un cube par-ci, un autre par-là…

cremes-ete-legeres

Puisque j’ai une véritable obsession nette préférence pour l’amande, je n’ai pour l’instant utilisé aucun autre lait végétal. Bien entendu, tous les laits se prêteront au jeu. Il est tout à fait possible de faire gélifier votre infusion préférée pour une saveur florale (camomille, hibiscus, lavande…) ou herbacée (thé vert, menthe, verveine ou même de la sauge…). Je recommande alors d’augmenter la quantité de purée d’amandes afin d’apporter un peu d’onctuosité au dessert.

Quant aux fruits, je vous laisse imaginer toutes les combinaisons possibles et envisageables, crus ou cuits. J’ai beaucoup aimé une version à la compote de rhubarbe et à la cardamome ainsi qu’une autre aux myrtilles. Entre nous, vivement les pêches et les abricots de l’été (avec des cubes d’infusion de lavande) et les figues (avec des cubes d’infusion de feuilles de figuier ?).

petite-creme-myrtille
A la myrtille…

Une chose est sûre : je me réjouis à l’avance de la mine incrédule de ma famille bien-aimée cet été en vacances… Oui, eux aussi ont été traumatisés par les furieux agar-agargarismes de mes jeunes et folles années. Je guetterai avec délices leur mine circonspecte au moment de plonger une petite cuillère hésitante dans un pot de crème hautement suspect. S’attendant à rencontrer la ferme résistance de la texture agar-agarisante tant redoutée, ils sombreront alors avec surprise et délectation dans un océan d’onctuosité.

Il ne fait aucun doute que ces petites crèmes aériennes risquent aussi de devenir les meilleures amies de votre été. Non, non, ne me remerciez pas, c’est tout naturel. N’oubliez cependant pas que la meilleure crème qui soit… c’est la crème solaire !

cremes-ete-legeres

Petites crèmes légères à la cerise et à l’amande

Les cubes de gelée à l’amande

  • 1 litre de lait d’amande
  • 9 g d’agar-agar

Porter le lait d’amandes et l’agar-agar à ébullition. Maintenir l’ébullition 30 secondes, le temps nécessaire à l’activation de l’agar-agar. Attention : c’est environ dix fois le temps nécessaire pour faire déborder le lait… soyez vigilants !

Verser dans un moule ou un plat un peu profond. Laisser refroidir puis placer une nuit au frigidaire. Découper en cubes et stocker dans un récipient fermé.

Les cubes de gelée peuvent se conserver au frais une semaine.

Les crèmes à la cerise et à l’amande

Pour 2 personnes

  • 300 g de cubes de gelée à l’amande
  • 20 cerises très mûres
  • 1 cuillère à café de purée d’amandes
  • 1 cuillère à café de miel
  • vanille (optionnel)

Mixer tous les ingrédients à l’aide d’un blender. Nul besoin d’ajouter de l’eau. Verser dans des petits verres, tasses… Déguster bien frais !

82 Replies to “Les petites crèmes légères de l’été”

  1. Bonjour est ce que vous pouvez me donner des infos sur les quantités? Quelle quantité de cubes de gelée d amande preparez vous avec un litre de lait d amande ? Je voudrais faire une trentaine de verrines mais je ne sais pas quelle quantité de lait préparer? Merci

    1. 1 L de lait d’amandes = 1 litre de cubes !

  2. Merci pour cette super recette ! J’avais un peu peur pour la quantité d’agar agar mais c’était parfait !
    Je sens que je vais la faire souvent ;-)

    1. Bonjour Agathe ! Ravie que ça t’ait plu :-) Une de mes recettes préférées :-)

  3. Ca a l’air délicieux, simple et déclinable à souhait!
    Je tenterai bien votre recette avec des mûres tout fraiches.
    Ca fonctionne aussi avec du lait d’amande acheté tout fait?
    Quelle est votre recette parfaite pour le lait d’amande maison?

    1. Mmh, avec des mûres !!! Bien sûr, tous les laits fonctionnent. J’aime bien cette recette : http://green-me-up.com/2013/12/boire-du-petit-lait-damandes.html et pour un goût plus fort, vous pouvez utiliser seulement des amandes et pas d’avoine. Sinon, mixer de la purée d’amandes avec de l’eau (environ 80 g pour 1 L) fonctionne très ben aussi.

