muffin-peau-banane-1

Recette récup #1 : les muffins aux peaux de banane

muffin-peau-banane-3

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». La loi fondamentale de la conservation de la masse énoncée par Antoine de Lavoisier est on ne peut plus d’actualité à notre époque. En quoi ce « tout » mystérieux se transforme-t-il ? Et si, aujourd’hui, nous pensions à ce en quoi se transforment les déchets générés dans notre cuisine ?

Je ne parlerai pas de tri sélectif, de sur-emballage, il ne s’agit pas de vous faire (ou de me faire) la morale. Non, parlons plutôt du devenir des débris végétaux qui échouent dans nos poubelles. Réfléchissons-y mieux. A moins que vous ne puissiez composter l’intégralité de vos déchets organiques, ceux-ci sont considérés comme non-recyclables et incinérés. L’incinération permet parfois de produire de l’énergie, mais comme toute combustion, elle génère aussi du CO2 – sans parler du transport depuis nos poubelles vers les centres d’incinération.

C’est dans l’air du temps : réduire ses déchets devient une préoccupation importante. Est-ce simplement un hobby de bobo ? Pas sûr… En temps de crise et au vu du prix de plus en plus dément des fruits et légumes, cela relève du bon sens : cela permet d’optimiser l’argent investi en ne jetant pas à la poubelle une grande partie de nos achats. Et si les déchets étaient bons à manger ?

Voici quelques idées de récup’ à mettre en pratique chez vous :

  • L’eau de trempage des graines : pour faire la vaisselle (si elle n’est pas trop trouble) ; sinon, donnez-la à vos fleurs.
  • Les écorces d’agrumes : on les débarrasse de l’excédent de peau blanche sur la face intérieure, on les découpe en lanières et on les fait sécher sur un torchon près d’une source de chaleur. Lorsqu’elles sont sèches, on peut les conserver dans un bocal et les réduire en poudre pour agrémenter des gâteaux ou des tisanes faites maison. Autre solution : congeler les zestes !
  • Les pelures de fruits et légumes : les fruits et légumes conventionnels doivent être pelés. Si l’on pèle ses fruits et légumes bio, les pelures de légumes pourront parfumer un bouillon. Certains en font même des chips – délicieux avec la peau des betteraves ! La peau des kiwis se mange, avis aux courageux ! J’ai récemment découvert que l’on pouvait aussi utiliser l’écorce des pastèques comme pickles et même comme légume !
  • Cette vidéo vous apprendra (ou pas) à manger une pomme sans laisser de trognonNote : cela marche aussi avec les poires, bien sûr ! Si vous n’êtes pas convaincus, alors Linda Louis vous explique comment recycler la peau et le trognon de vos pommes pour en faire une gelée ! Note : cela ne marche pas avec les poires, moins riches en pectine.
  • Les épluchures de gingembre subiront le même traitement que les peaux d’agrumes : on les fait sécher. Je les ajoute entières à mon bocal fourre-tout d’infusion faite maison, mais on peut également les réduire en poudre et s’en servir comme condiment. Vous pouvez aussi simplement ne pas éplucher le gingembre (ni le curcuma)… vos convives n’y verront que du feu – au sens propre et au figuré !
  • Les graines de courge, grillées et épicées, font un tabac à l’apéro.
  • Les noyaux de cerise ou d’abricot peuvent être gardés pour fabriquer des coussins ou des bouillottes pour les bébés (et pour les mamans, les papas, les frères et les soeurs, les cousins et toute la smala).
  • Les noyaux d’abricots ou de pêches peuvent parfumer des liqueurs, des vinaigres ou des sirops… (en anglais).
  • Les tiges des cerises font de superbes infusions drainantes
  • Les épices : par exemple, la cardamome en gousses. Si vous ne cuisinez qu’avec les graines, gardez l’enveloppe fibreuse pour parfumer des infusions. Certaines épices sous forme entière (badiane, bâton de cannelle ou de réglisse…) peuvent être réutilisées plusieurs fois. Il suffit de les rincer et de les faire sécher entre deux utilisations.
  • Les tiges des fines herbes ne doivent pas échouer au fond de votre poubelle ! Les tiges de menthe, une fois séchées et hachée, agrémenteront vos mélanges de thés et d’infusion home-made. Les tiges de coriandre, de basilic ou de persil se gardent au frais un jour ou deux et font merveille dans des green smoothies. On peut aussi les émincer, comme de la ciboulette, et en parsemer plats et salades.
  • La partie feuillue des fanes de légumes racines (radis, navet, betterave, carotte, …) s’utilisent comme des salades ou dans un smoothie vert. On en fait de délicieux pestos de fanes. Les tiges, plus épaisses, s’utilisent comme un légume.
  • Si vous utilisez les feuilles du kale dans vos salades et smoothies, ne jetez pas les tiges ! Cuites, elles ont un superbe goût de chou (oui, oui, j’ai bien dit superbe).
  • Les tiges des choux-fleurs, brocolis ou choux Romanesco ne sont pas un déchet : utilisez-les avec les bouquets dans une recette de semoule crue ou de velouté trognon comme chez Rose. Sinon, pourquoi ne pas les détailler en fines lamelles et les servir à l’apéro avec une tartinade comme celle-ci ou celle-là ?
  • Le vert des poireaux est délicieux une fois cuit, comme dans cette recette de tartinade. Les tiges d’oignon relèvent une salade ou une papillote.
  • Dans la même veine, les cosses de légumineuses (petits pois, fèves ou haricots) font de délicieuses soupes et purées. Si vous habitez près d’une ferme, faites comme ma grand-mère en son temps : donnez-les aux vaches, elles en raffolent !
  • On peut aussi faire repousser les légumes ! Un exemple ici avec les têtes de carottes et les trognons de salade (en anglais) ! J’imagine que cela fonctionne avec tous les légumes-racine… et cela permet de cultiver ses propres fanes ! Über-cool, non ?

