Recette récup #2 : Lemon curd aux amandes et haricots blancs

lemon_curd_vegan-2

Enfant, je ne mangeais ni viande ni poisson mais beaucoup de fromage. Je n’aimais que les carottes (mais surtout pas crues), les coquillettes, la crème de marrons, les crêpes et le lemon curd. Comme j’étais très obstinée, mes parents ont vite compris qu’il valait mieux remplir le congélateur de crêpes au fromage surgelées que m’enfermer à la cave avec mon assiette de rôti et de haricots verts – true story.

Au début d’une nouvelle ère, Maman a acheté une batterie de cuisine anti-adhésive et un cuiseur-vapeur. L’avocat et l’huile d’olive ont déserté les salades estivales. Tout aliment contenant plus de 5% de lipides fut banni comme la peste. Le frigidaire familial était rempli de yaourts allégés aux goûts et couleurs délicieusement synthétiques. Mon frère et moi nous étripions sauvagement pour le dernier Sveltesse ferme et fondant saveur pistache. Le 0%, l’allégé, l’écrémé et les petits éclats de téflon dans l’assiette, c’était le progrès !

Peu à peu, j’ai oublié le goût du lemon curd. Entre-temps, j’ai appris à me nourrir différemment (et mes parents aussi, rassurez-vous). Cette tartinade revisite avec un brin de nostalgie le célèbre spread britannique de mon enfance : comme dans cet indémodable faux-Nutella, les haricots secs confèrent une texture crémeuse sans fécule ni beurre ni jaunes d’oeufs ni huile de palme. Le jus et le zeste de citron frais sont évidemment de la partie, mais pour intensifier la saveur de l’agrume, j’ai une botte secrète : les écorces séchées.

agrumes

Lorsque j’utilise un agrume (bien sûr bio), je ne jette pas l’écorce mais la détaille en petites lanières, retire la chair blanche à l’aide d’un couteau bien affûté et laisse sécher la peau parfumée gorgée d’huiles essentielles sur un torchon propre. Au bout de 2 à 4 jours – selon l’humidité et la température ambiants – les écorces sont prêtes, sèches et très dures. Je les stocke dans un bocal et les réduits en poudre pour parfumer gâteaux et infusions. C’est écologique, économique et tout simplement délicieux !

Et puis… penseriez-vous à la même chose que moi ? Un orange curd, tonnerre de Brest ! Mais bien sûr ! Un grapefruit curd ? Mille sabords, mais vous êtes géniaux ! Malheur, je n’ai plus de haricots !

lemon_curd_vegan

♣ Une note sur ce lemon curd : j’ai volontairement choisi d’utiliser peu de purée d’amandes, pour limiter la quantité de matières grasses. Une fois n’est pas coutume, j’avais envie de légèreté ! Pour un curd plus riche et fondant, remplacez 30 grammes de haricots (secs) par 2 cuillères à soupe supplémentaires de purée d’amande. C’est à se damner !

♣ De même pour le sucre : les grands gourmands en ajouteront un peu ou même beaucoup. Tout type d’édulcorant convient.

♣ La couleur jaune d’or vient du curcuma. Rassurez-vous, on ne le sent pas du tout. Il est bien sûr totalement facultatif, je suis parfois un peu jusqu’au-boutiste !

♣ Evitez les lentilles et les pois chiches pour cette recette : leur goût et leur texture ne conviendront pas. Les haricots rouges sont parfaits, mais la couleur sera différente.

Si vous n’avez pas le courage de faire sécher vos propres écorces de citron, essayez de les remplacer par de l’huile essentielle de citron ! Ajoutez-la goutte par goutte, c’est extrêmement concentré !