  4. IL faut absolument que je teste cette recette dans les prochains jours, je trouve l’idée géniale !
    Avec du lait de sarrasin maison, pourquoi pas ?
    Bises
    Andréa

  5. Testée avec du lait de coco et de la mangue !!!!
    Mmmmh quel régal et quelle bonne idéééééée !!! Merci infiniment du partage !
    Le lait de coco a un petit côté double phase qui ne doit pas être présent avec d’autres laits donc j’ai hâte de retesté ça !!!!!! :D

    1. Génial ! J’ai testé aussi avec du lait de coco mais pas de double phase… Etrange !

  6. Comme tout le monde j’ai trouvé cette idée géniale et je m’en suis voulue de ne pas y avoir pensé avant. J’ai fait le test avec du lait amande noisette maison.
    J’ai rempli plusieurs petits pots, à la cerise ils sont délicieux de suite, mais le lendemain avec l’oxydation le résultat est moins heureux.
    L’abricot lui se garde beaucoup mieux et la vraie decouverte fut la version chocolat, j’ai ajouté plusieurs cuillères de cacao cru, un peu de purée de noisette et un peu de sucre complet et le résultat est bluffant, on dirait une mousse au chocolat.
    Mon homme est conquis, merci beaucoup pour cette recette.

    1. Oui, je fais la même chose ! Contente que ça t’ait plu !

  7. Tu sais que j’avais testé la version au cacao ? Et comme une nouille, je n’ai jamais eu l’idée de le remplacer par des fruits … franchement, j’ai pas de jugeote :o Ta version à la myrtille m’a fait saliver ! J’adore le coté pratique de la recette. Merci beaucoup pour la partage Hélène !

  8. Bonjour!
    J ai découvert ta recette il y a peu de temps et depuis a moi les dégustations! Aux cerises, a l abricot…. Mais j ai envie d une version chocolaté
    Tu as une idée de comment je pourrais m y prendre?
    Merci!

    1. Tu as plein de façons possible. Mixer avec du chocolat fondu par exemple. Plus léger, je mixe avec de la purée de noisette et du cacao en poudre et un peu de miel. Voilà …

  9. J’ai mis en lien ta recette sur mon blog Saveurs Imagées pour un dessert aux noix du Brésil. Une réussite.

  10. Non mais Hélène, quel génie !!!!!
    Après des mois de lecture silencieuse, une telle trouvaille m’oblige à sortir de ma réserve et prendre le clavier pour te féliciter et te remercier !!!
    C’était donc ça la solution ! Et pourtant tout était là, devant mes yeux….mais c’est toi qui y a pensé !
    Moi qui m’étais résignée à passer encore un été à engloutir mes crèmes desserts/prothèses PIP…je suis sauvée !
    Du fond du coeur : merci !
    Daria.

    1. Ah ah, merci Daria, voilà un commentaire gonfleur d’ego, juste ce qu’il faut pour la « rentrée » après les vacances ! Finis, les desserts siliconés ! Profite bien de ton été ;-)

  11. Bonjour,

    J’ai essayé cette recette. J’ai goûté immédiatement à la sortie du blender et hum quelle délice. Par contre comme j’en avais beaucoup j’ai fais plusieurs petits pots. Et petite déception le lendemain midi le goût était très différent et je crois même qu’il y a eu une début de fermentation (je ne sais pas si c’est possible…) car il y avait des petites bulles qui se formaient. J’ai dû finalement jeter mes petits pots le soir à cause de cette pseudo-fermentation. A quoi cela peut-il être dû? J’en déduis qu’il faut faire la quantité qui se mange directement car la conservation ne se fait pas.

    1. Bonjour Bianca. Je n’ai jamais conservé les crèmes une fois mixées (enfin, pas plus d’une heure si je les fais juste avant le repas) mais ça ne m’étonne pas. Cela doit être dû à vos fruits. Comme ils sont frais, pas cuits, ils sont un peu « envahis » de microorganismes, même si on les a lavés. Pour peu qu’ils aient été un peu mûrs, ça a fermenté. Donc non, cela ne se conserve probablement pas une fois mixé avec des fruits frais. Je crois qu’avec des fruits cuits, ça ne se serait pas produit !

  12. Gain de temps, ingéniosité et onctuosité, tu as trouvé une recette qui claque! J’ai hâte d’essayer!!!

    1. J’espère que tu aimeras !

  13. Merci pour ton article aussi rafraichissant que tes petites crèmes ! Cerises et fraises miaaam, c’est booon ! Je vais tenter avec d’autres fruits. Belle soirée Hélène.

