boisson-or-curcuma

Boisson d’or détox au curcuma frais et un « Au revoir »

boisson or curcuma détox citron

J’ai longtemps hésité à écrire ce billet. Comment faire ? Comment dire tout ce que je voudrais vous dire ? Comment vous ouvrir mon coeur et vous faire comprendre ce qui l’agite ? Ce blog, mon blog, je l’ai voulu, je l’ai pensé, je l’ai façonné à mon image. Je l’ai nourri et il me l’a rendu au centuple. Il a grandi et moi avec lui, il a pris une place croissante dans ma vie – et j’ose croire qu’il fait un peu partie de votre quotidien aussi.

La passion pour la cuisine végétale et la nutrition qui m’anime n’est pas près de s’éteindre – quoi qu’en disent les esprits trop bien pensants qui se sont emparés de mon dernier billet à fort mauvais escient. Mon blog, né de cette passion, s’adressait à tous et à chacun : aux végétariens convaincus, aux novices, aux curieux, aux sceptiques. Ce blog ne faisait pas l’apologie d’un mode de vie, il ne cherchait pas à montrer l’exemple. Ce blog, c’était le cheminement d’une jeune femme éprise d’idéal et convaincue que chaque geste compte, aussi petit soit-il, pour reverdir notre belle planète.

J’ai pourtant décidé de tourner la dernière page de Green me up, pour des raisons multiples. J’ai progressivement réalisé que, petit à petit, ce blog bien-aimé avait envahi mon quotidien. J’ai tout à coup constaté qu’il avait grignoté le terrain de quelques unes de mes activités favorites. J’ai tout à coup compris qu’il rendait mon métier, pourtant stimulant et intellectuellement exigeant, bien terne en comparaison d’une séance photo dans ma cuisine. J’ai tout à coup réalisé que je pensais de plus en plus à mon blog, et de moins en moins à moi.

Et puis, le mois dernier, tout s’est précipité. L’homme que j’aime a décroché le job de ses rêves en Suisse et j’ai bien sûr décidé de le suivre. Alors que je m’habituais tout doucement à la perspective de quitter dans quelques mois ma ville, mon chez-moi, mes amis, j’ai eu besoin de renouveau. J’ai compris qu’une vie d’adulte ne se construisait pas virtuellement. Ne vous méprenez pas : tous les échanges que nous avons pu avoir vous et moi, par e-mail ou par commentaires, m’ont comblée de joie et m’ont enrichie plus que je ne l’aurais cru possible. Cependant, l’âme, le coeur et l’esprit préfèrent les nourritures réelles, les amitiés de chair, les échanges face à face.

J’ai cru, un rapide moment, que mon avenir était là – après tout, on m’a glissé parfois à l’oreille que j’avais du talent pour la cuisine. Oui, mais… il faut manger pour vivre, et non l’inverse. Je suis jeune, j’ai une vie à construire, une planète à explorer. J’ai besoin de grandir, de m’endurcir, de m’assouplir, de m’améliorer, d’apprendre, de lire, de voir, d’entendre, de sentir, d’essayer, d’échouer, de réussir, d’oser, de renoncer, d’être heureuse, de souffrir, de vivre en somme, pour devenir la personne que j’ai l’ambition d’être. Tout cela implique de donner à la nourriture sa juste place dans ma vie : ni trop, ni pas assez.

Alors, non, je ne compte pas en rester là : apprendre, toujours, découvrir, progresser sur ce chemin green sur lequel j’ai tant aimé vous inviter à m’emboîter le pas. Respecter et protéger la Terre et les êtres qui la peuplent, à mon échelle et avec mes moyens, voilà l’éthique qui guide mes pas. Mais avec plus de légèreté, plus de conscience, plus d’intériorité.

J’aimerais que vous me voyiez, à l’instant où j’écris, que vous sachiez avec quelle émotion je tourne une si belle page de l’histoire de ma jeune vie, et, surtout, surtout… j’aimerais vous dire merci et bravo. Merci d’avoir aimé Green me up ! Merci de l’avoir enrichi de votre présence – même lorsque vous restiez incognito ! Bravo pour tout le chemin que vous avez parcouru, en prenant peu à peu le chemin du végétal, du naturel !

Ne vous arrêtez pas là ! D’autres que moi continueront à étancher votre soif de savoir, à entretenir en vous le désir d’un monde meilleur. Je ne vous oublierai bien sûr jamais et je ne serai pas loin – mon adresse e-mail ne changera pas et j’espère avoir de temps en temps de vos nouvelles. Je vous embrasse de tout mon coeur,

Hélène

boisson or curcuma détox citron

 

Boisson d’or détox au curcuma frais

Pour 1 personne

L’eau d’or

  • 1 bijou en or pur, sans aucun ornement
  • 500 mL d’eau

Laver le bijou. Le placer dans l’eau, porter à ébullition et maintenir l’ébullition jusqu’à ce que l’eau diminue de moitié. Ôter le bijou, laisser refroidir l’eau, la réfrigérer.

Dans l’Ayurveda, l’or détend le corps et l’esprit… en même temps qu’il entretient la beauté. L’eau est chargée d’une infime quantité de métal et bue au cours de la journée : j’ai choisi d’en faire un smoothie, c’est bien peu orthodoxe !

La boisson détox au curcuma frais

  • 1 phalange de curcuma frais
  • 1 petit tronçon de gingembre frais
  • 1 petite branche de céleri
  • 1 pomme
  • 2 grains de poivre noir
  • 1 cuillère à soupe de purée d’amandes
  • 1 cuillère à café de mélasse
  • Le jus d’1 citron
  • 250 mL d’eau d’or
  • 2 glaçons

Peler le curcuma et le gingembre. Emincer la branche de céleri, couper la pomme en dés. Mixer l’ensemble des ingrédients à l’aide d’un blender jusqu’à l’obtention d’un jus homogène. Boire aussitôt.

198 réflexions sur le billet “Boisson d’or détox au curcuma frais et un « Au revoir »

  1. mayacook

    Oh quelle tristesse Hélène, moi qui attend avec impatience chacun de tes billets dont je me délecte…bonne continuation et beaucoup de bonheur à toi!!!

    Répondre
  2. Irène

    Bienvenue en Suisse! Tu viens dans quelle région? Je te remercie pour tout ce que tu as apporté au fil de tes articles et je te souhaite tout le meilleur possible pour ton avenir:-)
    Irène

    Répondre
  3. Lysisca

    Bonjour et au revoir, tu vas me manquer, mais j’ai plein de tes recettes à tester alors tu seras toujours un peu là.

    Bonne continuation et plein de joie, bonheur à toi et ton ami.

    Répondre
      1. Lysisca

        Merci à toi.

        J’ai lu dans les commentaires que ton blog allait disparaitre, je vais donc copier coller tes recettes, j’ai prévu d’en mettre dans mon blog, sauf que si ton blog disparait je ne pourrai pas mettre de lien et ça me gêne que les lecteurs ne puissent pas voir la recette originale (vu que je fais toujours un truc pas comme dans la recette…), pourrais je ajouter TA recette a l’intérieur de mon blog en citant bien que ça vient de Green me up. Parce que j’ai des recettes (faites et à tester) pour plusieurs années. Et pour le moment je n’ai pas d’idée sur comment faire autrement si quelqu’un a une idée je prends!!!!

        Je suis un peu monomaniaque des sources … Surement ma formation d’historienne qui est trop envahissante!

        Amuse toi bien en Suisse je ne connais pas du tout ce pays. Et surtout profites!

        Ps dans la vraie vie je m’appelle Claudie ;).

        Répondre
        1. Hélène

          J’ai dit ça, mais sous la pression (je plaisante) je vais le laisser à sa place, ce blog ! Comme ça, je suis encore un peu là ;-) Et tu ajoutes les recettes que tu veux, ça fera un peu vivre le blog encore après moi !

          Je profiterai :-) promis et c’est très joli, Claudie. Je suis contente de connaître ton vrai prénom – même si ton surnom est très poétique aussi…

          Répondre
  4. Bérénice

    Moi qui venait de découvrir le blog il y a peu… :-)
    J’espère qu’il restera qd même en ligne pour être consulté?
    Bonne continuation, c’est le moment d’inverser les rôles, à toi de profiter de tout ce que les autres ont à partager…
    Bon voyage et merci!

    Répondre
    1. Hélène

      Oh… J’espère que tu n’as pas déjà tout lu ! Il restera en ligne au moins quelques mois… jusqu’à ce que mon abonnement d’hébergement soit échu. Merci à toi !

      Répondre
  5. Un kolibri sous la neige

    Hélène,

    Je tenais à te dire merci. Vraiment.
    Il y a des moments, comme la lecture de ce billet,
    qui me donne envie de dire à tous ceux qui me font du bien,
    qu’ils le font.
    Parce qu’autrement, c’est des mots comme celui-ci
    qui me font m’en rendre compte.
    Et alors, je regrette un peu,
    de ne pas l’avoir dit plus et mieux avant.
    Alors oui, merci.
    Pour l’inspiration et le partage,
    pour les histoires qui donnent espoir,
    qui font voir du beau, du bon, de l’attachant
    dans ce qu’est l’être humain.

    Je suis certaine que tu sauras continuer de semer autour de toi
    cette beauté et cette joie de vivre que tu nous transmettais ici.
    Pour moi, ce genre de décisions ne sont pas vraiment des départs,
    elles sont plutôt le flambeaux que l’on transmet
    sachant que l’on a contribué magnifiquement à rendre le monde un peu meilleur.
    Et à côté, le flambeau d’autre chose que l’on reprend.
    Ailleurs.
    Autrement.

    Je te souhaite plein de bonheur, de tendresse, de découvertes.
    Je te souhaite plein de beauté.
    Et je le fais en sachant que tu sauras récolter ce que tu sèmes.
    Et encore,
    Merci.

    Avec toute la douceur de l’écume des vagues qui s’écrasent sur le bord du St-Laurent qui s’étend sous ma fenêtre gaspésienne,

    Ève

    Répondre
    1. Hélène

      Oui, c’est exactement ce que je ressens. J’ai pris, puis j’ai rendu. Maintenant, je passe le flambeau et c’est à autre chose que je vais m’attaquer.
      Merci, Eve, je t’assure que tu m’as fait pleurer.

      Répondre
  6. Bénédicte

    Je ne comprends que trop bien l’investissement et l’envahissement que tu décris. Les journées qui ne font que 24h ne nous permettent jamais de bloguer autant qu’on le voudrait tout en profitant de la vie non virtuelle.
    L’envie de systématiquement partager ses découvertes avec ses lecteurs si c’est toujours un véritable bonheur cela prend du temps et de l’énergie que beaucoup sont loin d’imaginer !
    Je te souhaite une belle vie Suisse, toujours aussi green, de nouvelles découvertes, de nouveaux échanges enrichissants, de nouvelles joies et surtout beaucoup de bonheur dans ta nouvelle aventure.
    PS : tes articles vont me manquer !