Et ce n’est pas fini ! Figurez-vous que l’on peut aussi recycler… les peaux de bananes ! Lorsque je l’ai découvert, j’ai pensé avec un petit pincement au coeur aux quantités de peaux de bananes que j’ai jetées dans ma vie… Mais ça, c’était avant. Et si, comme moi, vous vous sentez un peu coupable d’acheter des bananes, parce que ça vient de loin, tout ça tout ça, eh bien… voilà de quoi apaiser (un peu) votre conscience écologique.

PS : c’est très bon dans les gâteaux, les peaux de banane ! Promis, ces muffins sont simplement délicieux.

Et vous, quels sont vos gestes récup’ en cuisine ?

muffin-peau-banane-2

Recette récup #1 : les muffins aux peaux de banane

Pour 4 très gros muffins

  • Les peaux de 5 bananes bio* (env. 130 g)
  • 50 g (50 mL) d’eau
  • 50 g de farine de pois chiches
  • 50 g de farine de riz complet
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 25 g de graines de lin fraîchement moulues
  • 50 g d’eau très chaude
  • 50 g de miel crémeux (ou sirop d’érable, de riz…)
  • 2 cuillères à soupe de sucre de canne complet
  • 40 g de purée d’amandes complète
  • 2 cuillères à soupe de flocons de sarrasin
  • 1 cuillère à soupe de graines de sarrasin
  • 1 cuillère à soupe de graines de pavot
  • 2 cuillères à soupe de noix de coco râpée
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre

Préchauffer le four à 180°C.

2 jours avant, préparer les peaux de banane : ôter les filaments et les extrémités. Les couper en longues lanières. Les plonger dans un saladier d’eau froide et laisser tremper 2 jours en changeant l’eau tous les jours, une à deux fois par jour. Les peaux vont noircir, mais ne sentiront absolument pas mauvais.

Le jour même, mixer les peaux de bananes égouttées avec 50 mL d’eau froide, jusqu’à l’obtention d’une sorte de compote. Ajouter les farines et le bicarbonate, mélanger. Verser l’eau chaude sur les graines de lin moulues, mélanger et laisser gonfler cet « oeuf » de lin.

Ajouter l’oeuf à la préparation, puis les autres ingrédients. Verser la préparation dans des ramequins huilés et enfourner à 180°C pendant 40 à 45 minutes (moins si vous utilisez des moules plus petits).

