Cheese-cake chocolat, betterave et noisette – sans cuisson

cheese-cake-chocolat-3

Lorsque je reçois, j’aime mettre les petits plats dans les grands et, surtout, servir un dessert qui épate. Bien sûr, ma notion de dessert épatant n’est pas nécessairement partagée par nos convives. Ces derniers sont immanquablement pris d’une anxiété palpable à l’annonce de l’arrivée imminente dans leur assiette d’une part de cheese-cake au chocolat contenant un pourcentage non nul de betterave.

Mettez-vous à leur place ! Privés d’alcool à l’apéro, ils ont été forcés d’avaler des toasts de houmous sur tranches de radis noir. A peine remis du séisme émotionnel causé par l’absence de tout rôti dominical, les voilà contraints de ravaler leurs dernières espérances : cela ne risque pas de s’arranger au dessert ! Pour faire passer cette amère pilule, je propose toujours un café à la fin du repas. A ce stade de destruction psychologique, la moindre gorgée de thé vert ou d’infusion à la sauge pourrait être fatale à nos invités…

cheese-cake-chocolat-1

La recette de ce no-cheesecake est directement inspirée de mon Nutella faussaire aux haricots rouges. Je préfère éviter le tofu soyeux ou les préparations à base de noix, habituellement utilisés dans les cheese-cakes végétaux. Les haricots secs apportent une texture dense et fondante, certes un peu épaisse, mais tout à fait délicieuse, ainsi que des protéines rassasiantes. J’ai donné ici quelques explications sur l’intérêt nutritionnel des légumineuses ainsi que des conseils de cuisson pour optimiser leur digestibilité.

Ce dessert a été réalisé de deux façons différentes. Une première fois sans betterave, remplacée par un supplément de haricots, pour un gâteau d’anniversaire partagé avec mes collègues à la pause de 4 heures. Un succès mémorable : personne n’a deviné qu’il s’agissait d’un dessert végétalien et tous les garçons se sont resservis avec entrain. Je n’ai pas encore identifié le gourmand coupable d’avoir dévoré la dernière part, laissée sans surveillance dans le frigidaire collectif… Prenons ce menu larcin comme un (maladroit) compliment !

La seconde fois, j’ai voulu réduire la proportion de légumineuses pour une amie à la digestion délicate et en ai remplacé la moitié par de la betterave cuite. Si la texture est la même dans les deux cas, la version à la betterave, illustrée dans ce billet, affiche un goût de légume indéniable, bien que léger. Pour ma part, j’aime beaucoup et l’homme de la maison aussi (ce type est fantastique) mais chacun sait que les légumes ne sont pas le moindre de nos vices communs !

cheese-cake-chocolat-4

En termes de substitutions, je ne recommande aucune autre légumineuse que les haricots (rouges de préférence, sinon blancs ou azukis). Les pois chiches ou cassés ont un goût très prononcé et une texture moins lisse que les haricots secs. Les lentilles ne sont pas assez fermes. Si vous tenez à dissimuler sournoisement un légume dans votre dessert mais ne voulez pas prendre le risque d’en sentir la saveur, choisissez un légume neutre et sucré comme la patate douce ou la courge (en saison). Promis, on n’y verra que du feu !

Le chocolat est ici nécessaire : la matière grasse qu’il contient apporte à la crème sa fermeté. C’est donc un dessert riche, que je préfère sucrer le moins possible. L’association chocolat-noisette est classique mais je me suis promis d’essayer, la prochaine fois, une version chocolat-café (remplacez par exemple l’eau de la recette par un petit noir serré et substituez à la purée de noisette de la purée d’amande – ou omettez-la complètement).

cheese-cake-chocolat-2

 

Cheese-cake chocolat, betterave et noisette

Pour 1 grand cheesecake

La pâte crue aux noisettes toastées

  • 150 g de pruneaux dénoyautés (ou dattes)
  • 2 poignées de noisettes toastées, concassées ou en poudre
  • 5 cuillères à soupe de flocons de sarrasin (ou d’avoine)
  • Eau (facultatif)

Placer tous les ingrédients dans le bol d’un robot muni de sa lame couteau en S. Mixer par pulsations jusqu’à ce qu’une pâte se forme.