    Répondre
  7. Ghislaine

    Comme Bérénice, je venais de découvrir votre blog que je trouvais vraiment très bien … Merci de m’avoir appris plein de choses intéressantes et bravo pour votre bel investissement auprès de Dame Nature. Excellente continuation …

    Répondre
  8. josette

    merci pour toutes les recettes et idées partagées sur ce blog. grâce à toi, je me suis sentie une sorcière en cuisinant des peaux de bananes, ai bien rigolé avec ma propre interprétation du masque pour les cheveux à l’argile (visiblement j’improvise mieux en cuisine qu’à la salle de bain…) et ai très souvent salivé en visitant Green me up! (toujours pas fait la tarte au panais et toujours pas arrêté de saliver en la voyant…).
    Si jamais tu veux du face-à-face quand tu arriveras en pays helvétique, fais-moi signe ;) Le virtuel pourra aussi fonctionner pour les meilleures adresses d’épiceries bio ou de studios de yoga (si tu vas à Berne, Lausanne ou Neuchâtel). Et tu verras qu’il y a quelques spécialités végétale assez intéressante (la raisinnée, le cénovis, le nillon de noix ou de noisette pour ne citer que quelques trucs).
    Tous mes voeux pour une suite à la hauteur de tes rêves.

    Répondre
    1. Hélène

      Ah, Josette, il faut que tu la fasses, cette tarte, mon Dieu ! Je t’avertirai pour le face-à-face :-) mais hélas je serai du côté où l’on parle allemand (ce qui me va très bien aussi !). Merci pour les tuyaux – et, tu me rassures : il y a des magasins bio en Suisse ! Ouf, je suis sauvée !
      Merci…

      Répondre
      1. josette

        Il y a plein de magasins bio en Suisse, et encore plus en Suisse allemande ou la préoccupation écologique est ancrée depuis plus longtemps qu’en Suisse romande. Il y a aussi des précurseurs de l’agriculture biologique qui font des choses fabuleuses.
        Et tu sais c’est petit la Suisse, on est vite de l’autre côté du rideau de rösti (=barrière linguistique) et j’y vais souvent.
        Je ferai bien sûr un jour cette tarte magnifique, je la garde au chaud pour quand j’aurai trop l’ennui de ton blog!
        Le meilleur à toi.

        Répondre
        1. Hélène

          Ah, Josette, tu me fais chaud au coeur ! Je vais donc pouvoir me faire encore plus plaisir qu’à Paris… Régale-toi bien alors et peut-être à bientôt d’un côté ou de l’autre du rideau de rösti…

          Répondre
  9. Antigone XXI

    Wow, je ne pensais pas qu’on pouvait être si triste quand un blog s’arrête.

    J’espère que tu nous feras des petits coucous virtuels, parfois, de tes terres helvétiques, et j’espère surtout que tu y seras heureuse. Je te souhaite tout le meilleur pour l’avenir qui s’étend devant toi. Tu as raison, je suis sûre qu’il sera riche et… vivant. Et puis, si jamais tu as des doutes, n’hésite pas… il y a des adieux qu’on souhaiterait n’être que des au revoir.

    Incroyable boisson. J’ai cru d’abord à une blague… ‘l’eau d’or’… tu finis en beauté.

    Ça va être bizarre, de continuer sans toi…

    Répondre
  10. Gwenaelle

    Coucou,
    Je voulais que tu saches que j’ai adoré ton blog, tes belles photos et tes recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres vont nous manquer… Mais ton choix se comprend, je te souhaite un très bel envol vers cette nouvelle vie, ce nouveau départ qui s’offre à toi.
    Je crois que je vais enregistrer toutes tes recettes quelques part pour en garder une trace quand ton blog aura disparu, juste au cas où ! Il y a tellement de choses que je n’ai pas encore pu essayer alors ce serait trop bete si elles disparaissaient avant même que je le fasse !
    Je t’embrasse :)

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Gwenaelle, je vais peut-être laisser le blog plus longtemps alors… ou si c’est possible les consigner dans un PDF. En tous cas, ton mot me touche énormément, merci, merci !!!

      Répondre
  11. Camomille-Lilas

    Serait-ce parce que je pressentais ce moment arrivé que je me suis lancée à vous laisser des commentaires depuis quelques temps?
    Peut-être…
    Toujours est-il que, bien que j’en sois réellement attristée, je ne suis pas surprise par votre décision :)
    La vie virtuelle est si prenante en effet qu’à partir d’un moment, il nous faut décrocher pour voir autre chose :)
    Je n’ai qu’un regret dans tout cela… c’est de ne pas être venue vous parler plus tôt…
    Votre gentillesse et délicatesse ont créé l’âme de ce blog si serein <3
    Il était réellement un lieu d'apaisement pour moi <3
    Je vous remercie d'avoir contribué à le rendre vivant de vos bonnes vibrations et de votre tendresse <3
    Que votre nouveau chemin vous guide toujours plus vers l'harmonie et le bonheur <3
    Bien à vous, Camomille-Lilas <3

    Répondre
    1. Hélène

      Peut-être… Merci pour votre compréhension, chère Camomille-Lilas ! Je suis heureuse que vous soyez venue me parler tout court : ce sont les échanges qui font la valeur d’un blog, pas uniquement son contenu… Merci pour ces gentilles paroles qui m’émeuvent plus que je ne l’aurais cru possible. Pour moi aussi, ce blog a été un lieu d’apaisement et de sérénité. Je vous souhaite beaucoup de bonheur également !

      Répondre
      1. Camomille-Lilas

        Les échanges que chacun de nous avons pu obtenir n’ont pu se faire que par une réelle volonté de votre part de les rendre possible, notamment parce que vous preniez toujours du temps pour répondre à chaque personne de manière individuelle et personnelle.
        C’est réellement gage d’un amour et d’un respect envers son Prochain. Vous êtes douée de qualités humaines de coeur réellement louables chère Hélène <3
        C'est par le contacte de personnes comme vous que l'on se voit guidé vers la bonté :)
        Je vous en remercie du fond du coeur <3
        Que votre chemin vous guide toujours plus vers le meilleur <3

        Répondre
        1. Hélène

          Merci, Camomille-Lilas ! Mais j’ai moi aussi été guidée par des personnes absolument exceptionnelles, à savoir mes parents, les êtres les plus humains, bons et désintéressés que la Terre ait porté. Je vous croiserai sûrement sur ce chemin, quelque chose me dit que vous n’êtes pas bien mauvaise vous non plus ;-)

          Répondre
          1. Camomille-Lilas

            Je serai ravie que le destin nous mettent toutes deux sur le même chemin un jour :)
            Si réellement je ne suis pas bien mauvaise, c’est également grâce à mes merveilleux parents dont l’influence positive et tendre rejaillit sans cesse sur moi <3
            Voilà encore une chose que l'on a en commun ;) (en plus du fait que mes adorables parents m'ont pourvu du prénom Hélène en deuxième prénom :D)

            Répondre
              1. Camomille-Lilas

                Bonjour à vous, chère Hélène <3

                Je reviens vers vous ce jour avec une petite question par rapport à votre si touchante dernière recette du blog.

                Je ne possède que des bijoux en or blanc ou argent mais pas d'or jaune malheureusement… pensez-vous que l'or blanc pourrait tout de même convenir pour la recette ?

                L'Ayurveda est réellement fascinant de part sa philosophie <3 Merci encore pour ce partage généreux si précieux <3

                Douce journée ensoleillée à vous :)

                Répondre
                1. Hélène

                  Chère Camomille-Lilas, pour ce qui est de l’or blanc / rose / gris, il s’agit d’alliages (une majorité d’or + de l’argent et du cuivre et parfois d’autres métaux). Argent et cuivre ont des propriétés sympathiques aussi en Ayurveda mais je ne sais pas s’il est recommandé de les mélanger… (j’imagine que cela ne peut pas faire de mal tant qu’il ne s’agit pas de métaux toxiques comme le nickel…). Si vous n’êtes pas sûre de la composition de votre or blanc, préférez un bijou en argent pur, c’est plus sûr ! L’argent aurait des propriétés antiseptiques et favoriserait la digestion ;-)

                  Répondre
                  1. Camomille-Lilas

                    Bonsoir chère Hélène :)
                    Je suis ravie de lire que l’argent est, non seulement plus sûr, mais qu’en plus il possède des propriétés digestives !
                    Cela ne pouvait pas mieux tomber ! D’autant que l’argent est le métal précieux que je préfère <3
                    Ce que la vie peut être bien faite !

                    Je suis très heureuse de pouvoir enfin réaliser cette petite potion magique du coeur ~
                    Aussi, je m'exécuterai dès demain :)
                    Douce nuit à vous <3

                    Répondre
  12. Sakura

    Comme je suis triste de ne plus avoir de nouveaux articles de ta part. Mais tu as tellement été attentionnée à tous les commentaires, remarques, idées de nous, lecteurs, qu’il est temps aussi de penser à toi ^^ et à ton bien être. J’espère de tout cœur que tu seras aussi épanouie en Suisse qu’en France. Je te souhaite pleines de belles choses dans ta vie et vive l’amour de la vie et des animaux !

    Répondre
    1. Hélène

      Oh, Sakura, que c’est chou ! Je crois que je pourrais être épanouie partout (à condition qu’il y ait un magasin bio pas loin ^^). Vive l’amour de tout !

      Répondre
  13. Anna (la cuisine d'Anna et Olivia)

    Même si lire que tu « quittes » Green me up m’attriste, je te souhaite une bonne continuation et tout le bonheur que tu mérites dans ta nouvelle vie.
    Continue à être comme tu es, on a tous besoin de gens comme toi.
    Et surtout merci de ce que tu nous a apporté via ton blog.
    Merci encore !
    Bisous

    Répondre
  14. Jessica Eagle

    Ohhhh…douce Hélène, c’est avec une gamme d’émotion que je lis cet article. Wow !!! Tout plein de nouveaux projets en vu pour toi. C’est super chouette et comme tu dis, tu es encore jeune, alors il faut profiter de la vie au maximum. Et rien n’équivaut les belles relations humaines avec tous les plaisirs que ça implique en plus de ta relation avec ton homme.

    Tu sais, sur un point de vue très égoïste de ma part, je suis très triste par ton départ. J’n’ai découvert ton super blogue que quelques mois passés et j’attendais toujours tes articles avec impatience. Tu es réellement une source d’inspiration et sincèrement, tu m’épatais toujours avec toutes tes belles recettes et tes connaissances à plusieurs niveaux. Et tu sais quoi ?! Pour avoir lu quelques billets ici et là à ton sujet et au fil de mes lectures ici, je me suis rendue compte qu’on a plusieurs point en commun. Ouais…on a petit vécu semblable (…trouble alimentaire, entre autre…). J’ai toujours grandement apprécié ta délicatesse et ta façon d’aborder les gens, toujours aimable, franche, humble et très respectueuse. Bref, tu es une personne attachante, même si ce n’est que via le net que j’ai eu l’opportunité de te côtoyer.