Lemon curd aux amandes et haricots blancs

Pour 1 pot

  • 100 g de haricots blancs secs (ou env. 230 g cuits)
  • 2 citrons
  • 1 petite poignée d’écorces de citron séchées, réduites en poudre
  • 1 cuillère à soupe de graines de lin
  • 1 cuillère à soupe bombée de purée d’amandes
  • 6 dattes ou figues séchées
  • 2 cuillères à soupe bombées de sucre de canne complet
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 100 à 200 mL d’eau

24 heures à l’avance, faire tremper les haricots secs dans un grand volume d’eau. Le jour même, les cuire à gros bouillons pendant 20 minutes puis à feu moyen et à couvert pendant 1 h 30.

Rincer et égoutter les haricots. Prélever le zeste et le jus des deux citrons. Moudre l’écorce de citron séchée et les graines de lin en une poudre fine.

Dans le bol d’un blender, mixer l’ensemble des ingrédients, avec 100 mL d’eau. Si besoin, ajouter un peu plus d’eau. Attention, le curd épaissit un petit peu après quelques heures au frais. Rectifier la saveur (ajouter du sucre ou du citron).

Verser dans un bocal très propre et garder au frais 4 jours (mais bien sûr, ah ah, la bonne blague).

41 Replies to “Recette récup #2 : Lemon curd aux amandes et haricots blancs”

  1. C’est top aussi avec des lentilles roses !
    Testé et approuvé !
    Quant à ce blog c’est une mîne de bonnes idées, une pure merveille : j’adore !
    Avec élan gourmand !

    1. Merci pour l’info, je ne manquerai pas d’essayer avec des lentilles un jour ! Merci pour ce gentil mot !

  2. Wow…quel ingéniosité ce lemon curd. Super…j’adore et je dois essayer. Ouffff…j’avoue que je ne me souviens pas la dernière fois en avoir mangé. Trop longtemps passé.

  3. bonjour
    belle recette de creme de citron j en ai fais un plein bocal mais en 4 jours ca me parait un peu conséquent je vais en faire la distribution et faire un essai de congélation ?

    j ai fais ce week end des amarretti amande noisette en les garnissant de lemoncurd ca fait une belle association !! quel délice mais attention aux poignées d amour!! voila le printemps et les petites tenues de sorties !!
    merci pour toutes tes idées j ai vu en parcourant ton blog des belles recettes de légumes
    je ne m en lasse pas
    a bientôt pour d autres gourmandises

    1. Contente que tu te plaises ici, Isabelle !

  4. Bonjour ! J’ai testé ce WE cette recette de lemon curd dont le goût est divin : zeste frais + poudre et arôme citron (de magasin bio donc naturel) + ce curcuma qui en effet lui donne du « peps »… en revanche, il y a une texture un peu granuleuse due aux peaux des haricots qui semble en décourager certains… Des idées pour s’en débarasser ? (j’avais retiré celles qui se détachaient avant de mixer)… ou peut-être mettre plus de purée d’amandes pour rendre plus onctueux ?..
    ça mériterai une 2eme tentative ;-)… mais je vais d’abord me régaler de la première ! Merci

    1. A part… peler les haricots, ou les cuire avec des algues (qui ramollissent la peau), ou utiliser des haricots en boîte/bocal (cuits sous pression donc plus tendre)… Moi, j’aime bien quand c’est granuleux, il faut oublier les textures industrielles trop lisses ! Et oui, avec plus de purée d’amandes c’est plus onctueux. Heureuse que ça t’ait plu en tout cas !

      1. Oui bonne idée les algues pour ramollir ou un peu de bicarbonate, ma foi je n’y avais pas pensé…

  5. Un blood orange curd? Bloody hell yes ;)
    (C’était vraiment pour l’esprit, je ne sais pas si l’écorce de l’orange sanguine a un goût différent?)
    Encore et toujours une superbe recette Hélène !