Si le mélange est un peu sec, ajouter un peu d’eau pour lier le tout.

Garnir un moule à charnière de papier à cuisson. Répartir la pâte crue et tasser avec la paume de la main sur toute la surface du moule. Réserver au frais.

La crème au chocolat et betterave

Version 1 :

  • 280 g de haricots rouges cuits
  • 350 g de betterave cuite
  • 30 mL d’eau

Version 2 :

  • 560 g de haricots rouges cuits
  • 100 mL d’eau

+ (pour toutes les versions)

  • L’un des 2 mélanges haricots et/ou betterave ci-dessus
  • 4 cuillères à soupe bombées de purée de noisette
  • 200 g de chocolat noir (70% de cacao au moins)
  • 5 cuillères à soupe de cacao en poudre
  • 4 à 5 cuillères à soupe de sucre intégral (rapadura, moscovado…)
  • Eau (facultatif)

Dans un blender (ou un robot muni de sa lame couteau en S), mixer le mélange haricots-betterave choisi avec la purée de noisettes.

Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre sur feu moyen au bain-marie.

Verser le chocolat fondu dans le blender, ajouter le cacao en poudre et le sucre. Mixer longuement jusqu’à l’obtention d’une ganache lisse et homogène. Si besoin, ajouter un tout petit peu d’eau. Goûter et, si besoin, ajuster la quantité de sucre, de cacao en poudre ou de purée de noisette.

Verser la ganache sur le fond de pâte crue. Placer au frais une nuit. Avant de servir, laisser reposer 20 minutes à température ambiante.

51 Commentaires

  1. Et hop, recette épinglée. Mais dis-moi, c’est si terrible de manger chez toi ? Tes amis reviennent ou « la prochaine fois c’est chez nous ! » ?

    1. Hélène dit :

      Hum, second degré ;-) Ca te paraît si terrible de dîner à la maison ? Rassure-toi, nos amis découvrent souvent qu’ils aiment les betteraves en s’asseyant à notre table !

  2. Mmm, ça a l’air extra ! Dans la liste des ingrédients, j’imagine que tu veux dire « l’un des 2 mélanges ci-dessus » et non pas 3 (sinon y’a un truc que j’ai pas compris) ?
    Quand je reçois, je choisis au contraire de revenir à des ingrédients plus classiques, et c’est souvent l’occasion pour mon homme et moi de tester des recettes de chef longues et compliquées… mais personne n’échappe au houmous et aux desserts sucrés naturellement lol. En tout cas, tu m’invites quand tu veux ! ;-)

    1. Hélène dit :

      Oui, merci ! Quand j’ai écrit l’article j’avais en tête une possible version 100% betterave mais je crois que ce serait un peu too much ;-) et je ne l’ai pas testée ! Comme toi, j’ai toujours la tentation de rester classique, mais je finis toujours par servir à nos amis des choses un peu osées… Mais quand même : le tofu fumé, ça met tout le monde d’accord. Le chocolat aussi. Et si je sens que c’est un peu trop, je propose du fromage, mon amoureux en a toujours en réserve.

  3. Rose dit :

    Je fais court : parfait ! Texture et couleur me ravissent :) La betterave me fait peur en dessert suite à un unique test mais ta recette me donne envie de réitérer !

    1. Hélène dit :

      Essaye avec de la patate douce ! Ce sera moins hard-core !

      1. Rose dit :

        Yes!

  4. rese dit :

    gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!
    une recette inter sidérale sans tofu et sans vanille ………………..
    comment te dire??? je t’aime !!! <3
    c'est simple non ? :D
    je vais tester ça, promis !!
    je te posterais la photo (tu penses !!!!! ) ok !!! elle n'aura rien à voir avec la tienne forcément :D
    merci pour cette idée et pour le partage et pour tout ce que tu me fais découvrir
    pleins de bisous ensoleillés du matin !! <3

    1. Hélène dit :

      What, tu n’aimes pas la vanille ? Résé, tout est fini entre nous ! ;-)
      J’ai hâte de voir ta photo !!! Bisous, bonne semaine !