    J’suis heureuse de lire que ton blogue va tout de même demeurer accessible, car il y a tellement de recettes que je veux essayer. Tu as un don en cuisine et approche face à la bouffe qui me plaît énormément. Certes, ta présence sur la blogosphère va me manquer.

    Je te souhaite toutefois avec un grand plaisir tout le bonheur possible dans ton nouveau départ…ta nouvelle aventure qui t’attend en Suisse. Beaucoup de plaisir et profites-en au maximum !!! Et sait-on jamais, peut-être que la vie fera en sorte qu’on te reverra sur la toile ou blogosphère ?! I wish…:)

    Gros câlins virtuel et bonne chance dans ta nouvelle aventure. Et merci pour tout Hélène. Ton blogue est réellement une mine d’or et d’ailleurs, tu termines le tout en beauté…à la hauteur de ton blog, avec une boisson à base d’or. Bisous et au plaisir Hélène :)

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Jessica ! J’ai adoré ton enthousiasme à toute épreuve… et ton blog relax et tout aussi attachant. Merci pour tes bons voeux, je te souhaite plein de bonheur aussi, avec tes deux amours ;-) et peut-être qu’un jour, lorsque je serai plus mûre, je reviendrai, qui sait, différemment. Bisous !

      Répondre
  15. Pétronille de l'ouest

    Merci et bravo pour tous ces beaux moments partagés par le biais de ce blog.
    Les pages de la vie se tournent, mais le livre reste ouvert.
    Beau et bon chemin à venir, et encore merci

    Répondre
    1. Hélène

      Merci Pétronille ! Tu as tout dit :-) et tous mes lecteurs vont me manquer, dans l’écriture de ces nouvelles pages ! Je te souhaite également le meilleur chemin possible.

      Répondre
  16. Catherine

    Hélène, tu as tellement de talent !
    Tellement, qu’il serait dommage que tes recettes et tes photos disparaissent avec le blog.
    Si tu en fais un livre, je serais la première à l’acheter…
    Merci pour tout ce que tu as partagé.

    Répondre
        1. Rose

          Ca serait tellement merveilleux si tu y parviens ! Et oui, d’accord avec Géraldine, préviens nous surtout, qu’on fasse plein de copies d’écran de tes recettes avant la date fatidique !!

          Répondre
    1. Hélène

      Je laisserai le blog en ligne un peu plus longtemps :-) et pour le « livre », si j’ai le temps je compilerai tout dans un fichier le jour où j’ôterai le blog du net ! Merci, Catherine, je suis très touchée !

      Répondre
      1. Sweet Faery

        Mais ouiiiiiii, y a encore plein de recettes que j’ai pas testées et j’aurai pas assez d’une décennie pour le faire ! Surtout tu me préviens avant que la page affiche un message d’erreur, hein ? :-)

        Répondre
  17. Laurence

    Je suis profondément et sincèrement triste et tu le sais. Tu décides de partir quand je reviens.
    Tu es une belle personne. Ta force de caractère, ton honnêteté, ta tolérance et ta capacité à combattre malgré les jugements m’impressionnent et sont à ton honneur. Tes convictions t’appartiennent et ton humilité font de toi ce que tu es aux yeux de tes lecteurs mais très certainement des tiens avant nous. Je te souhaite une bonne continuation en Suisse et t’y enverrai mon livre si tu le souhaites; ça me ferait plaisir que tu acceptes ;-)
    Je t’embrasse Hélène.
    ( PS : et si tu décides de revenir une fois installée, même de temps en temps, on ne t’en voudra pas, hein ?! )

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Laurence <3
      Je ne sais pas si je mérite tous ces éloges :-) et, heureusement, mon blog a été presque totalement épargné par les jugements ! Je serais la plus heureuse des expats’ si tu m’envoyais ton livre tout beau, merci cent fois ! Bisous !

      Répondre
      1. Laurence

        J’ai fait un post  » clin d’oeil  » ce matin, je n’ai pu résister à partager ma peine. J’espère que tu ne m’en voudras pas > http://petitsrepasentreamis.blogspot.ru/2014/03/gomasio-fromage-aux-graines-de-courge-2.html
        Je t’enverrai  » Flocons d’avoine & d’ailleurs  » avec un immense plaisir. Et toi ? Ne pourrais-tu pas faire un ebook de tes recettes ? Si le blog doit fermer un jour, crois-moi que beaucoup s’en mordront les doigts :-(

        Répondre
        1. Hélène

          Mais t’as pas honte de me faire ça ? Tu veux que je pleure encore un petit peu plus ;-) Merci pour cet « hommage », ma chère Laurence, je suis émue aux sanglots (les larmes, c’est pas assez pour décrire les torrents qui ont jailli de mes globes oculaires un peu rougis depuis hier). Oui, je vais réfléchir à un ebook – si ce n’est pas trop difficile à faire ! Merci pour tout !

          Répondre
  18. Rose Citron

    Oh……
    Je suis triste, réellement. C’est très égoiste comme sentiment, car je n’ai d’autre choix que d’accepter ce que tu nous dis, mais ton blog, va terriblement me manquer. Pour ses recettes, ses magnifiques photos que j’ai si souvent admiré, pour toutes les infos nutritionnelles que j’ai appris grâce à toi, pour ton talent d’écriture, et puis pour toi, tout simplement! Je guettais tes articles, et tes passages sur mon blog, oui, tu fais partie de mon quotidien :)
    Ta recette de départ a la grande classe, une eau d’or, ça en jette! Chapeau! Même si j’aurais préféré qu’elle soit une recette ordinaire, et pas une recette de départ ;)
    Tu vas me manquer très fort!
    bon vent, bonne route <3

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Rose citron. Tes mots me vont droit au coeur et, crois-moi, il est un peu gros malgré tout, ce coeur ! Tu as aussi fait partie de mon quotidien – et tu continueras, j’ai gardé mon flux RSS ;-)
      Tu me manqueras aussi, il faudra m’écrire de temps en temps :-)

      Bises !

      Répondre
  19. Miss_Pim

    Bonjour Hélène,

    Cela me touche de lire ces mots et je suis égoïstement triste, comme d’autres ici, de savoir que je ne vais plus te lire. Cela ne fait pas très longtemps que je poste des commentaires mais plus longtemps que je te suis et tu faisais partie de mon quotidien. La preuve ?
    Aujourd’hui a été également pour moi une journée d’ »au revoir ». Je quitte mon job après 3,5 ans de bons et loyaux services. Le stress, la pression, le sur-investissement … ont eu raison de moi, et j’ai souhaité voguer vers d’autres horizons plus doux et plus sereins. Alors, hier, j’ai fait mon pot de départ, et tu étais un peu avec moi : j’ai posé sur la table ta tartinade à la betterave / citron / coco et j’avais fait tes truffes cacao – menthe pour le dessert … ! Si ça, ça n’est pas du hasard ! J’ai tellement bien « converti » mes collègues qu’ils m’ont offert un livre de cuisine bio pour mon départ.
    Bref, tout ça pour dire que nos pages se tournent en même temps, et, étant moi-même dans un moment charnière de ma vie, je ne peux que comprendre et t’envoyer toutes mes pensées les plus sincères et les plus positives pour la suite de ta longue et belle vie. Les personnes comme toi sont précieuses et je suis sûre que tu continueras de parsemer tes notes de douceur, gourmandises et savoir-faire ou que tu sois. Je te souhaite aussi que les gens te renvoient au centuple ce que tu as pu leur donner.
    Je vais m’arrêter là, sinon j’en ferai un roman. Je te souhaite bon vent, et vraiment, si on te manque trop, n’hésite pas à revenir !! ;-)

    Répondre
    1. Hélène

      Hello Miss Pim ! Ah, les au-revoir… ça va bientôt être mon tour pour le pot de départ :-) et tout le stress et la pression que j’ai vécus au boulot ne me manqueront pas non plus ! Bravo pour ta décision et je te souhaite beaucoup de bonheur ! Je suis tellement touchée d’avoir fait partie de ton menu…
      Merci pour ce mot qui me bouleverse !

      Répondre
  20. Anne Duchemin

    Je ne vous connaissais pas jusqu’à tomber sur votre beau témoignage de vie via Marion…magnifique et merci, je vais vous lire…et puis belle contibuation vers la suisse…Vive L’Amour, la vie
    Anne

    Répondre
  21. Camille

    Bonne continuation Hélène, plein de surprises, de joie, d’épanouissement, de bonheur. Et surtout, merci. Merci infiniment de m’avoir fait découvrir le monde végétal, vers lequel je plonge chaque jour un peu plus à bras et coeur ouverts. Merci pour ces délicieuses recettes, ces belles photos, cette atmosphère qui était propre à ce blog, pour les valeurs et toutes les informations nutritionnelles que tu auras véhiculé. Ce qui me tenait également à coeur, c’est la façon dont tu t’es réconciliée avec la nourriture. J’ai commencé à être anorexique, pas longtemps, mais assez pour être victime de mon corps qui se venge aujourd’hui. J’espère que tu te plairas dans ta nouvelle vie. Et encore merci.
    Une fidèle lectrice.

    Répondre
    1. Hélène

      Oh, Camille, bravo ! Je suis tellement heureuse d’avoir pu guider tes (premiers ?) pas ! Je t’assure que tu vas parvenir à une sérénité que tu ne pensais pas accessible – c’est une question de temps. Je te souhaite tout le courage et toute la volonté du monde et n’hésite pas à m’écrire si tu veux discuter de tout cela. Merci pour ce mot charmant et pour ta fidélité !

      Répondre
  22. Sweet Faery

    Je te prie d’avance d’excuser ma vulgarité parce que je suis encore sous le choc. En fait je pensais pas te voir partir si vite, et même, j’osais espérer que tu changerais d’avis, quitte à ne publier des recettes que de façon occasionnelle…
    Là je réalise que tu es partie. Putain, je suis trop dégoûtée. Tu sais que tu es une des rares blogueuses que je suivais si assidûment et avec un tel plaisir ? Des blogs VG, y en a à la pelle, des comme le tien, zéro ! Ta tolérance et ton ouverture d’esprit, tes idées écolo, tes recettes originales, le tout green et bio sans jamais tomber dans le moralisateur… Ton blog est unique, Hélène. Je veux pas qu’il s’arrête. C’est égoïste mais je ne pouvais pas te dire ce que je ressens – et te cacher le nombre de fois où j’ai sorti en moins d’une heure ce soir « Putain, je suis trop dégoûtée ».

    Je comprends ton choix et ton envie de faire d’autres choses, de quitter le monde virtuel. Mais quand même… tu es sûre que tu ne veux pas repasser de temps en temps ?

    Tu vas grave me manquer.
    Je t’embrasse fort, ma belle.

    Géraldine.