* On ne veut pas de produits phytosanitaires sur nos peaux de bananes ! Par précaution, même

71 réflexions sur le billet “Recette récup #1 : les muffins aux peaux de banane

  1. josette

    Géniale idée, faudra que j’essaie avec ma prochaine banane!
    Et pour me prêter au jeu du geste récup’ à partager (bien que pas de saison): les pieds des laitues sont délicieux une fois qu’on a enlevé la partie dure qui les entoure, avec un goût différent des feuilles. ça offre un mini apéro pour la personne qui prépare la salade!
    Toujours pas de saison: les cosses de petits pois peuvent être passés à la centrifugeuse et leur jus consommé en smoothie (à mélanger avec quelques fruits) ou agrémenter (et vigoureusement colorer) une sauce à salade.

    Répondre
    1. Hélène

      Ah ah, j’aime cet enthousiasme ! Merci pour les astuces, je fais ça aussi pour la laitue, c’est bien la moindre des choses pour la cuisinière !!! Bien vu pour les cosses, ah, si j’avais une centrifugeuse… :-)

      Répondre
    1. Maud Bury

      pour les smoothies un blender suffit et s’ il reste des fibres passer au chinois ! Il y a des blender en promo à environ 20 euros dans les grandes surfaces discount ! Si on y fait attention ça dure un moment !

      Répondre
  2. Miss Pat'

    Tiens, c’est marrant, je viens juste de faire un gâteau à la banane et sa peau ;-) C’est très bon finalement !
    Merci pour ta recette, bisous et belle journée !

    Répondre
  3. Charlotte

    Non mais quel article fou ! :) Bon finalement je vais probablement me laisser tenter par ces muffins, étant donnée la quantité astronomique de peaux de bananes qui finissent dans ma worm farm. Tu parles d’un oeuf dans ta recette mais je ne le vois pas dans les ingredients ? Peut on s’en passer ? Je veux essayer cette recette !
    De mon cote je n’achete plus d’oignons frais : je garde la tete et la fais tremper dans de l’eau : la tige repousse tres tres vite (je dirais une semaine). Tu peux le garder dans de l’eau mais ca sent un peu, sinon, mets les dans un pot de fleur :) Je n’epluche presque pas mes legumes (bio) et le reste part au compost. Autre astuce pour les fanes : je les reduits en jus vert avec de l’eau dans mon blender, puis je les incorpore a des cakes ou des crepes, tout simplement.
    Sinon, petit complement d’info : les dechets sont soit incinérés, soit enfouis, ce qui est encore pire. Mais pour le compost, as tu essayé le bokashi ?
    Bravo pour cette nouvelle rubrique !

    Répondre
    1. Hélène

      Ah, tu vois, la récup, la récup ! Je parle d’un oeuf de lin ! Les ingrédients sont dans la liste : 25 g de lin moulu et 50 g d’eau. On peut sûrement s’en passer, j’ai le réflexe « oeuf de lin », il est quand même assez utile.
      Alors, je vais enquêter, le bokashi, connais pas !!! Merci pour l’info.
      Et oui, ça sera une rubrique, parce que quelque chose me dit que je vais devoir un peu me serrer la ceinture dans les années à venir… (more on that later !).

      Répondre
      1. Charlotte

        Mais oui l’oeuf de lin bien sur ! :) Cool alors je vais me les faire ces muffins !
        Le bokashi, c’est un systeme de composting pour les apparts, ca vient du Japon. J’en ai un chez moi pour completer ma worm farm (les lombrics ne mangent pas tout). Any question, just ask me ;)
        Bon ben j’attends la suite de l’histoire alors (avec impatience !).

        Répondre
          1. Charlotte

            Faits ! A vrai dire j’ai tenté une fois avant : j’avais mis mes peaux de banane a tremper, mais ca n’etait pas appétissant. Le jour J, je les ai balancées dans le compost. Puis j’ai retenté et ce soir, après les avoir longuement zieutées, je les ai mises dans blender. Résultat : ça marche impec ! Si je suis encore vivante demain alors ça sera adopté :) Je me disais que ça ferait probablement économiser des bananes dans un banana bread (très commun ici). A moins que je n’oserai mettre que des peaux dedans ?? On verra ;) Des bises !