  5. Lili dit :

    mmmh, j’ai bien envie d’essayer la version aux haricots only suite à un dessert très réussi déjà chocolat – azukis !!! merci du partage =)

    1. Hélène dit :

      Oui, c’est sûrement la plus succulente pour les sceptiques de la betterave ;-)

  6. Virginie dit :

    Ah chouette une nouvelle façon d’utiliser la betterave ;)
    J’ai déjà testé en cru avec des noisettes, en mousse avec des amandes, de l’huile d’olive et du gingembre ( c’est top) mais en dessert jamais. Comme rose la texture et la couleur me plaisent beaucoup. Je vais essayer cette semaine ! Effectivement pas besoin de beaucoup de sucre entre la betterave et le chocolat.
    Merci pour cette recette originale :)

    1. Hélène dit :

      J’espère que ça te plaira, reviens me le dire !

    2. VIRGINIE dit :

      Bonjour Hélène,

      Recette testée et approuvée ;)
      J’ai fait un mélange dattes/pruneaux pour la base et je n’ai pas mis du tout de sucre en comptant sur le sucre naturel des aliments mais c’est peut être un peu juste. Et je le préfère après 48h.
      Prochaine fois je teste avec un chouia de sucre.
      Mais je vais refaire ! Merci à toi pour toutes ces recettes bien sympas et tous tes conseils, explications mélangés à un humour que j’aime beaucoup
      Bonne journée

      1. Hélène dit :

        Super ! Moi aussi je trouve que c’est meilleur au bout d’1 jour ou 2 :-)

  7. Charlotte dit :

    Ha ha j’adore ta façon de nous raconter tes soirées avec vos invités ;) J’avoue, c’est un peu pareil chez nous. En tout cas, un cheese-cake à la betterave, ça fait un moment que j’y pense, j’épingle donc ta recette et la garde sous le coude pour les beaux-parents ! (ça y est on est rentrés, belle-maman a acheté un livre VG et a découvert que le chocolat liégois pouvait être très bon voire plus digeste en version végétale. Je pense donc tenter d’aller plus loin et proposer des choses plus folles !)

    Bises !

    1. Hélène dit :

      Super, vas-y, pousse belle-maman dans ses retranchements ;-) !

  8. J’ai bien ri, pauvres invités :D Ce dessert a l’air divin et c’est toujours une satisfaction supplémentaire de pouvoir annoncer à la fin « Si, si, c’était bien végétalien, pas d’œufs, pas de lait, t’as aimé, hein ? » Eh oui ils aiment nos invités ! Merci pour le tuyau, il faut que je m’y colle à cette recette (mais je dois essayer tant de tes recettes…). P.S : j’adore tes assiettes aussi !

    1. Hélène dit :

      Merci Miss Lazy ! Ce sont de jolies assiettes anciennes offertes par mon amie Louise ! Je les aime à la folie !

  9. Nat dit :

    ah ah ah, tu manies bien la langue, l’humour, la cuisine et l’appareil photo ;) Compliments !

    1. Hélène dit :

      ;-) merci Nat !

  10. Natalia dit :

    Wow, Hélène, je meurs de curiosite d’essayer cette tarte!

    1. Hélène dit :

      Alors essaie-la :-)

  11. Aurélie dit :

    C’est encore mieux si ça a le goût de betterave! ;)
    Dimanche c’est l’anniversaire de ma grand-mère (je raconte ma life), je vais donc lui faire ce cheesecake car elle adore la betterave (et puis aussi un gâteau aux pistaches, et un au chocolat..)!

    1. Hélène dit :

      Oui, c’est encore mieux :-) mais au bout de 48 heures le goût de légume se volatilise totalement donc pour les récalcitrants, il suffit de préparer son dessert à l’avance ! Dis-moi, elle en a de la chance ta grand-mère ! Et elle est ouverte d’esprit on dirait ;-)

  12. Juliette dit :

    Hello Hélène ! Ton cheese-cake a l’air délicieux, moi qui adore la betterave en dessert ! Sache que si tes invités ne veulent pas revenir, je veux bien prendre leur place la prochaine fois ! A ce propos, je ne sais pas si tu a reçu mon message ou peut-être es tu juste très occupée (c’est ça la dure vie des écrivains de thèse…). C’était juste pour te dire que je serais ravie de déjeuner avec toi, sachant que mes cours ne sont pas à Hönggerberg, on devrait pouvoir se retrouver facilement. Si tu es toujours d’accord, fais moi signe un jour où tu es libre ou dis moi les jours qui t’arrangent en fonction de ton emploi du temps (le jeudi et le vendredi sont les jours où j’ai le plus de temps mais un autre jour me conviendra aussi, sauf le mardi). Bonne soirée à toi !