    Répondre
    1. Hélène

      Tu es toute excusée, ma si chère Géraldine ! Merci pour ces paroles si douces à lire… J’ai mis tant de mon âme dans ce blog, je suis heureuse que cela se soit ressenti. Aujourd’hui, j’ai vraiment besoin de me retirer – et ne crois pas que ce soit facile, j’ai Green me up dans la peau, c’est un peu alter ego et je ne le quitte pas sans chagrin, mais je suis aussi sereine car c’est ce dont j’ai besoin à présent…
      Tu vas grave me manquer aussi, tout va me manquer ! Mais j’espère bien entendre parler de toi et de tous les autres malgré mon « silence »… :-)

      Répondre
  23. Martine

    Cela fait tout bizarre de lire ce post, j’ai du mal à réaliser. Faut dire que j’ai tellement appris de choses sur ce blog… je vais faire comment moi maintenant ? :-)
    Plus sérieusement, un énorme merci pour ton excellent travail (trop chronophage) sur ce blog.
    Bonne continuation et profite pleinement de ta nouvelle vie !

    Répondre
    1. Hélène

      Oh, Martine, si tu savais, je ne réalise pas moi-même ! Mais tu sais déjà beaucoup de choses, maintenant, à toi d’explorer (et de m’écrire pour me raconter ça, si tu veux !). Merci pour ce gentil message – chronophage, oui, mais tellement enrichissant, je ne regrette pas une seconde passée sur ce blog ! Je te souhaite plein de bonnes choses !

      Répondre
      1. Martine

        T’écrire ? Je ne sais pas si j’oserais…
        En parlant d’exploration, l’autre jour j’ai découvert cette recette.
        C’est très bon et original. Je ne sais pas pourquoi mais en la réalisant, j’ai pensé à toi ;-)

        Répondre
        1. Hélène

          Ah ah, je n’ai encore jamais mordu / mangé qui que ce soit par mail :-) et merci pour la vidéo, je la regarderai vite, le titre m’appète (encore un mot trop moche qui ferait mourir de rire mon amoureux). Je me demande vraiment pourquoi ça te fait penser à moi, oui… ;-)

          Répondre
  24. Emmanuelle

    Hélène,

    je te souhaite une bonne installation en Suisse et beaucoup de bonheur avec ton chéri !
    Peut être aurai-je la joie de te rencontrer car je ne vis pas très loin de Zurich …
    Bon vent !!

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Emmanuelle ! Plein de bonheur à toi aussi dans ton pays d’accueil… Et lorsque j’aurai posé mes valises à Zürich, je serai plus que ravie de faire ta connaissance autour d’un gâteau yogique pommes-noisette :-) Bises !

      Répondre
      1. Emmanuelle

        Bonjour Hélène ,
        je vis sur les rives du lac de Constance , côté germanique et ma vie est paradisiaque , car je suis entourée par la nature : le lac , les montagnes , la forêt ( où je vais user mes semelles chaque jour !!) .
        Ici , comme en Suisse , l´écologie , le bio , la vie saine sont très présents et si tu me fais le plaisir de ta visite , je te ferai découvrir mon petit restaurant bio et végan en plein centre d´Überlingen .
        Autant te dire que tu devrais vraiment te plaire à Zurich même si quitter sa famille, ses amis , son travail et son pays n´est pas toujours facile . Pour nous , ça a été la meilleure décision que nous ayons prise et depuis 13 ans , je ne le regrette pas !!
        Je te souhaite beaucoup de plaisir et de joie dans cette nouvelle voie qui s´ouvre à toi et n´oublie pas de me faire signe quand tu seras dans le coin .
        Bises

        Répondre
        1. Hélène

          Magique, Emmanuelle ! Que cet endroit doit être beau ! Je compte bien explorer le pays et ses environs, tu peux être certaine que j’irai faire un tour du côté de chez toi ! Merci pour tout, c’est très encourageant. Non, ça n’est pas facile – je ne suis pas encore partie, mais je m’y prépare tout doucement – mais je suis sûre que cela fait un bien fou et que cela fait grandir.
          Bises !

          Répondre
  25. Gaëlle

    Roh, mon message n’est pas passé….
    Hélène, ça m’attriste tellement… Bien que j’avais remarqué que tu t’éloignais peu à peu de la blogosphère, je n’aurais jamais crû que tu la quitterais. En tout cas, merci pour tout ce que tu nous a apporté (ton nutella aux haricots est magique!) , tu m’as transportée avec tes belles recettes et tes jolis mots. Ton aptitude et ta capacité de réflexion, de remise en question et d’imagination m’impressionnent.
    Je ne commente que depuis peu mais te suis depuis bien plus longtemps, et tu m’as vraiment instruite, étonnée, faite rire et transportée. Tes délicieuses recettes et tes supers textes vont nous manquer.
    J’espère quand même que tu donneras des nouvelles de temps en temps :)

    Je suis très contente pour toi et ton amoureux, que vous ayez trouvé ce vous cherchiez, attendiez et ce dont ton copain rêvait, en termes de métier .
    Je te souhaite beaucoup de bonheur, en Suisse et ailleurs, amuse-toi bien et profite .
    Bonne continuation

    PS: J’ai envoyé mes lettres de motivations pour les prépas. Peut être que la tienne la recevra ;)

    Répondre
    1. Hélène

      C’est vrai, tu avais remarqué quelque chose ? Peut-être bien, en fait… Merci pour le Nutella, c’est l’une de mes plus grandes fiertés et tout le monde en est dingue autour de moi (je ne suis pas vantarde, mais là, j’ai frappé fort ;-) ). Merci pour ces compliments qui me vont droit au coeur.
      J’ai encore beaucoup à chercher et à trouver, mais je suis sur le bon chemin, ça c’est sûr ! Merci pour tes gentils voeux !
      Je te souhaite beaucoup de courage et de persévérance pour les années à venir, et beaucoup de joie aussi : la prépa, c’est un travail parfois acharné, parfois beaucoup d’angoisses… mais c’est aussi souvent là que se forgent les amitiés les plus sincères, les plus durables, c’est dans ces moments où l’on se dépasse que les relations deviennent les plus vraies. Parole d’ex-préparationnaire, la prépa, ce sont parmi les meilleures années d’une vie. Peut-être iras-tu là où j’étais… j’étais à Sainte-Geneviève à Versailles :-) ce serait si drôle (exactement 10 ans après moi : je suis entrée en prépa en septembre 2004… oh la la… je suis vieille en fait !).

      Répondre
      1. Gaëlle

        Je suis si émue, Hélène. Je t’avoue que je suis au bord des larmes (je suis un peu trop sentimentale ;) ). Tu vas vraiment nous manquer, tu sais, tu as tellement donné… Même si je comprends parfaitement tes motivations et les respecte évidemment, je suis toute retournée.
        Si tu as besoin d’aide pour compiler tes recettes, je veux bien t’aider de n’importe quelle manière (si ça ne te dérange pas, bien sûr!), c’est quand même la moindre des choses en retour, et puis cette idée de PDF est géniale! :)
        Ce n’est pas de la vantardise, c’est un petit bijou ce nutella! Et ma famille n’y voit que du feu, ça me fait tellement plaisir :)
        Pfiou… Ginette!? Chapeau!! Bon, eh bien elle va la recevoir… Bien qu’on me dise que j’ »ai mes chances », je n’y crois pas du tout, je n’ai pas un dossier exceptionnel et hors-normes non plus.
        C’est moi qui te remercie pour tout! J’attends cette année avec impatience, mais avec un peu d’appréhension aussi, la quantité de travail demandée me fait un peu peur… Je n’ai aucun doute que ce soit de supers années, on doit vraiment rencontrer des personnes géniales, et je pense que cette expérience doit souder les amitiés et nous montrer réellement de quoi on est capable. C’est un peu un challenge, en fait!
        Oh oui, ce serait drôle! On a donc 10 ans d’écart (je viens d’avoir 17 ans), tu n’es pas si vieille que ça!! ;)
        Je te souhaite de nouveau beaucoup de bonheur et de plaisir, reste comme tu es :)

        Répondre
          1. Hélène

            Mais il n’y a pas que le dossier « scolaire » qui compte à Ginette ! A mon époque, c’était la seule prépa qui demandait une lettre de motivation de la main de l’élève… et je crois que cette lettre a un impact énorme. Bref, quel que soit l’établissement dans lequel tu passeras ces deux années tellement intenses, je suis sûre que tu vivras ta vie à 300%.

            Crois-moi, de belles années t’attendent. On en ressort… changé. Soi-même, mais en mieux – en tout cas, c’était comme ça chez nous :-). J’avais aussi 17 ans… ah, nostalgie… je suis sûre que tu auras fait un tas monstrueux de choses dans 10 ans :-). Quelle prépa ? Moi, c’était BCPST !

            Répondre
              1. Hélène

                The best of the best :-) tu vas adorer ! Alors, si tu es prise à la BJ tu vas avoir pas mal de mes anciens profs, ils n’ont pas tous changé :-) rhhooo, que ce serait fun ! Tu me tiendras au courant ???

                Répondre
                1. Gaëlle

                  Hihi, ce serait trop cool ! :D Mais bon, je ne me fais pas trop d’illusions non plus, hein ;)
                  Mais vouiii, je te dirai ça dès que j’aurai les résultats !!

                  Répondre
  26. Galatée

    Un très grand merci pour tout ce que tu as fait, et bravo, bravo surtout. Je suis triste que ce magnifique blog s’arrête, mais je comprend parfaitement tes motivations. Puisses-tu continuer ton chemin dans le bonheur et la joie qui rejaillissent sur ta cuisine.

    Je garde quand même espoir de voir renaître un jour, peut-être, ce petit jardin virtuel gourmand. Il reste donc dans mes flux RSS, en attendant une éventuelle transformation phoenixienne (comment ça ce mot n’existe pas?)

    Tout mes vœux de bonheur et de réussite pour la suite!

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Galatée ! Le bonheur et la joie, voilà ce que je vais poursuivre – et j’ai un petit pincement au coeur à l’idée de ne plus le partager avec vous, c’est vrai.
      Nous verrons bien ce qu’il advient :-) peut-être qu’avec un peu plus de maturité, je reviendrai, qui sait… !
      Tous mes voeux pour toi aussi !