    1. Oh que oui ! Je crois que c’est assez similaire… Je ne la collectionne pas, celle-la, il faut que je m’y mette !

  6. C’est merveilleux d’apercevoir ton svelte reflet sur le métal de la théière…

    1. J’espérais que tu me voies !

  7. Coucou Hélène,
    versio hybride testée et approuvée (je n’en doutais pas !)
    J’ai une petite question qui n’a rien à voir. Qu’utilises tu comme robot avec lame en « S » ? Je cherche un petit modèle.
    Merci d’avance,
    Bises
    Ségo

    1. Hello ! Super, je suis ravie que tu aies aimé ! J’ai un Magimix C3200 et j’en suis ravie. En revanche, il n’est pas petit et les petits modèles ne sont pas forcément les plus puissants ni les plus durables.

      Si tu souhaites investir, je t’assure qu’un bon modèle, même cher (le mien était autour de 350 euros) est rentabilisé sur la durée ! Mes parents ont la même marque, le même modèle (mais d’il y a 30 ans) et s’il faut avouer qu’il a un peu jauni, il marche toujours aussi bien, sans être jamais tombé en panne. Je pense que le mien va me durer une vie :-).

      J’ai un a priori assez négatif sur les autres marques, quand j’étais étudiante j’achetais des robots pas chers, qui ne donnaient pas les résultats attendus et qui tombaient en panne lorsqu’on les sollicitait un peu trop… donc pas mal d’argent perdu au final !

      1. Je confirme pour le Magimix, hérité de mes parents, jauni aussi, mais qui marche (voire court) comme un jeunot!
        Tu utilises quoi comme blender Hélène? J’en avais un bof, je l’ai cassé en voyageant, on m’a offert un Lagrange, mais c’est un peu un cadeau empoisonné… car plusieurs pièces se sont déjà cassées (malgré une utilisation sage, je ne suis pas une tortionnaire du blender) au bout de 3 mois…

        1. Le blender magimix (avec deux jeux de lames pour mixer ou moudre). Il fait des smoothies merveilleux, il pulvérise la cannelle comme personne (et le lin, n’en parlons pas). Je l’ai déjà fait chauffer comme un dingue mais il a résisté…

          1. En parlant de graines de lin, combien de temps peut-on conserver les graines de lin moulues ? J’avoue manque un peu de courage pour le moudre tous les matins…

            1. 1 semaine au frais ! Techniquement tu peux les garder encore plus longtemps (comme les poudres de lin du commerce) mais je trouve que ça rancit vite.

  8. galmiche iza dit : Réponse

    super idée les ecorces d agrumes séchés jusque la je les mettais au compost de mon quartier ….
    trop généreuse.. dorénavant je vais les garder pour en faire de superbes préparations
    merci
    au plaisir de te lire
    iza

    1. J’ai entendu dire que les écorces d’agrumes étaient un peu réticentes au compostage (ça se composte mais pas très rapidement). Donc autant les garder, non ;-) ?

  9. Un grand merci Hélène pour ce lemon curd que je cherchais à faire depuis longtemps et qui me faisait très envie sur ton IG. Et effectivement à décliner dans d’autres versions orange. .. génial!! Je suis déjà fan de ton faux-nutella et je sais déjà que ce curd le sera tout autant. Bises. Agnès

    1. Génial ! Je ne savais pas que tu avais essayé le Nutella :-) j’espère que tu as aimé / aimeras la version citron !

  10. Kat Pomaufour dit : Réponse

    Ohhh merci mille fois chère Hélène d’avoir publié ce curd au crémeux décadent, qui avait tant attiré mes pupilles…heu papilles…enfin les 2, sur Instagram ! Je suis une inconditionnelle du lemon curd ; enfin j’étais car mes goûts ayant évolué vers du moins sucré, je suis souvent assez déçue des curds achetés en magasins… Je vais ml empresser d’essayer le tien pour ce week-end car étant conviée à un petit brunch campagnard entre amis (et gros amateurs de citron pour la plupart), je me dis que ce serait une super occasion de faire une chouette découverte culinaire tous ensemble :) Deux petites questions au passage : penses-tu que je puisse congeler une partie du curd une fois réalisé ? Et autre idée saugrenue (ou pas !) : ce curd peut-il être utilisé pour garnir une tarte au citron ? Et si oui, faut-il le passer au four avant dégustation ou simplement le tartiner tel quel sur mon fond de tarte cuit au préalable ? Je te remercie, d’une part pour la recette (je sens d’ici les petits-déj festins qui s’annoncent) et d’autre part pour les réponses à mes questions, si toutefois tu penses pouvoir y répondre :) Tes recettes, je ne le répéterais jamais assez, sont pour moi une véritable ode à la nature ET à la gourmandise ^^