    1. Hélène dit :

      Coucou Juliette ! J’ai bien reçu ton message et j’ai juste été submergée par le travail et le reste :-s Je te réponds vite et on se voit tout bientôt, jeudi et vendredi c’est aussi parfait pour moi. Bonne soirée !

  13. Ohhh mais dit donc, j’aimerais volontiers faire partie de tes invités à table. J’n’ai aucun doute que je me régalerais à souhait de tes combinaison d’ingrédient. Et encore une fois, hop, ce gâteau s’en va dans ma liste « to do » bientôt. J’adore l’ajout de betterave. Aussitôt essayé, je te donnerai des nouvelles. Tout ça inaugure bien…Miummm !!

    1. Hélène dit :

      J’espère que ça te plaira !

  14. Lucie dit :

    Aaaah, je vois que toi aussi tu as pensé aux pruneaux pour remplacer les dattes medjool dans les pâtes à tartes crues! Je n’ai pas encore essayé mais l’idée m’étais venue :)
    Ta recette est très très attirante, j’adore ce type de texture et j’ai envie de goûter à la betterave en version sucrée. Je t’en dirai des nouvelles une fois réalisée :)

    1. Hélène dit :

      Oui, c’est quand même plus ‘local’ ;-) C’est vrai, tu dois goûter, surtout avec un nom de blog pareil !!!

      1. Lucie dit :

        Ahah! Tu sais que j’ai essayé la version de DeliciouslyElla et j’ai été moyen convaincu car on sent pas mal la betterave. Pour le petit-déj c’est pas mal, et si je dois le refaire je ferai attention à ne pas trop le cuire. Mais je vais d’abord tenter ta recette :)

  15. Félicie dit :

    Ohlala que c’est tentant! moi qui adore 1)les haricots en dessert, 2) la betterave en purée, 3)le no-cheesecake… y a plus qu’à!

    1. Hélène dit :

      Comme tu dis Félicie ! PS: quand j’habitais à Paris j’étais une immense fan de ta cuisine chez Soya (mais j’ai cru lire que tu n’y officiais plus ?)

      1. Félicie dit :

        oh c’est gentil! Comment sais tu que c’était moi?? Par Taïa?? (le monde est parfois petit…)
        J’ai arrêté en novembre 2014, pour me mettre entièrement à mon compte, en profitant de l’impulsion que me donnait une mission assez longue (l’ouverture du Café Qee, pour lequel j’étais consultante côté cuisine). Depuis je continue ce chouette chemin, avec bonheur. sur mon site tu peux en savoir un peu plus (je ne vais pas m’étaler ici!)…
        les blogs ne sont pas l’outil de communication avec lequel je suis le plus à l’aise, et c’est pourquoi je n’écris jamais! Mais là, cette sortie de livre m’a vraiment fait plaisir pour toi (et pour nous tous, car c’est un grand pas, je trouve de pouvoir diffuser avec une édition grand public, ces notions d’alimentation raisonnée!)
        si jamais tu passes à Paris… fais moi signe!

        1. Hélène dit :

          Non, je ne sais plus, je crois que le milieu VG est petit et tous les noms un peu connus circulent :-) Et oui, j’ai lu ton site du coup ! Merci pour ton gentil mot et je te dis quand je passe à Paris, en effet, je serais ravie de faire ta connaissance en chair et en os !

          1. Félicie dit :

            yes!!
            :-)

  16. Aurélie dit :

    Testé et approuvé. L’aspect cheesecake n’est pas probant mais bon on s’en fiche un peu. C’est consistant et très léger à la fois. Je préfère la version sans betterave avec le fond de tarte très sucré déjà cela me suffit. Merci pour toutes ces idées revues et corrigées au goût du jour.