    1. J’espère que tu aimeras !

  14. Au moins cela m’a poussé à rechercher des infos sur les oligosaccharides et acide phytique. Je me coucherai moins bête ce soir :-) L’expérience de voir le jus monter en neige était amusante…

    1. J’ai peut-être été un peu brutale :-) une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Mais c’est vraiment le genre d’ingrédient dont je ne me vois pas parler sur le blog :-)

      1. Brutale ? Non. Disons que la prochaine fois je ferai attention avant de poster un commentaire :-D
        I’m kidding…

        1. Bon, ouf. Pour ta gouverne, sache que battre des oeufs de lin en neige, ça ne marche pas. Je sais ça par quelqu’un d’un peu naïf qui a essayé pendant à peu près 1h30. Mais je garde son nom secret ;-)

          1. mdr… 1h30 ? Naïf et persévérant :-)

  15. Hehe, moi aussi j’ai eu ma petite période agar-agar grâce à Clea :-)
    Depuis quelque temps, on voit fleurir sur la Toile des recettes de mousse à base de jus de pois chiche. Que ce soit des meringues ou une mousse au chocolat, je trouve le résultat bluffant. As-tu essayé ? J’avoue que j’aimerais bien voir ton retour sur cet ingrédient et des recettes « made in Hélène » ;-)

    1. Bonjour Martine ! Je n’ai pas essayé et je n’essaierai pas ! Il n’y a rien de bon dans le jus de pois chiches… oligosaccharides non digestibles, acide phytique, résidus du revêtement de la boîte de conserve… le tout ayant été porté à très haute température et pression… D’un point de vue nutritionnel, c’est totalement inepte, je trouve. Alors je préfère me passer de meringue, même si je comprends l’engouement !

  16. Bonjour,
    Merci pour cette excellente recette!
    Seulement je l’ai un peu raté à mon premier essai! Heureusement le goût y était avec les cerises :) …. En fait, je l’ai fait avec du lait de soja, je l’ai fait bouillir avec l’agar-agar et ensuit mis dans un plat pour le faire durcir dans le frigos… Ça a légèrement été compact et comme c’était pas compact comme sur ta photo je l’ai mis 1 heure au congélateur (peut être mon erreur)!
    J’imagine qu’il faut réessayer pour réussir?
    A part ça, je trouve tes recettes très originaux et excellentes dont certaines je les ai adopté et me donne pleins d’idée avec les produits de saisons… Je me réjouis déjà d’introduire les abricots valaisans dans tes recettes!
    Bonne journée! Heidi

    1. Bonjour Heidi ! Comme le dit Ségolène, c’est peut-être la congélation… Je ne l’ai peut-être pas précisé dans la recette, mais pour que l’agar-agar soit activée, il faut faire bouillir le lait pendant 30 secondes ! Normalement, ça doit marcher, j’espère que tu vas réessayer !
      Heureuse d’avoir des lectrices Suisses !

  17. Excellente idée, c’est mieux que le tofu avec un parfum qui se prête en sucré et salé. Dès qu’il arrête de pleuvoir je cours acheter le lait d’amande de Casino (c’est le seul qui a le crémeux d’un fait maison). Tu conseilles de le mettre dans un bocal ou le laisser dans un plat creux suffit ?

    1. J’ai un plat creux avec couvercle… tu peux mettre une assiette dessus par exemple. Je préfère toujours isoler les choses au frigidaire !

  18. Merveilleuses tes petites crèmes roses comme une aube d’été, je vis par procuration dans ta cuisine !

    1. Ta présence s’y ressent toujours…

  19. Il faut absolument que j’essaye : l’idée est géniale !
    Un grand merci pour ce partage gourmand ;)
    Andréa

  20. Une jolie idée bien inspirante ! Bien envie de la goûter !

  21. Décidément ton blog m’inspire en ce moment !
    Je viens de faire un week-end fermentation : mon oatgurt est prêt et la betterave se transforme doucement… maintenant j’ai très envie de tenter ces cubes à l’amande ! Hop dans mon Pinterest !
    Bonne semaine Hélène !

    1. Ah tiens, tu Pin(es) ? Ca fait longtemps que je n’y suis pas allée… J’irai voir tes tableaux, je suis sûre d’aimer. Bonne semaine à toi aussi !

  22. Je me suis bien marrée en lisant ton super billet! Je n’ai jamais complètement succombé au charme de l’agar-agar mais j’aime l’utiliser de temps en temps lorsque je découvre des recettes magiques comme les tiennes qui parviennent à éviter l’effet gelée compacte. Je n’ai jamais trop improvisé avec ce produit qui ne me met pas en confiance ;) Je prends soigneusement note de ta recette et je vais aller voir de ce pas les autres que tu as mises en lien. Bonne journée!!