            Répondre
  4. Sweet Faery

    Très chouette article, ça fait toujours du bien les piqures de rappel de ce genre ! J’avais vu l’astuce de Lilo pour les trognons, et j’avoue que manger un trognon… ben je sais pas trop. Je vais aller voir ta vidéo !
    Avec les écorces d’orange, je fais des orangettes au sirop d’agave ! J’ai entendu que tu peux aussi les passer à la centrifugeuse pour recueillir le jus, en même temps que l’orange elle-même (je pratique pas trop la centrifugeuse, je préfère les smoothies, moins de déchets !)
    On m’a aussi offert ce petit livre fort sympathique qui regorge de bonnes idées : http://cuisine.larousse.fr/livres-de-cuisine/9782035890467 : comment recycler les fibres des jus justement (en glace, en gâteaux…), les pelures (dans les pâtes à pâtes !), etc. Après, objectivement, ça fait encore du temps en plus à passer en cuisine (si j’avais confit toutes les écorces d’oranges jetées cet hiver, j’aurais toute une boutique d’orangettes à vendre…). Donc mon truc à moi, c’est de ne pas éplucher du tout. Ça évite de garder les chutes pour « plus tard, quand j’aurai le temps », et être sûre au moins qu’elles seront consommées. Les fanes de carottes partent immédiatement en salade avec la chair.
    Bon, et les peaux de banane à manger, je suis SUPER sceptique… donc je vais tester ! :-D Bises, miss !

    Répondre
    1. Hélène

      Ah ah, ça doit dépoter le jus d’écorces d’orange, mais je valide, c’est une bonne idée ! Moi, je les fais sécher ou je les congèle, mais j’en parlerai sûrement dans cette rubrique une autre fois :-). Bien vu, le bouquin, je vais essayer de le consulter en librairie, mais comme tu dis, ça fait du temps en plus en cuisine. J’aimerais non seulement recycler, mais aussi optimiser, j’en ai besoin, je passe déjà tellement de temps à cuisiner…

      Si tu testes, tu me dis ? Tu verras, c’est délicieux et sans aucun goût de peau de banane, justement !!!

      Répondre
  5. Antigone XXI

    J’adore ! Quelle recette géniale, Hélène ! J’avais vu qq part qu’on pouvait manger les peaux de banane et, si cela m’avait intrigué, j’avais dû un peu refouler l’information loin dans mon petit cerveau !.. Les étapes préalables ont l’air un peu longues, mais il faudra absolument que j’essaie ! Finalement, cette ‘compote’ de peaux, ça a quel goût, tu dirais ?

    Nous sommes en tout cas sur la même longueur d’ondes… Nous avons justement des céleris qui repoussent à la maison, ça marche trop bien ! Mon chéri est un pro du recyclage (ah, les Allemands !) : quand je l’ai connu, il faisait déjà son compost… dans sa micro-chambre de bonne de 10m2 ! ;-) Il a-do-re faire sa terre et s’occuper des plantes… Il n’est pas Tistou les pouces verts pour rien ! ^^

    Maintenant, nous avons plein de pots de compost sur le balcon, tout y file ! Bon, nous n’avons pas tant de déchets recyclables que cela… Je fais partie du club des mangeuses de trognons ! ;-)

    Répondre
    1. Hélène

      La « compote » crue de peaux de banane, ça n’est pas délicieux, il faut l’avouer, ça a un goût de « vert » qui disparaît à la cuisson. Mais le parfum, en revanche, est génial, une véritable odeur de banane. Ah, j’imagine l’étudiant et son compost qui lui tient compagnie pendant les heures de labeur :-) tu dois avoir dégoté le seul spécimen du genre, c’est admirable.

      Répondre
  6. Darya

    Très chouette ce billet Hélène ! Je connaissais certaines de ces astuces-récup, mais pas d’autres ! Et la plupart me plaisent beaucoup. J’avoue que l’idée des muffins aux peaux de bananes me fait un peu peur, mais après tout, pourquoi pas ? Le gingembre je ne l’épluche plus depuis une éternité (ou depuis que mon prof de yoga m’a demandé de l’aider en cuisine et m’a expliqué que ce n’était pas nécessaire). J’adore réutiliser les « trognons » de broccoli, chou fleur, etc.: j’ai même vu récemment une recette de « nouilles » de pied de broccoli, ça pourrait te plaire : http://www.whatscookinggoodlooking.com/whats-cooking-good-looking/2014/2/11/broccoli-stem-spaghetti-creamy-broccoli-pesto-pine-nut-cheese-vegan

    Répondre
    1. Hélène

      Génial, ton lien, merci Darya !!! Je comprends que la peau de banane fasse peur, on est tellement habitués à la jeter avec dégoût, sans aucun regret :-) mais je suis heureuse de savoir à présent qu’on peut les manger. Je ne le ferai pas à chaque fois, il ne faut pas exagérer, mais comme en plus c’est bon… !