      Répondre
  27. christelle is flabbergasting

    Bonjour Hélène,
    Je ne pense pas avoir laissé beaucoup de commentaires ici et pourtant je te suis (suivais) avec beaucoup d’assiduité ! Tu as fait un merveilleux travail sur ce blog et toute les belles infos et recettes qu’il contient sont déjà précieux pour le grand Internet mondial. Je trouve ton billet super courageux (c’est le mot qui me vient !) et d’une grande maturité (je ne sais pas quel âge tu as pourtant !), et bref, je souhaite le meilleur pour la suite et ta nouvelle vie en Suisse. C’est si excitant de déménager dans un nouveau pays/ environnement ! (je le sais bien !) Bon cheminement dans ta quête green ! Quelque chose me dit que ce n’est bien qu’un « au revoir »… je sens que je vais déjà aimer voir la suite, mais on n’est pas pressé hein… Pense à toi et très bonne continuation dans la VRAIE VIE ! :)

    Répondre
    1. Hélène

      Merci Christelle, non, je ne savais pas que tu me lisais, mais j’en suis rétrospectivement très flattée ! Merci pour tout. Je ne suis pas non plus une gamine, je viens d’avoir 27 ans :-) Merci pour tes bons voeux, je suis en effet assez excitée même si j’ai encore pas mal de choses à préparer avant de m’installer… Pour la suite… l’avenir nous le dira ! Je te souhaite plein de joie dans ta VRAIE VIE à toi ;-)

      Répondre
  28. Charlotte

    Ohhh comme je suis triste ! Ton blog a tellement contribué à mon changement d’alimentation, c’est une telle référence pour moi que je suis triste de l’abandonner. Heureusement, je n’ai pas encore tout testé, il me reste encore de quoi cuisiner pour 10 ans probablement ! Je comprends ton choix, c’est probablement le dilemne de tous les blogeurs « influents » : à un moment donné, il faut faire le choix de continuer et laisser ce blog prendre de la place, pour devenir autre chose qu’un simple hobbie, ou il faut lacher. Tu as un tel savoir et une telle passion pour ce que tu fais (la cuisine, mais aussi la passation de ton savoir) que mon petit doigt me dit qu’un jour on te reverra. En attendant, je te souhaite tout le bonheur du monde en Suisse, tu vas probablement te régaler de la nature environnante. On se croisera peut etre un jour, qui sait ? Une inconnue viendra t’aborder dans la rue, de la bouffe à la main et un kangourou dans le sac, ca sera moi :). Des bises et profite de tes nouvelles heures de temps libre !

    Répondre
    1. Hélène

      C’est vrai, je t’ai aidée ? Mais c’est un beau cadeau que tu me fais :-) Je ne crois pas être vraiment « influente », dis ! C’est vrai ce que tu dis, c’est une passion… mais qu’il faut néanmoins relativiser – je ne crois pas que mon avenir soit là. Oui, je vais me régaler, cette destination n’a pas été choisie par hasard : lui et moi, nous sommes fous de nature, de beaux paysage, d’air pur, de montagne et de campagne. On va kiffer à mort ;-)
      J’espère de tout mon coeur te croiser, vraiment, j’adorerais ! Bisous !!!!

      Répondre
  29. Kasha

    Bonsoir Hélène. Quel dommage que tu interromps ton blog ! J’ai tellement appris grâce à toi et je t’en remercie très sincèrement.
    Il est vrai qu’il faille parfois faire des choix dans la vie et je comprends les tiens.
    En tout cas, je te souhaite beaucoup de bonheur. Prends bien soin de toi !
    Bises. Agnès

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Agnès, je suis ravie d’avoir pu contribuer à ma façon à t’enrichir de quelques briques de savoir ! Je te souhaite le meilleur ainsi qu’à ta famille… et n’hésite pas à me donner des nouvelles :-)

      Répondre
  30. Yasmine

    :( Je ne vais pas te cacher ma grande tristesse, ton blog faisait partie de mes favoris, et même si je ne commentais .plus beaucoup je continuais à te lire et à tester certaines de tes recettes… Mais je comprends ton choix, et j’imagine combien la tenue d’un blog doit être chronophage! Alors profite de la vie et je te souhaite d’être heureuse dans ta nouvelle vie :)
    Au fait, en février j’ai eu un deuxième petit garçon, Paul <3

    Ps: est cevque ton blog restera en ligne ou dois t'on sauvegarder les recettes?

    Répondre
    1. Hélène

      Génial, Yasmine, merci pour cet « update » qui me fait très plaisir ! C’est un ravissant prénom :-) et tu dois être une maman comblée – chapeau de continuer à tester mes recettes ! Devant les protestations (à prendre au second degré, hein), je pense que je vais me fendre d’une prolongation et ne pas laisser mon blog mourir dans 6 mois :-) donc pas de panique ! Et si jamais je supprime mon blog, je trouverai une façon de donner une seconde vie à mes recettes, on m’a déjà suggéré des idées :-)

      Répondre
  31. Céline {AetCN}

    Hélène, continue à arpenter ton chemin qui déjà est bien beau, la suite ne peut-être que plus belle et enrichissante de savoirs, de rencontres, de bonheur… Profite de ton homme et de cette nouvelle aventure qui s’ouvrent à vous. Belle continuation! Au plaisir de te croiser… bises, Céline.

    Répondre
  32. Emilie P.

    En tout cas Hélène, ton blog a toujours été dans mes favoris. Frais, dynamique, riche, à chaque billet c’était un nouveau plaisir. Tu as beaucoup partagé avec tes lecteurs, tu leur laisseras un merveilleux souvenir et j’espère qu’eux aussi. Ça fait de la peine de se dire que c’est fini mais je te souhaite beaucoup d’épanouissement dans ta nouvelle vie et je trouve que ton choix d’arrêter se justifie si jamais effectivement ton blog prenait trop de place. Découvre, croque la vie à pleine dents, explore, apprends, amuse toi, bref profite de ta vie.
    Tu vas me manquer, car il y a des auteures auxquelles je m’attache, tant elles transmettent un contact humain intense dans leur billet malgré l’interface de l’écran, et tu en faisais partie. J’ai appris énormément grâce à toi, j’ai découvert beaucoup de choses sur la nutrition et des astuces pour verdir mon mode de vie (avec tes superbes séries sur l’hygiène et ton article sur les lessives).
    Alors c’est vrai, comme dernière faveur, j’aimerais pouvoir imprimer, comme Ophélie l’a suggéré, tes articles -du moins certains- pour tester ce qui me tient grandement à cœur.
    Bonne route Hélène, porte toi bien et sois heureuse =)
    Bises ensoleillées et pleines de bonnes choses pour la suite !
    Emi Pesch

    Répondre
    1. Emilie P.

      J’ai envoyé trop vite le message, donc pour terminer je te dis simplement « Merci », pour tout =)

      Répondre
    2. Hélène

      Merci, Emi P. Tes commentaires ici ou sur facebook ont toujours été appréciés :-) oui, chacun de mes lecteurs me laisse un souvenir ému, ils m’on beaucoup appris. Je vais laisser le blog pendant un moment et s’il doit disparaître, je trouverai le moyen de tout sauver et de tout vous « rendre », promis. Bonne route à toi aussi, nous allons tous être très heureux, c’est sûr !

      Répondre
  33. Virginie

    Bonjour Hélène,

    Il n’y a pas longtemps que j’ai découvert ton blog alors j’ai encore beaucoup de choses à lire, à noter et à tester ( c’est vrai qu’un ebook ce serait super !) et je suis déçue qu’il s’arrete car un blog de cette qualité est rare mais je comprends ta décision.
    Et suite aux commentaires précédents je ne suis pas surprise. C’était peut e^tre la goutte d’eau de trop.
    J’imagine le travail que cela devait représenter, les heures passées rien que pour ce blog. Je comprends que tu es envie d’avoir plus de temps à toi, de temps pour ton entourage.
    Je suis assez réticente aux réseaux sociaux ( je refuse d’avoir un compte facebook ou autre) car je trouve que l’on perd le vrai contact et les vrais échanges et je préfère quand il y a de la distance le téléphone ou le mail. Je connais beaucoup de gens qui passent beaucoup plus de temps devant leur ordi que dans « la vraie vie » alors oui je comprends tout à fait ta décision.
    Ce départ pour la suisse est un signe sans doute de changement et de nouveau départ alors profites en pleinement, profitez à fond des paysages magnifiques, des randos, du grand air.
    Je ne peux pas dire que je te connais mais à te lire, à voir tout ce que tu donnes, tout ce que tu mets de toi dans ce blog, je pense que tu es une belle personne. Tu as donné beaucoup, à beaucoup de personnes je pense. Tu peux arrêter ton blog l’esprit serein et le cœur heureux ( même si il est un peu lourd en ce moment) car je pense que tu as apporté énormément. Et maintenant il faut que tu vives pour toi
    Je lis ton blog depuis peu mais j’ai déjà beaucoup appris grâce à toi, j’ai découvert des choses, de nouveaux horizons, tu m’as permis de rester optimiste et enthousiasme face aux changements que je dois apporter pour des raisons de santé et en plus je m’amuse en testant tes recettes ;)
    Alors un grand Merci
    Je te souhaite , je vous souhaite ,du Bonheur tout ça et rien que ça
    Bisous

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Virginie, pour ce mot si beau, qui me touche profondément. C’est une décision difficile à prendre mais, je le crois, assez saine. En tout cas, j’ai retiré et je retire de ce blog une satisfaction immense à l’idée d’avoir pu être utile, et peut-être de l’être encore tant que ce blog sera en ligne. Non, les commentaires précédents n’ont pas tant influencé ma décision, tout au plus l’ont-ils précipitée – et m’ont fait également relativiser : finalement, c’est sur la Toile comme dans la vraie vie, tout n’est pas rose bonbon (ou vert ;-) ). J’espère que tu trouveras ici encore de quoi t’aider sur ton bout de chemin, bon courage pout tous ces changements qui, j’en suis sûre, seront bénéfiques et couronnés de succès. Bises !!!

      Répondre
      1. Virginie

        Tu as sans doute besoin de passer à autre chose, et c’est sur que tu as pris une saine décision pour toi.
        Tu sais même ton blog fermé, tout ce que tu nous as appris va nous rester. Toutes ces heures de travail que tu as passées ne seront pas perdues. Les recettes que l’on va continuer à faire ( ta recette de pain par exemple et bien à la maison maintenant il s’appelle le pain d’Hélène), tes conseils, toutes les compositions des différents produits,les explications sur les bienfaits, les paticularités de certains fruits, légumes, les huiles, tes astuces etc. tout cela continuera à nous accompagner dans notre quotidien.
        Tu peux effectivement retirer une grande satisfaction de tout ton travail et j’ajouterais même que tu peux en être très fière car même ton blog fermé tout ton travail apportera encore beaucoup et pour longtemps à ceux qui ont eu la chance de te lire.
        Je te souhaite le meilleur
        Bises

        Répondre
        1. Hélène

          Merci, Virginie, en effet, cela me fait chaud au coeur, car j’ai réellement donné 200% de mon énergie et de mon coeur à ce blog ! Merci !!!

          Répondre
  34. Adeline

    OHHH !!! Mais quelle tristesse. J’adore ton site. Il m’a permis d’être plus végétarienne-écolo. merci pour ton site.

    Sinon, bonne continuation, bonne chance pour ta nouvelle vie. Je suis contente pour toi.

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Adeline ! Si jamais je croise un ragondin soluble dans une vallée Suisse, promis, je te le dis :-) Je suis ravie de t’avoir été utile !