    1. Hélène dit :

      Oui, c’est plutôt une tarte au chocolat :-) mais bon, je n’ai jamais goûté de ‘vrai’ cheesecake alors il faut me pardonner !

  17. Kasha dit :

    Recette testée et appréciée par des amies qui ont été très surprises par les ingrédients que je leur ai dévoilés une fois la dégustation faite. A refaire ce week-end pour mes étudiants affamés. Merci encore Hélène. Bonne fin de semaine. :-) Agnès

    1. Hélène dit :

      Super, Agnès, je suis bien contente ! Bonne fin de semaine à toi aussi – et aux étudiants !

  18. Perrine dit :

    Quel visuel! Et j’adore l’association chocolat-betterave, il me plaît ce cheesecake!

    1. Hélène dit :

      C’est joli aussi chez toi, Perrine !

  19. Emilie dit :

    Mais voilà de quoi fêter nos 5 ans avec mon amoureux lundi ! J’ai vraiment craqué devant ta recette, je la testerai donc =) Penses-tu qu’un mélange patate douce/betterave irait?
    Bon week-end Hélène, c’est toujours avec beaucoup de joie que je découvre tes jolies recettes si fraîches !

    1. Hélène dit :

      Oui, un mélange sera parfait ! Et si tu as le temps, prépare-la à l’avance (donc à peu près maintenant ;-) ) c’est encore meilleur après 24h ou 48 h au frais !

  20. Esther dit :

    Bonjour Hélène,

    Je suis ton blog et tes chouettes recettes depuis quelques temps et je dois dire que celle ci m’a vraiment bluffée !
    Je suis tombée amoureuse du mélange « betterave-chocolat » en Indonésie à Ubud où j’ai découvert de délicieuses glaces véganes à base de noix de coco ! Le fait que tu ai utilisé ce mélange suffisait déjà à me faire baver d’envie et maintenant que j’ai lu que la texture (qui a l’air absolument parfaite) a été réalisée à partir de haricots je n’ai plus qu’une envie c’est d’essayer tout ça… Je ne peux que t’encourager à continuer tes essais culinaires !

    Esther

    1. Hélène dit :

      Hello Esther ! Ravie que tu ne sois pas déconcertée par le mélange betterave-chocolat ! J’ai parfois l’impression que je suis seule dans mon délire :-) Dis-moi, ça fait envie l’Indonésie, il va falloir que j’en parle à Monsieur mon Amoureux :-) !!!

  21. Moi j’ai certains invités « test » à qui je fais goûter tout et n’importe quoi… comme la fameuse mousse au chocolat au jus de pois chiche par exemple ! ;) Et ils adorent en plus ! Même quand je leur dis les ingrédients secrets !

    1. Hélène dit :

      Garde-les longtemps, tes amis :-)

  22. […] Cheese-cake chocolat, betterave et noisette – sans cuisson. Lorsque je reçois, j’aime mettre les petits plats dans les grands et, surtout, servir un dessert qui épate. Bien sûr, ma notion de dessert épatant n’est pas nécessairement partagée par nos convives. Ces derniers sont immanquablement pris d’une anxiété palpable à l’annonce de l’arrivée imminente dans leur assiette d’une part de cheese-cake au chocolat contenant un pourcentage non nul de betterave. Mettez-vous à leur place ! Privés d’alcool à l’apéro, ils ont été forcés d’avaler des toasts de houmous sur tranches de radis noir. A peine remis du séisme émotionnel causé par l’absence de tout rôti dominical, les voilà contraints de ravaler leurs dernières espérances : cela ne risque pas de s’arranger au dessert ! La recette de ce no-cheesecake est directement inspirée de mon Nutella faussaire aux haricots rouges. […]

  23. Morane dit :

    Merci beaucoup pour cette recette ! Je cherchais en vain comment réaliser un gâteau type cheesecake autrement qu’avec du tofu ou des noix de cajou et je suis ravie d’avoir trouvé cette alternative. Je l’ai testée en version miniature dans de petits moules à muffins et j’ai été très surprise par la texture : ça se tenait parfaitement et c’était absolument délicieux :) Je vais m’empresser de le refaire en y ajoutant peut-être quelques fruits rouges.

Les commentaires sont clos.