      Répondre
  7. Naolia

    Moi qui pensais déjà bien faire en matière de tri et recyclage, j’ai finalement encore beaucoup, beaucoup d’effort qui m’attend au niveau des épluchures!
    SI j’utilise les trognons des choux, les fanes de radis, le reste des épluchures part au compost pour nourrir ensuite les légumes à venir et répondre ainsi à la loi de Mr Lavoisier.
    Et ce recyclage en compost a permis de diviser par plus de la moitié le volume de la poubelle.

    Répondre
    1. Hélène

      Mais si ça part au compost, tu n’as rien à changer, Lisa ! Ce qu’il ne faut pas, c’est envoyer à la poubelle ce qui peut être encore consommé !!! En effet, j’ai remarqué que depuis que je mets en pratique quelques une des ces astuces, j’ai moins besoin de vider mes poubelles. Youpi !

      Répondre
  8. Béné

    C’est génial ça des muffins aux peaux de bananes !! Je n’aurais jamais pensé à les cuisiner mais c’est une super idée.

    J’adore les troncs de brocolis, on enlève la peau un peu trop fibreuse, on tranche le tronc en rondelles et on le grignote nature à l’apéro (ça évite les cacahuètes et autres chips bien grassouillettes).
    Les pépins bien sur pour les confitures dont les fruits sont pauvres en pectines (y’avait aussi les colliers de pépins quand on était enfant…)

    J’ai gardé mon basilic en pleine forme plus de 6 mois grâce à l’eau de mes graines germées, une vraie solution miracle pour plantes qui font la tête ! Je recycle aussi l’eau de trempage de mes légumineuses dans les plantes. Rien ne se jette ;-)

    Pour toutes mes épluchures j’ai la chance de pouvoir les « rendre » aux producteurs avec La Ruche Qui Dit Oui, des épluchures bio ça vaut de l’or pour faire du compost ! C’était ça ou des vers composteurs et même si je suis pour la réduction des déchets j’aime pas trop les asticots….

    Je ne sais pas si j’essaierai tes muffins mais je trouve ton article super chouette, plein de bonnes astuces pour recycler et utiliser des déchets finalement très utiles.

    Répondre
    1. Hélène

      Ah ah, je n’y avais jamais pensé jusqu’à la semaine dernière. J’étais en train de préparer des bananes congelées pour mes smoothies et je me suis dit que c’était trop bête de jeter tout ça…

      Je n’y avais jamais pensé avant, mais maintenant que tu le dis : bien sûr, il y a compost et compost… Les pesticides et autres joyeusetés se retrouvent forcément dedans ! Argh, ça me rend malade, vive le compost bio ! Je te comprends, ça me fait un peu peur les vers de terre ^^ enfin, chez moi je veux dire, alors je me tâte.

      Répondre
  9. grainedeblenoir

    Alors là ! Je croyais que c’était dangereux pour la santé comme les feuille de rhubarbe ! Puisque tu es toujours en vie… alors je vais peut-être essayer de recycler les peaux de banane.
    Sinon, je fais pousser des radis… pour les fanes ! J’adoooore le velouté de fanes de radis.

    Répondre
    1. Hélène

      Ah ah, je suis toujours en vie malgré l’ingestion de plusieurs peaux de banane ! Il faut évidemment les choisir bio et les laver avec soin, mais c’est tout. Bien vu pour les fanes !!! Tu pourrais essayer l’astuce de faire repousser les fanes en faisant tremper l’extrémité supérieure des radis dans de l’eau (je le fais avec des navets !).