      Répondre
  35. Anastasia

    Moi qui venais de te découvrir… Merci pour tous tes articles et ton authenticité… Comme te l’as dis Virginie, je ne te connais pas non plus mais je suis certaine moi aussi que tu es une très belle personne. Je te souhaite pleins de belles choses, à toi et à ta famille, une bonne continuation avec pleins d’amours et de bonheurs. Bravo pour ce magnifique blog et tout le travail accompli.
    Ana

    Répondre
  36. Mathilde Chevallier

    Chère Hélène,
    Même si je ne te connais pas personnellement, c’est le coeur plein de tristesse que j’ai lu ton post. Un si merveilleux blog : plein d’humour, plein d’amour et… de gourmandises et de bonnes recettes à la pelle! :)
    Chaque fois que j’ouvrais la page de ton blog, c’était dans l’espoir de voir une nouvelle recette affichée, afin de pouvoir l’essayer. Et, même si tu n’avais rien posté, j’avais toujours une recette à dénicher. Je te remercie pour tous ces rires, et ces sourires que tu as pu m’offrir à travers tous tes longs billets toujours si bien rédigés.
    Grâce à toi, et à ton blog, je me suis sentie entourée et comprise dans mes idées et dans ce qui me tient à coeur. Jusqu’à maintenant je n’avais pas encore osé t’écrire aussi longuement et aussi ouvertement, et j’ai bien eu tort! Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.
    Je te remercie pour toutes tes recettes délicieuses et les photos qui les accompagnaient! Heureusement, il m’en reste encore de nombreuses à essayer, et la majorité à conserver! ;) Merci, merci mille fois pour tout! Tout le travail, l’énergie que tu as fournie et la personne que tu es sont chaleureusement récompensés. Je te souhaite plein de bonheur entourée de tout ceux que tu aimes. Profites de la vie et de tout ce qu’elle apporte de beau et de réjouissant.
    Mathilde.

    Répondre
    1. Hélène

      Oh Mathilde, c’est que tu veux me faire pleurer ? Merci, c’est un bonheur de te lire, je suis sûre que tu te fortifieras dans ces idées et que tu n’auras plus besoin ni de mon blog ni d’un autre ! Je suis comblée de savoir que certaines de mes recettes vont te rester !

      Répondre
  37. Laurence Genève

    Bonjour! Moi aussi j’étais une lectrice de l’ombre qui appréciait la qualité de ce beau blog et testais avec plaisir tes recettes.
    Je comprends ta décision…Moi aussi j’ai dû avec regret fermer un blog il y a quelques années…Ma foi, on ne peut pas être au four et au moulin, et parfois la vie réelle doit prendre le pas sur la vie virtuelle. C’est dans la logique des choses.
    J’espère que tu seras heureuse à Zurich! Bien cordialement, Laurence

    Répondre
    1. Hélène

      Bonjour Laurence ! Tu as tout compris :-) c’est logique ! Même si, comme à chaque fois qu’une belle aventure s’achève, on a un pincement au coeur… Merci pour tes voeux !

      Répondre
  38. Lili

    Comme je te comprends Hélène et je te dis fonce !!! Certes, tu vas nous manquer grandement, ton blog est une référence, mais je te suis totalement dans ce que tu dis, le blog qui grignote le quotidien, le manger pour vivre, le reste qui paraît terne à côté, l’envie de renouveau… Souvent je me sens comme piégée, alors vole vole Hélène, reprends ta liberté, celle où tu peux être sans besoin de te justifier, celle où tu peux manger sans souci de photographier, du blog, et autre… Un grand merci pour tes partages, ce n’est qu’un au revoir j’en suis certaine ! Je t’embrasse tout plein, et je te dis à bientôt ! :) Lili

    Répondre
    1. Hélène

      Oh, Lili, merci ! Je suis heureuse de savoir que c’est normal, un peu, de vouloir prendre du recul. Au revoir, et de toutes façons à bientôt sur ton blog – je n’arrêterai pas de te lire pour autant !

      Répondre
  39. Cél

    C’est un très bel article, et un très bel au revoir, Hélène…Je te comprends complètement, tu as su trouver les mots pour parfaitement expliquer ton choix. Cette rédaction a dû te travailler, et j’en suis doublement admirative : tu t’es ouverte avec une élégance et une franchise dans cet « au revoir », et nous ne pouvons, modestes lecteurs, qu’approuver avec affection ta décision.
    Dans mon émotion, j’ai l’envie simple de te dire un au revoir teinté de larmes et de sourires à la fois.
    Je me console en me disant que tu es heureuse, là-bas, quelque part, très loin, même si tu continueras de faire partie de mon quotidien, à chaque porridge cru de sarrasin entier, à chaque crumble figue-noix-curcuma sur mon assiette, à chaque mélange céleri branche-beurre de cacahuète-raisin sec.
    Je te souhaite plein de bon vent dans tes voiles. De l’amour, des rires, des gourmandises en bouche et en rencontres, des brises sucrées-salées. Un ciel plein d’anis étoilé.

    Je ne t’oublierai pas, et j’espère que, parfois, tu nous enverras des petits signes de la main. Quoi qu’il arrive, tu auras fait partie de nos histoires, de mon histoire, et la reconnaissance que j’éprouve pour toi se mêle à un chagrin plein de compréhension et plein d’espoir. L’espoir d’un chemin éclairé de tous les rayons de miel, doux et lumineux, aussi blonds que toi.
    Pour tout l’or du monde.
    Je t’embrasse.
    Cél.

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Cél ! Non, ça n’a pas été facile, mais je sais que j’ai pris la bonne décision. Nos échanges me manqueront, c’est terrible comme les rencontres virtuelles peuvent marquer :-) je n’aurais jamais cru ça en démarrant ce blog il y a deux ans… Merci pour ce message très poétique et doux à lire. Bises

      Répondre
  40. Lyù

    hannnnnnnn mais noooooooooooon !!!!!
    que je suis triste de devoir renoncer à ces billets de soleil que tu nous écrivais…
    … mais je comprends et respecte ! On n’a qu’une vie !

    ce blog et le verbe fin de son auteure vont bien me manquer… :(

    Bonne continuation en tout cas ! et j’espère vivement pouvoir garder trace quelque part de toutes ces réflexions et merveilleuses recettes que je n’ai pas encore essayées !

    belle et longue vie green à toi !

    Répondre
    1. Hélène

      Ces billets de soleil, rien que ça :-) merci pour ce petit mot qui m’a presque fait pleurer – je suis émotive, en ce moment ! Je te souhaite à toi aussi une longue et très belle vie très verte !

      Répondre
  41. cat

    Je ne suis pas très douée pour la prose. J’aimerais simplement vous dire que votre message m’a ému, que votre départ m’attriste mais que votre désir d’aller en avant me rassure .
    Merci et bravo pour tout ce que vous nous avez donné.
    Je vous souhaite de très belles aventures.
    Bien à vous.
    Cath

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Cath ! Je suis touchée ! Eh oui, la vie est une succession de nouveaux départs, c’en est un pour moi et j’en suis heureuse malgré le petit pincement au coeur que m’a causé l’arrêt de ce blog que j’ai tant aimé animer !

      Répondre
  42. Dominique

    whoaaaa non ! Qu’elle tristesse, je veux dire pour nous. Je venais de découvrir ton site il y a quelques mois et déjà j’étais accro ! Tant de passion et de connaissance pour ton jeune âge, c’est génial (moi, jamais je n’aurai été capable de le faire) tant d’investissement. Mais crois-moi grâce à toi on a appris beaucoup de choses, on se nourri beaucoup mieux et on vivra plus vieux grâce à toi !! Si tu as le temps de donner des nouvelles de temps en temps, je crois que toutes et tous, on est preneur. Pour toi, une nouvelle vie, c’est génial ! et il te faudra également beaucoup de courage et de soutien, car changer de vie et de pays, c’est pas rien. Je te souhaite plein de bonheur et merci pour tout ce que tu nous as apporté. Bisous.
    Dominique.

    Répondre
    1. Hélène

      Ah, Dominique, c’est gentil… Merci, je suis heureuse de partir en me disant que j’ai été utile :-) Je trouverai le moyen de donner des nouvelles, oui, vous m’avez convaincue :-) Merci encore !

      Répondre
  43. Anne

    Je suis très triste de savoir que tu as décidé de stopper ton blog, Hélène… Je te lisais avec tant de plaisir à chaque billet ! J’aimais tellement tes assiettes appétissantes et colorées, tes conseils judicieux, tes astuces cosmétiques, ton style d’écriture… Ton blog va beaucoup me manquer…
    Bonne continuation en Suisse et plein plein de bonheur et de gourmandises !

    Répondre
  44. Bee

    Je ne commente que rarement sur les blogs, mais là il fallait que je le fasse ! Comme pas mal de lectrices (-teurs ?), je suivais chacune de tes publications, autant pour tes recettes que pour ta plume (en effet, les articles bien rédigés et dépourvus de fautes de syntaxe ou d’orthographe se font rares). J’apprécie ta tolérance qui fait défaut à quantité d’autres blogs VG (je suis de celles qui sont quasi végétaliennes lorsqu’elles cuisinent pour elles mais ne déclinent jamais une invitation pour cause de régime alimentaire particulier). Bref, ce lien (dans les deux sens du terme !) qui figurait dans mes favoris depuis un bout de temps) va me manquer ! Bon, il restera quand même dans mes favoris pour reprendre quelques anciennes idées qui me paraissaient irréalisables lorsque je découvrais certains produits, qui me sont beaucoup moins étrangers désormais !
    Bonne continuation dans ta nouvelle vie, qui t’apportera une nouvelle inspiration loin de la pression invisible inhérente au rôle de blogueur !

    Répondre
    1. Hélène

      Tu soulèves la question : étais-je lue par des hommes ? ;-)
      Merci, Bee, c’est adorable d’être passée pour me dire au revoir, je suis très touchée. J’espère que mon blog continuera à t’inspirer et merci pour tes vœux !

      Répondre
  45. marie

    Je lisais votre blog avec beaucoup de plaisir , je testais vos recettes et aujourd’hui tout cela va disparaitre , quel dommage . Je comprends vos choix de passer à autres choses mais vous allez nous manquer .
    Je vais devoir sélectionner mes recettes préférers(choix difficile) et me dépêcher de les recopier dans un petit cahier intitulé « green me up » pour continuer à les faire .
    Surtout la tarte butternut/panais chocolat qui est si réussi et si bluffante .
    Plein de bonheur en suisse …………….
    marie

    Répondre
    1. Hélène

      Merci Marie ! Non, cela ne disparaîtra pas, je vais laisser le blog en ligne, y compris cette fameuse tarte – comme ça, je pourrai moi-même la refaire, c’est pratique ce blog, il me servait aussi de cahier de recettes perso ;-) maintenant, je vais tout devoir noter dans mon propre petit cahier !
      Merci pour vos vœux !