    1. Bonne journée Céline !

  23. bonjour,
    en ce qui me concerne, je ne suis jamais tombée dans cette folie de l’agar agar. Ça me paraissait trop complexe d’obtenir une texture bien crémeuse et non une gelée. Mais ce matin cette crème fraise-framboise était délicieuse! Crémeuse à souhait. Et je trouve ça plus rapide que de faire en 2 fois en prélevant du jus qu’on fait prendre puis qu’on remixe avec le reste. Alors merci Hélène !! Bon tu m’intrigues, j’aurais bien agar agarisé mes frères quand j’étais plus jeune. Mais chez moi, c’était plutôt réservé aux confitures.
    Par contre je dois aussi admettre que c’est par Cléa que j’ai trouvé des réponses pour changer mon alimentation, enlever le beurre en pâtisserie,…
    Je te souhaite tout plein de courage, je t’envoie plein d’énergie pour commencer la semaine.

    1. Merci Ségo ! Bonne semaine et bon courage à toi aussi :-) !!!

  24. cela m’a l’air bien bon, j’essaye

    1. J’espère que ça vous plaira !

  25. J’ai beaucoup ri, voire pouffé, en te lisant, car décidément l’agar-agar a dû (et fait sans doute encore) beaucoup causer dans les repas de famille ;-)
    Je ne compte pas le nombre d’échecs cuisants que j’ai subi : les desserts qui font blocs et feraient rougir une jelly british pure souche, et les desserts qui font « splouch » quand on les démoule et s’étalent lamentablement ;-)
    C’est qu’elle ne s’apprivoise pas comme ça cette petite algue : le moindre petit milligramme en trop ou en moins et c’est le drame !
    Je crois que Sandrine de Végébon utilise une méthode un peu similaire pour faire des yaourts végétaux.
    Mais là du coup même pas besoin de fermentation ;-)
    Bref, à nous les petites crèmes onctueuses !
    Merci Hélène de prendre le temps pour ces partages :-)

    1. Oh que oui… C’est subtil ! Parfois, je trouvais le « bon » dosage mais la fois suivante, ça ne marchait plus… J’ai aussi eu les desserts qui s’écrasent avec un bruit de succion répugnant :-p . En effet j’ai vu que Sandrine fait ça avec de l’eau, carrément, une lectrice m’a donné le lien de son billet sur les yaourts ! C’est vrai que ces crèmes ont une texture de yaourt… Mais je ne savais pas que l’on pouvait faire fermenter une crème à l’agar-agar, ça m’intrigue…

  26. Tu es géniale, je teste dès demain !!! Merci, Carole

    1. Rien que ça :-) c’est trop gentil !!! J’espère que ça te plaira !

  27. Encore une idée géniale à tester de toute urgence ! Moi aussi j’ai eu ma période agar-agar et un peu les mêmes mines traumatisées à ma table… Mais alors avec cette recette tu me bluffes ! Oui vivement l’arrivée des fruits de l’été… (NB : ton billet était encore une fois un délice lire, comme tes recettes ;-) Bon dimanche. Agnès

    1. Ah ah, nous avons toutes essuyé les mêmes revers ! Mais la solution est si simple, en fait :-) Merci Agnès, je me suis bien amusée en écrivant, moi aussi…

  28. Bon alors, tes petits carrés, c’est une idée de génie! A mettre en pratique le plus vite possible ^^

    1. Oui, vite ! Ca marche avec n’importe-quoi, alors pas d’excuse !

  29. J’ai un grand souvenir de crèmes au tchaï qui faisaient également office de balle rebondissante…
    Penses-tu que ces cubes peuvent être congelés ? (grande période glaçons avec des glaçons de coulis de tomate, des glaçons de lait de coco etc.)

    1. Qu’est-ce que j’ai ri ! Oui, c’est ça… C’est mal de jouer avec la nourriture mais parfois, c’était la seule façon de ne pas gaspiller le dessert ! Aucune idée… vraiment je n’ai jamais essayé de congeler de la gelée d’agar-agar !

    2. Je me permets de répondre. Il me semble que la congélation détruit les propriétés gélifiantes de l’agar agar. Donc la congélation des cubes et des crèmes n’est pas forcément une bonne idée.

      1. Merci, je l’ignorais !!! C’et bon à savoir :-)

  30. Super idée ! J’avais vu Valérie Cupillard utiliser ce principe en mixant la gelée réalisée pour obtenir une crème, mais sans le côté pratique des cubes dans lesquels piocher ! ;-) Bravo et beau dimanche miss !

    1. Ah, je m’en doutais : Clea et/ou Valérie Cupillard devaient y avoir déjà pensé, c’eût été trop beau :-) Bonne semaine Géraldine !