    1. Congélation, aucune idée ! J’ai assez peu d’expérience en la matière. Essaie et dis-moi ! Pour la tarte, en revanche, pas de souci ! C’est bien mon projet pour une prochaine fois ;-) mais il faudra juste trouver le moyen d’épaissir un peu le tout (plus de purée d’amandes, moins d’eau… plus de graines de lin) car la texture est moins ferme que le curd et nettement moins « solide » que la garniture d’une tarte au citron ! Ou alors ajouter un peu d’huile de noix de coco pour bien solidifier tout ça ! L’agar-agar, peut-être, même si avec la texture des haricots j’ai des doutes (mais j’essaierai ça bientôt, c’est sûr). Ne passe pas ce curd au four, ça serait un carnage !

      1. Kat Pomaufour dit : Réponse

        Merci beaucoup pour ta célérité ;) J’attendrai donc sagement tes essais de tarte. Pour l’instant, je vais m’ateler à réussir l’étape 1: le curd dans son plus simple appareil ;) Puis viendra, dans la foulée l’étape 2: séduire mes « curdaddicts » en me gardant bien de leur révéler (du moins au départ), les ingrédients mystère de cette recette !!! Je les connais mes loulous, le coup des haricots blancs ça risque de les faire grimacer un brin : « Mais ça a pas un petit goût de cassoulet ton truc ? » ^^ Enfin, ils commencent à me connaître aussi et vont sûrement flairer le truc : « Bon ok, du lemon curd dis-tu ?! Et y’a quoi d’inhabituel dedans, cette fois-ci ? Des faux œufs pondus par des fausses poules ? » Ah ah, je les aime et j’en ris d’avance :)

        Si j’essaye une mission commando « congélo » je te ferai un retour ; c’est juste au cas où les trop sceptiques n’y trempent que la pointe d’un couteau. Sachant qu’à la maison, mon cher et tendre abhorre le citron, je me vois mal tomber le pot toute seule en 4 jours :)

        Et si tu as d’autres tartinades de fou, pleines de betteraves ou autres légumes dedans et même pour le petit-déj, je suis preneuse !!!

        1. Bon, bon, bon, ça t’a plu alors ???? :-)

          1. Kat Pomaufour dit : Réponse

            Un délice vraiment ! J’y trouve même bien meilleur que le curd de mes souvenirs. Plus parfumé en citron et bien crémeux. Pas de sensation d’écœurerement, même après 2 grosses tartines. Espérons que mes amis partageront mon avis demain :) Au « pire » je repartirai avec un plein pot rien que pour moi ;) et au mieux, je serai ravie de leur avoir fait découvrir une nouvelle recette signée d’une cuillère de maître par une talentueuse blogueuse !

            Vraiment merci parce que sincèrement, cette tartinade a été un véritable coup de cœur pour moi. Belle journée à toi !

            1. Oh ouiiii ! Super ! Non, ce n’est pas écoeurant, ça ne peut pas l’être puisque c’est un curd très raisonnable :-) Et les amis ont aimé alors ?