      Répondre
  46. Nanette

    J’arrive un peu a la traine…. bien deprimee comme mes predecesseurs a la suite de ce dernier post. La vie qui phagocyte la vie… Tant de choses a vivre et a partager, au point que cela fini par nous empecher de vivre pleinement. Quel paradoxe frustant ! Je suis d’autant plus navree que j’allais enfin avoir du temps pour apprecier votre blog : moi aussi je change de vie! Las, il faudra faire sans. Votre blog a toujours ete mon prefere (sincerement), avec votre inventivite mais surtout votre intelligence, finesse, qualite des informations et votre richesse interieure. Un immense merci pour ces deux annees de partage sans compter ! Bon vent, Helene, profitez pleinement de vos aventures helvetiques et que le meilleur vous entoure au quotidien. Un gros hug de depart a vous.
    PS : si cet ebook compilatoire evoque plus haut devient realite, je suis moi aussi preneuse !!!

    Répondre
    1. Hélène

      Bonjour Nanette, vos commentaires m’ont manqué ! Il faudra que vous me racontiez tout… Merci pour ce gentil mot qui me touche énormément, merci pour vos bons vœux, recevez tous les miens !

      Répondre
  47. Doriane

    Je suis un peu en retard… mais qu’importe, l’important c’était que je te laisse un petit mot pour te dire merci !! Merci pour ces belles recettes, ces articles de qualité, ces jolies photos et ta disponibilité pour répondre à toutes nos questions. Tu sais quoi ? C’est ton blog qui me fait de plus en plus m’interroger sur ma consommation, ses sont aussi tes recettes qui m’ont donné envie de cuisiner et de vivre pleinement mon végétarisme. J’étais devenue ces derniers mois une Geek de Green me Up !
    Je souhaite « tout de bon » en Suisse, j’espère que je t’y rejoindrai (job).

    Encore merci !
    PS: je serai moi aussi intéressée par un ebook ! ça m’évitera de copier/coller toutes tes recettes, parce que je les veux toutes ;)

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Doriane, je suis comblée de savoir que j’ai pu t’aider :-) c’est un beau cadeau que tu me fais ! J’espère aussi que tu pourras venir en Suisse si c’est ce dont tu rêves :-). Pour l’instant, je laisse le blog en l’état, on verra pour la suite !

      Répondre
  48. La Belle au Blé Dormant

    Juste un petit mot, Hélène, un peu comme si je t’accompagnais sur ton nouveau chemin.
    Je te souhaite plein, plein de bonnes choses pour l’avenir, de tout coeur. Prends soin de toi et de tes idéaux.
    Je t’embrasse.
    Nolwenn

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Nolwenn, tous les souvenirs de ces deux années de blog m’accompagneront où que j’aille toute ma vie, c’est évident. Je te souhaite beaucoup de bonheur également !

      Répondre
      1. La Belle au Blé Dormant

        Et mon adresse mail reste aussi la même. Donc si tu veux me faire un petit coucou de temps en temps ;-)
        Je viens seulement de lire ton précédent billet (je n’ai le temps de rien en ce moment !) et je m’y suis retrouvée. Et je me retrouve aussi dans ta décision d’arrêter là ce blog.
        Ton blog restera dans mes favoris, histoire que si tu y repointe un jour le bout de ton nez, je ne manque pas ce retour (même momentané !).
        Je ne regrette qu’une chose, c’est de ne pas avoir (encore) fait ta connaissance dans la vraie vie ! Un jour peut-être… Je viens de voir que Zürich n’est qu’à 2h40 de chez nous, je pensais que c’était plus loin.
        Bises !

        Répondre
        1. Hélène

          Je ne manquerai pas de te donner des nouvelles, Nolwenn, ni de prendre de celles de ta tribu de princes et princesse ! A peut-être bientôt… :-)

          Répondre
  49. Aurélie

    Merci d’avoir partagé ce bout d’aventure avec nous et de nous avoir permis de butiner tes recettes ;)
    Je souhaite un bel envol!
    All my love
    Aurélie

    Répondre
  50. aurore

    Cela fait peu de temps que j’ai découvert votre blog. Je m’en suis inspirée et il m’a apporté des nouvelles idées en cuisine.
    Néanmoins je vous comprend et votre décision est sage.
    Bonne continuation !
    Aurore

    Répondre
  51. Amandine

    Très belle continuation à toi, Hélène,
    Je suis une lectrice toute novice, et je me régale à la lecture de chaque post.
    Celà fait quelques mois que j’ai la chance de vivre à la Réunion, et j’apprécie d’autant plus tes références au Curcuma et au Gingembre.
    En tout cas Chapeau bas, pour ce blog, qui est une petite merveille, et pour cette sage décision, aussi ;-)

    Répondre
  52. Lorence

    Oh, je viens de lire ton « au revoir »…
    Moi qui venais de découvrir ton blog… Je vais essayer de le lire avant qu’il ne soit plus en ligne…

    Que la vie te réussisse :), nous avons failli partir pour Zurich nous aussi, pour un job de mon amoureux… Il a pas eu le job finalement (pas celui là, il en a trouvé un autre). Ton départ me renvoie 2 ans en arrière :).. C’est une chance, félicitations pour votre nouvelle vie, Zurich m’avait vraiment plu au premier abord.. Hey, mais je t’envie un peu ;) !!
    Je comprends ton envie de tourner la page, et d’être moins envahie par ta vie virtuelle… Pourtant, je n’oublie pas que nous sommes tous bien réels, lecteurs qui échangeons, recevons ou donnons, dans ce réseau « libre »… Sans cette petite dimension virtuelle en nous, certaines infos ne seraient pas dans nos vies… On se sentirait parfois seuls avec nos lubies (genre pas de shampoing :) hihi)…

    Bon vent, très chère et très inconnue Hélène, qu’il te soit favorable à tous les moments de ta vie :).

    Répondre
    1. Hélène

      Rassure-toi, Lorence, il sera encore en ligne un bon moment, j’ai décidé de le laisser :-)
      Merci pour ce petit mot qui m’émeut et tes bons vœux !

      Répondre
  53. Coraline

    Triste nouvelle, il me semblait bien que tu en parlais dans un commentaire.

    Je suis déçue, je l’avoue mais comme je te comprends : j’ai entrepris de faire un blog il y a peu et j’ai abandonné un mois après l’acquisition de l’hébergement, cela prend beaucoup trop de temps.

    Vis ta vie, la vraie!

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Coraline ! Il ne faut pas être triste :-) le blog reste là, il y en a beaucoup d’autres très chouettes sur la Toile… et puis qui sait… je reviendrai peut-être dans 10 ans :-)

      Répondre
  54. Ena

    Tout le monde a déjà tout dit, souvent en mieux formulé que je ne l’aurais fait,
    alors juste merci,
    et belle vie !

    Répondre
  55. Noémie

    Je suis très triste d’apprendre la fermeture de ton blog que j’adore, le seul que je lis parce que tu expliques tellement bien les choses. Dans chaque article on apprend qqch pour la santé et le coeur ! Tellement de recettes alléchantes que je n’ai pas encore eu le temps/l’occasion de tester !! Je vais donc m’empresser de toutes les copier dans mon petit carnet de potions magiques ^^
    Je comprends tout à fait que dans la vie il faut toujours avancer et parfois il faut quitter qqch qu’on aime pour mieux se retrouver soi-même !
    Je te souhaite une très belle vie et une très bonne continuation !!
    Merci pour tout !!

    Répondre
  56. Natacha

    Très chère Hélène,
    Nous nous sommes croisées brièvement à un cours de yoga, il y a quelques mois… J’avais flashé sur ton énergie et les ondes positives que tu dégages, et nous nous étions amusées de nos points communs… En rallumant mon PC de retour chez moi, je me suis rendue compte que je suivais déjà ton blog depuis un petit bout de temps. J’ai donc continué jusqu’à aujourd’hui, en me disant très régulièrement que ce serait vraiment bien que je te recontacte pour prendre un thé ensemble dans notre quartier, comme nous avions convenu de le faire ! Et puis… J’ai déménagé en banlieue, effectué un séjour de plusieurs mois en Angleterre, et finalement je viens d’avoir une petite fille… Donc bref, la vie ne m’a pas laissé l’opportunité de revenir vers toi. Tu vois, tu n’es pas la seule à courir après le temps :) Comme je le regrette !
    MERCI pour tous ces articles passionnants et toutes ces belles recettes pleines de bon sens et de passion, et à mon tour de t’envoyer (certes virtuellement…) tout plein d’énergie pour ce nouveau tournant que tu prends, de toute évidence, à bras le corps. ENJOY !!!!!

    Répondre
  57. Sécotine

    Hélène, je te « suis » depuis quelques temps, sans pour autant laisser d’empreintes. C’est toujours un plaisir de passer par ici, c’est frais, c’est vert, c’est lumineux ! Mais je comprends que le blog puisse envahir ton esprit et te vampiriser. J’espère que tu trouveras ton équilibre dans ta nouvelle vie en Suisse, au milieu des montagnes et des vaches. Profite, amuse toi, et peut être reviens nous apaisée. Sinon, ton blog restera une mine d’excellentes recettes ! Des bises !

    Répondre
  58. Colinette

    Bonjour Helene
    Ce n’est que depuis cet hiver que je suis vos recettes et vos billets. je regrette juste d’avoir fait votre connaissance un peu tard..
    Mais c’est votre choix et je le respecte..libre a chacun d’organiser sa vie comme il veut (il peut )
    je vous souhaite de belles expériences et de belles aventures avec ou sans blogo..
    Si vous décidez de revenir, ce sera pour mon plus grand plaisir..
    Voici une recette que j’avais faite venant de votre blog( lien vers le votre évidement)
    http://colinette56.canalblog.com/archives/2013/12/10/28613644.html
    Sachez que vous faites partie des personnes qui ont changés mon quotidien culinaire..
    un tout grand merci

    Répondre
  59. Lisa

    Tout a déjà été écrit ou presque, mais je voulais quand même te dire que j’ai été triste, triste, triste quand j’ai lu ce billet… et en même temps tout ce que tu y as écrit a trouvé un écho en moi et je te comprends. Tu vas me manquer mais je garderai précieusement tout ce que j’ai appris ici, et je viendrai de temps à autre lire un billet de tes débuts, quand je ne te suivais pas encore.
    J’ai beaucoup pensé à toi ce matin en préparant une variante de ton parmesan végétal, que j’avais dans mes favoris depuis sa publication. Un délice.
    Merci, Hélène, pour tout ce que tu nous as apporté avec ce blog. Prends bien soin de toi, profite de la (vraie) vie et donne-nous de tes nouvelles de temps en temps. A bientôt !