      1. Ouais, mais les cubes prêts à l’emploi, moi je dis bravo ! ;-)

  31. Punaise, c’est du génie Hélène!!!!! Moi je suis une grande traumatisée de l’agar-agar qui a fait flop lors de chacune de mes tentative (flop trop mou ou flop trop dur, au choix…), mais je me suis réconcilié avec lui avec les fromages végétaux, alors, je tenterais ta recette :)

    1. Oui ! Comme j’ai toujours eu peur du flop mou-liquide, j’ai toujours mis trop d’agar. J’étais la reine du dessert-caoutchouc… Mon amour-propre en a pris des coups !

  32. Quelle idée fantastique ! Ton introduction m’a bien fait sourire, et je me réjouis à l’avance de tester ces petites crèmes onctueuses. Un dessert faciles et frais, de quoi bien accompagner l’été ;-)
    Merci Hélène, bon dimanche !

    1. Merci Emilie, bonne semaine !

  33. Gourmandisesvegetales dit : Réponse

    Cet article teinté d’humour a tout pour me plaire ! Je croule sous les framboises du jardin … Demain, j’essaie, et j’ai hâte !

    1. J’espère que ça te plaira !

  34. Mais c’est génial, génial, tu es géniale. Oui, j’avoue que j’ai bien ri à ton article parce que j’ai été bien pareille, je ne recevais plus personne (en Harley Davidson) sans présenter un dessert en verrines avec des vraies-fausses panna cotta dedans, servez-vous je vous en prie ce n’est pas la même que la dernière fois cette fois c’est à la noisette ah ah ah. Et puis un beau jour, j’ai cessé de fréquenter l’algue magique, préférant les fruits cuits qui ne font pas de vraie confiture mais de la purée plus simple et tout aussi délicieuse, les bols de laits d’amande vraiment liquides en dessert plutôt que leurs cousins qui font un dôme dans l’assiette, et c’était très bien comme ça. Mais là, là, avec tes petits cubes alternatifs, tu me tentes beaucoup! D’ailleurs je crois que dans beaucoup de recettes plus récentes de Cléa (je suis un peu groupie), elle préfère prélever l’eau de cuisson (des fruits), faire bouillir seulement celle-ci à part avec un peu d’agar-agar, puis remixer avec l’ensemble. Mais les cubes à tout faire, ça c’est absolument génial, j’ai hâte de tester! Merci Hélène!

    1. Ah ah, groupie aussi. Clea, c’est un peu mon gourou. Tu verras, c’est gratifiant : les invités vont en redemander, au lieu de faire remarquer que l’agar-agar a décidément le don de masquer le goût des autres aliments (on m’a déjà dit ça, oui oui). Ici, l’homme réclame ses petites crèmes pour le dessert (heureusement, c’est prêt en 2 secondes).

  35. Cela donne envie d’essayer – justement, je croule sous groseilles et cassis. Quel poids de fruits faut-il à peu près ?
    Merci !!

    1. Pour ma part j’aime mettre 150 g de fruits pour 300 g de gelée de lait ! A vous de voir…

  36. C’est un véritable plaisir de lire cet article plein d’humour et d’enthousiasme en ce dimanche matin gris et pluvieux ! Ma famille utilise l’agar-agar depuis des siècles et j’ai toujours trouvé fascinant que cette poudre d’algue puisse (en si petite quantité en plus !) ainsi gélifier n’importe quoi (même les petits frères paraît-il… ;-) Un jour, peut-être, j’essayerais !). Merci d’avoir partagé cette fabuleuse idée d’agar-agar à « crémer » !

    1. Merci Natasha ! Oui, c’est fascinant ce que peut faire l’agar-agar, à ne pas mettre entre toutes les mains :-p

  37. Camomille-Lilas dit : Réponse

    Oooh ! Mais en voilà un billet merveilleux au matin !
    Depuis le temps que je cherchais à faire des petites crèmes dessert onctueuses !!!
    Pour m’être avalée des litres de « gelée agar agarisée » de toutes sortes l’été dernier, j’en étais complètement écœurée !!!
    Peut-être que cette astuce me réconciliera avec cette algue ?
    Quoi qu’il en soit je vous souhaite une bien belle journée et bon courage pour vos longues journées <3 <3 <3

    1. Je vous comprends : c’est fini, plus jamais de gelée tremblotante ! Merci Ganaëlle, à bientôt <3

  38. Top ! L’idée est vraiment super :-)
    Et ne nécessite pas un tas d’ingrédients inconnus !
    Je crois que je vais essayer (si j’arrive à mettre la main sur de l’agar-agar ici)

    1. Non, c’est tout simple !

Laisser un commentaire