              1. Kat Pomaufour dit : Réponse

                Les amis ont adoréééé et absolument pas deviné l’ingrédient « non-conventionnel » du mélange ;-) Enjoy ! Ce curd va révolutionner mes tartines. Et quand tu te seras attaquée au challenge « tarte au citron », tiens nous au courant surtout ;)

  11. Rooo la la la, ça a l’air vraiment à tomber ton histoire là ! Ya plus qu’ essayer ! :)

    1. Oui, comme Céline l’a constaté quelques commentaires plus haut, c’est renversant ;-)

  12. Huuuum. Bon je vais tester tout ça.
    Question à 10 000$ (au moins) : je suis tellement fan du lemon curd – que j’ai découvert moi, très tardivement – que j’y consacre un de mes étages de mon wedding cake (que donc je fais moi-même… Espoir…). Les recettes classiques de lemon curd avec beurre et œuf se conservent elles-aussi quelques jours au frigo, mais, pour les non initiés, comme je fais mon gâteau recouvert en pâte a sucre, et qu’il doit être prêt veille ET que la pâte à sucre ne supporte pas bien le frigo, cela fait que je donne préparer mon curd 3 à 4 jours avant, et qu’il va rester 2 jours hors frigo, dans l’endroit le plus frais que je trouverais. J’ai testé avec un curd classique, ça fonctionne, mais on était en hivers, le gâteau est resté dans un cellier qui devait être à 12/14°. En plein juillet, pas sur que je trouve un espace de stockage en dessous de 18/19°. Mais je me dis qu’avec ta recette, le curd pourrait mieux tenir : pas de laitage / pas d’oeufs… Qu’en penses-tu?

    1. J’ai peur que non : c’est moins sucré, donc ça se conserve moins bien (le principe des confitures, c’est que c’est tellement sucré que les bactéries ne peuvent pas s’y développer car le sucre piège (chimiquement) toute l’eau). Mon lemon curd est très aqueux, contrairement au « vrai »,et peu sucré donc il y a un vrai risque de mauvaise conservation…

      Ce que tu pourrais faire en revanche c’est un « concentré », du style purée d’amandes + jus de citron + écorces de citron + beaucoup de sucre. Ca sera très dense mais ça se conservera beaucoup mieux…

  13. Délicieux. Je pense le faire comme avec les gâteaux chinois à la noix de coco avec des fèves de soja.
    Qu’est-ce qui se passe avec l’huile d’olive pour avoir si mauvaise presse ces derniers temps. J’ai tenté de la supprimer en la remplaçant par l’huile de colza et je trouve ma cuisine nettement moins bonne qu’à l’olive.
    Le coup des écorces est simple et très facile à faire. Il m’est arrivé d’en faire trop au point d’en être limite dégoûtée. La faute en revient au pamplemousse que j’adore frais qui se mélange difficilement sous cette forme. Alors que la mandarine et le citron vert surprend les plus réticents.

    1. Je précise que c’était il y a plus de 15 ans ! Mes parents ont re-adopté l’huile d’olive ! Le colza, non, ce n’est pas délicieux mais c’est une huile assez riche en Oméga 3 et pas très chère donc elle a quand même des atouts pour plaire ! Attention, il ne faut pas l’utiliser pour la cuisson, contrairement à l’huile d’olive, les Oméga 3 supportent mal la chaleur et se transforment en composés toxiques.

      D’accord pour le pamplemousse, je le réserve aux infusions. Bien vu pour les citron vert, je n’en achète jamais mais je devrais essayer !

  14. Aaaaaaaaaargh!!!! (Boum)

  15. Coucou Hélène,
    c’est marrant, je me reconnais un peu dans tes descriptions de produits allégés et compagnie qui suivaient le N******, la crème de marron, l’overdose de fromage.
    J’avais fait cuire des haricots blancs ce week end… par chance il m’en reste. Bon, pas de quoi faire un pot entier, mais suffisament pour faire un essai. je garde aussi préciseusement les écorces, de citron surtout (je ne consomme presque jamais des autres agrumes).

    Ce matin je suppose que tu as fait une crème juste pomme / amande ?? Parce que ça semble terriblement bon! (j’ai fais une version pomme / noisette, à recommencer). Tu as le droit de nous en dire plus ….

    1. Bien joué ! Les écorces d’orange, c’est bon aussi, tu devrais t’y mettre ;-)

Laisser un commentaire