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Lisa, je suis heureuse que tu comprennes. J’ai beaucoup aimé me balader sur ton blog et je garderai cette saine habitude à l’avenir ! Bises

      Répondre
  60. Patricia

    Coucou Hélène …
    C’est au détour d’un article de Laurence (Petits repas entre amis) que j’ai appris ton choix.
    Pour moi, ‘Green me up’ a été une mine ces 2 dernières années pour venir y glaner d’excellentes recettes, avec des articles toujours très bien écrits (Pour cela aussi tu es douée!), sans parler des photos … Et des idées (y compris celle du sapin de noël!) …
    Bref … Un vrai bonheur … Que tu as su insuffler, j’aime à croire, à tes lecteurs!
    Je te souhaite donc le meilleur dans ta nouvelle vie suisse …
    Je garde ton lien précieusement … Je suis sûre que je viendrai encore y picorer des tas de choses !
    Affecteusement,
    Patricia

    Répondre
  61. Lawrence

    Chère Hélène pleine de talent et de courage,
    J’avais laissé un « petit » mot il y a quelques semaines pour dire merci pour tout parce que je venais de découvrir ton merveilleux blog et qu’il m’aidait bien à m’inspirer pour préparer du bon et sain en cuisine pour toute la famille. Et comme les 24 heures que nous proposent nos journées ne sont pas suffisantes je pensais bien ne jamais écrire à nouveau…mais voilà, tu mérites vraiment que l’on te dise correctement au revoir « sacrée nénette » (non, je ne suis pas de ton coin, mais née dans le Vaucluse de parents du Pas-de-Calais…un bon mixe ;p). Depuis la naissance de mes deux petits anges je vis du quotidien basique avec des joies toutes simples et beaucoup de stress…et ce sentiment de regret de ma vie d’avant, où j’avais plus de liberté et n’en ai pas profité comme j’aurai du ! Je comprends donc tout à fait ce besoin de « vivre pleinement » une vie de contacte, de découvertes et tout ce que tu as mentionné pour qu’il n’y ait pas de regret. Mon ordi est cependant salé par mes larmes. Je te souhaite cette prochaine étape de ta vie merveilleuse… dans tout, chère Hélène qui a tant apporté aux autres.
    Bon voyage, belle vie et encore merci merci merci…
    Tendresse

    PS: Très égoïstement, je suis comme tous tes fans, je rêverai de pouvoir acquérir un livre de tes fabuleuses recettes et tes bons conseils pour à mon tour essayer d’inspirer mon entourage (et l’effet boule de neige qui va avec) vers le « green power »…peut-être, un jour !

    Répondre
    1. Hélène

      Mais oui Lawrence, je me rappelle très bien de toi :-) Merci pour ton passage, ces mots qui me touchent profondément et te souhaite tout le bonheur du monde avec tes deux bambins !

      Répondre
  62. Juliette

    Je comprends un peu tout ce que tu ressens : un blog peut être vraiment prenant au point de penser en permanence au prochain article, de regarder la météo à venir pour choisir le moment opportun pour prendre les photos, rester tard le soir devant son ordi… Comme si ce petit blog ne nous sortait jamais de la tête.
    Je m’en rends compte parfois quand je râle devant un ciel gris en me disant  » fait ch**er, je vais pas pouvoir faire mes photos aujourd’hui !!! » Et aussitôt je me rends compte que cette saute d’humeur a pollué mon esprit alors qu’une journée sans soleil n’a pas vraiment de raison d’être une journée gâchée…

    Un seul regret : ne pas avoir découvert « green me up » plus tôt…
    Comme je ne connais ton blog que depuis seulement quelques mois, je vais pouvoir me replonger dedans et redécouvrir toutes les recettes, les astuces et autres billets d’humeur anciens…. Une petite consolation.
    Bonne route et beaucoup de bonheur et d’amour dans cette « nouvelle » vie qui commence
    Pleins de bisous

    Répondre
  63. Celiaka

    oh la la…

    je ne pense pas avoir déjà laissé un commentaire sur ton blog et pourtant je l’adore !
    je fais donc partie de ces lecteurs de l’ombre.
    maintenant je le regrette car tu m’as tant appris Hélène. et aujourd’hui je voulais vraiment t’exprimer ma gratitude et mon respect.
    j’espère que les dernières réactions d’incompréhensifs ne t’ont pas découragé…
    je comprend ton choix et t’encourage, tu as raison car l’important c’est la vie. le bonheur et la sérénité résident dans le fait de la vivre simplement. tu as tout compris.
    Green me up ! restera le blog qui m’a le plus ouvert les yeux et donner envie de changer ma manière de m’alimenter en alliant le beau, le bon et le sain.

    Merci Hélène !
    (je pense à tout ce que tu nous as donné en temps, en infos, en humour, en imagination, en délicatesse, en tolérance… je suis très admirative pour tout cela mais encore plus pour ton choix de vivre ta vie et dire au revoir à ce blog malgré tout ton investissement)

    Bon vent à toi !

    ps : mais s’il te plait, laisse le blog ouvert !!! moi non plus je n’ai pas tout testé, tout lu, et j’adore relire tes articles de temps en temps. ce sont des aides précieuses !

    Répondre
    1. Hélène

      Oh, Celia, c’est adorable ! Non, ces dernières réactions ne m’ont pas découragée, mais m’ont ouvert les yeux ! Ces personnes dont tu parles manquent de recul… et moi, j’en prends, pour mieux profiter de cette vie simple et sereine qui est mon but. Merci pour tout, je suis émue, et ravie d’avoir pu t’aider ! Je te souhaite plein de bonnes choses, chère lectrice de l’ombre ;-)

      Répondre
  64. Camille

    Bonne route Hélène, merci pour tous ces partages originaux et passionnants. Pour ce qui est des esprits chagrins, ils sont inévitables malheureusement et ce n’est pas parce qu’on appartient à un certain corps de métier qu’on est apte à faire des diagnostics simplement en lisant un blog. Que de confusions !

    Continue bien !

    Répondre
  65. Magalie

    Et bien moi je découvre ton blog après son arrêt et pourtant ton mot m’a touché.
    Je te souhaite une belle route vers une vie sereine et j’entame dès demain la lecture assidue de toutes les archives (carnet de recette à la main pour les noter).
    Merci d’avoir partagé.

    Répondre
  66. Catherine

    Bonjour Hélène,

    Je ne connais ton blog que depuis quelques semaines, mais vraiment bravo, pour moi c’est celui où j’ai trouvé les meilleures recettes savoureuses, sans gluten. Tu es non seulement très douée, mais d’une grande générosité ! Merci, merci, merci !
    Avec tout ce que tu as publié il y a déjà beaucoup à creuser pour les débutants qui veulent changer de façon de consommer et de s’alimenter.
    Tu as raison de penser à toi maintenant, il y a des moments dans la vie où on doit faire des choix et donner « la priorité à ses priorités » sans arrière pensées.
    Encore merci, et que la vie t’apporte au centuple tout ce que tu as donné avec tant de gentillesse et de dons !

    Répondre
  67. Nathalie Maviedansmacuisine

    Alors voilà! Comme d’hab j’arrive après la bataille!
    Mais c’est que venir te rendre visite se prépare, se programme car je sais que je vais y passer du temps, je vais m’enrichir, apprendre, admirer, m’apaiser, espérer, me réjouir, imaginer, ressentir…vivre quoi!
    J’ai encore un frisson dans le dos et un pincement au coeur en revoyant ce « au revoir ».
    Quel courage! Il en faut pour se lancer et il en faut encore plus pour s’arrêter en pleine « gloire », chapeau!
    Je suis sûre que partout où tu seras tu apporteras du bonheur comme tu l’as fait ici et j’espère seulement que ceux qui te croiseront sur ton chemin auront conscience de leur chance!
    Que d’émotions Hélène, J’ai commencé avec toi et tu as été un modèle. Gratitude…
    Je te souhaite beaucoup de belles choses, une vie pleine d’émotions, de beauté et de bonté!
    Merci pour toutes ces lignes qui m’ont beaucoup apportées et bien fait rire aussi!!
    Et bien sur on reste en contact… grâce au Lapiglove, une pensée pour toi tous les soirs!!
    Si tu n’y vois pas d’inconvénients, je laisse le lien vers ton blog dans ma blogroll pour l’instant!
    Beaucoup de bonnes choses,
    Nathalie

    Répondre
    1. Hélène

      Merci de ton passage, Nathalie ! Je ne sais pas si j’étais en pleine « gloire »… mais oui, il m’a fallu un peu de courage et de détermination – mais ce sont deux ‘qualités’ dont je ne manque heureusement pas ;-)

      Merci pour ces parles si douces à lire :-) et pour ce contact gantesque !!!

      Répondre
  68. grainedeblenoir

    Pour une nouvelle, c’est une nouvelle !
    Tant pis, je laisse les références de ton blog sur le mien. Et je viendrai y puiser une recette ou de l’inspiration de temps en temps. Ou je viendrai juste remettre mes idées et mon palais dans ton chemin (pour ne pas dire ‘dans le droit chemin’).
    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire tes recettes, même si je n’en ai pas fait beaucoup. Mais tu m’as fait découvrir des ingrédients, des légumes, des façons de faire.
    Et pour ça, et tout le plaisir que tu nous as donné, je te remercie.
    Belle continuation à toi, profite des tiens et de la vie !

    Répondre
  69. Loetitia cuisine

    Hoooo je viens tout juste de lire ton billet… très en retard. Je comprend ce choix et je ne peux QUE le respecter. J’habite moi aussi en Suisse depuis presque 5 ans et je n’ai que ce n’est pas toujours facile de tout recommencer, alors n’hésite pas à me contacter si tu veux !!! Bonne route et tu vas voir, la Suisse est un pays MAGNIFIQUE auquel on s’attache très facilement ! Gros bisous.

    Répondre
    1. Hélène

      C’est vrai, tu es Suisses d’adoption ? Génial ! Je te ferai signe alors quand on sera bien installés ! Je suis sûre que je vais adorer cet endroit… Bisous !

      Répondre
  70. Armelle

    En découvrant votre blog ce matin, j’ai eu l’impression d’arriver trop tard …. Mais non : les billets, les recettes, le ton, tout est bien d’actualité, je m’y suis glissée comme dans un bain chaud … et j’y reviendrai, une fois ne suffit pas.
    Et merci de vos partages ; vous n’êtes pas que virtuelle pour nous lecteurs : en réalisant sous vos conseils, nous matérialisons le lien !
    Bon vent et belle vie donc outre-Alpes.

    Répondre
  71. Schmocker Mélanie

    Bonjour,
    J’adore votre blog que je consulte très régulièrement pour des recette et des conseils green… Merci pour tout ce temps passé et le partage. Belle vie à Zürich (mais ils parlent allemand là-bas…), la suisse est magnifique, j’y vis depuis ma naissance.
    Petite question très pratique, le site green-me-up va-t-il rester, même s’il n’est plus mis à jour ? ou dois-je très très vite noter les recette que je fais le plus souvent pour ne pas les perdre ???
    Merci
    Mélanie

    Répondre
  72. christine

    j’arrive trop tard, dommage mais la vie est faite de renoncement, de nouveauté alors bonne route dans ta nouvelle vie!!! j’ai découvert ton blog il y a deux jours super , je continuerais à le consulter car il y a tellement de bonne chose à expérimenter. Ce partage d’un bout de ta vie, ta richesse de coeur je te dis merci!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>