      Répondre
  10. Pétronille de l'ouest

    ça alors, quelle recette! a tester au prochain achat de bananes!

    j’ai entendu dire que coupées en petits morceaux, les peaux de banane faisaient un excellent engrais pour les rosiers: avis aux jardiniers!
    bravo pour toutes ces idées et merci

    Répondre
  11. Lisa

    Nooonnn ?!? Je suis à peine remise du coup de la peau des kiwis et voilà que tu nous postes un truc avec des peaux de banane, j’y crois même pas ! Mais c’est terrible, je suis tentée !!
    J’adore ta liste qui me donne des idées auxquelles je n’avais pas encore pensé. Chez nous, c’est compost à gogo (bio, interdiction aux invités d’y mettre des cochonneries de l’agriculture conventionnelle) et récup’ : wok aux parures de légumes, chips aux pelures de pomme (des pelures de pomme, de l’huile d’olive et hop, au four ou au déshydrateur) ou feuilles de céleri séchées (dans le four en mode préchauffage pour ne pas gaspiller)… entre autres !
    Bon week-end, Hélène !
    (Moi aussi j’attends la suite de l’histoire avec impatience !)

    Répondre
    1. Hélène

      Ah ah, c’est fou, hein, comme finalement elle devient sexy, cette peau de banane méprisée ! Bravo pour ton compost, Lisa, je suis sûre que les agriculteurs bio se battraient pour te le piquer ;-)

      Répondre
  12. Juliette

    Muffins aux peaux de bananes… déjà que je n’aime pas trop les bananes cuites… enfin, je peux tout de même essayer !
    Chez nous, elles partent au tas de compost avec le reste des déchets verts. Yes, c’est cool la vie à la campagne ! Nous envisageons d’avoir quelques poules et donc notre tas de compost serait alors un peu moins fourni car on donnerait une partie des déchets aux poulettes.
    Quand aux autres gestes du quotidien, l’été c’est lavage des légumes dans une bassine obligatoirement pour la récup de l’eau qui sert à arroser fleurs et légumes.
    Les peaux d’oranges, je les découpe avec des emporte-pièces en forme de cœurs ou de fleurs et une fois séchés ils servent à aromatiser les tisanes ou faire des pots pourris pour les toilettes.
    Et les oignons dans un verre d’eau donnent de belles tiges vertes.
    Merci pour toutes tes astuces bien pratiques et pleines de bon sens !
    Bonne soirée

    Répondre
    1. Hélène

      Ah, quelle chance tu as, Juliette, de vivre à la campagne !!! Trop mignon les peaux d’orange en pot-pourri, c’est génial ! Merci pour tes propres astuces, c’est passionnant ! Bonne journée !

      Répondre
  13. Cél

    Puisqu’ils vendent du pain de mie sans la croute, pourquoi ne vendent-ils pas les bananes sans leur peau, franchement?… ;-) En tant que rat des champs, je m’amuse toujours de voir les produits qui existent dans les supermarchés parisiens! La première fois que je voulais acheter des pommes et que j’ai vu qu’ils les vendaient dans des BARQUETTES, et sous plastique, j’ai halluciné!!! (oui je suis une grande naïve.)
    C’est super ton astuce, je n’aurai jamais pensé à intégrer une peau de banane à des muffins, mais je vais vite essayer!
    L’autre gâchis qui me fait toujours de la peine, c’est les débris suite à épluchage (gourmand) de noix, noisettes, amandes : là franchement, on ne peut pas les manger, rien à faire!
    Et, ah oui, grande naïve bis repetita, j’ai découvert il y a peu (grâce à Valérie Cupillard :-)) que le vert des poireaux se mangeait, et que même c’est délicieux! Moi qui adore le poireau, j’ai pensé avec douleur à tout ce vert jeté pendant des années!
    Tu sais que j’ai investi dans un petit « personnal blender » qui va me permettre de tester les smoothies le matin?…Je vais piocher dans tes recettes, ça c’est sûr! Bises!

    Répondre
    1. Hélène

      Ah ah ! Je sais ce que tu veux dire, l’horrible barquette en polystyrène avec quatre pauvres fruits sous cellophane, c’est hallucinant. Pour les coquilles, non, je ne vois pas quoi faire à part les mettre dans la cheminée, ça doit bien brûler, non ? Je ne dis pas que c’est écolo, mais ça permet de se chauffer !

      Génial pour le blender, j’ai hâte que tu me dises ce que tu penses de mes smoothies ! Bises, bon dimanche, Cél

      Répondre
      1. Trompette

        Coucou, je suis sciée par cette jolie utilisation des peaux de banane.
        Je trouve l’idée géniale parce que c’est typiquement le genre d’épluchures dont on ne sait que faire (à part déraper dessus au mauvais moment évidemment !).
        Quant au blender-mixeur Tribest : c’est un joujou vraiment intéressant ou pas ? Merci pour vos avis ?

        Répondre
          1. fujifi

            Je suis enchantée de mon tribest dont je me sers plusieurs fois par jour pour mes smoothies, sauces pour dips etc… je ne l’ai que depuis un mois alors pour la durée je ne peux répondre mais je pense que c’est du matériel sérieux. Chez moi en tout cas il est rentabilisé depuis que je mange cru et vegan.

            Répondre
  14. Rose Citron

    Oh ben ça alors! Quelle superbe idée!!! Va falloir que la tête de linotte que je suis pense à changer ses habitudes! J’ai déjà du mal à entretenir mon kombucha, est-ce que je vais penser à m’occuper de peaux de bananas?!^^
    Merci pour toutes ces astuces, ça ouvre des horizons!!!

    Répondre
    1. Hélène

      Ah, je comprends pour le kombucha, le mien aussi me prend la tête ! Parfois il pousse comme un champignon, parfois il est poussif, parfois il a l’air de pourrir, parfois il est nickel… et parfois je l’oublie ;-)

      Répondre
      1. Rose Citron

        m’en parle pas! suite à mon commentaire, je me suis rappelé l’existence de mon kombucha! et la boisson obtenue était plus proche du vinaigre que du delicieux kombucha… :(

        Répondre
  15. Jessica Eagle

    Hé hé…super comme idée !!! Tu m’en apprends une bonne. J’ignorais complètement qu’on pouvait ainsi réutiliser la peau de banane. Sois assurée que je vais tenter ta recette. C’est vraiment trop « cool » et j’aime les ingrédients de ta recette en plus…Mmmmmm !!! Et on aime beaucoup les muffins ici, alors tout est gagnant.

    Je suis totalement pour la récupération. Il y a déjà plusieurs astuces que je pratique de ta liste, mais tu m’as donné d’autres idées. Ce qui n’est pas réutilisé ici, va directement au compost personnel pour notre potager.

    Répondre
  16. Ping : Une expérience de sorcière | verte de terre

  17. Miss_Pim

    Bonjour Hélène,

    Je ne sais pas si parfois tu écoutes des émissions culinaires à la radio (je ne parle pas de télé je n’en ai pas !) mais il y a des choses très intéressantes.
    Je suis tombée à l’instant sur « On ne parle pas la bouche pleine » sur France Culture, et le thème était justement la cuisine des restes, le recyclage etc. Ce n’est pas exclusivement végéta*ien mais l’invitée explique qu’elle recycle même les épluchures de melon (prochain challenge ?!) !

    Tu pourras réécouter en podcast ici si cela t’intéresse : http://www.franceculture.fr/emission-on-ne-parle-pas-la-bouche-pleine-0

    Beau dimanche :)

    Répondre
  18. Camomille_Lilas

    Oh noooon !!!
    J’ai jeté de belles peaux de bananes hier même ! Quelle idiote si j’avais su !!!
    Bon, la recette n’est pas perdue ! Je la conserve tendrement pour la réaliser une fois de nouvelles bananes en ma possession :)

    Merci encore pour cette petite curiosité bien tentante !

    (P.S : Voyez comme je deviens bavarde dernièrement !)

    Douce soirée à vous, et merci pour le partage de vos merveilles d’inventivité culinaire <3

    Répondre
    1. Hélène

      Ah, ah, mais moi aussi je jette parfois des peaux de banane, malgré cette recette : on ne peut pas ne manger que ça ;-) Vous m’en direz des nouvelles, alors !

      Répondre
      1. Camomille-Lilas

        Chère Hélène :)
        En ce lundi bien particulier, j’ai enfin pris le temps de réaliser votre recette !

        En l’adaptant cela dit avec ce que je possédais dans mes placards

        Et en en faisant un gâteau unique à la place de muffins !
        Un véritable délice !
        Songez que je l’ai mangé entièrement… toute seule… et dire que je voulais le présenter lors de la visite d’une amie !
        De petites choses simples additionnées les unes aux autres sont un véritable trésor pour le corps, le coeur … et les papilles !
        Merci pour ce partage exquis <3
        J'aurais toujours une douce pensée pour vous lorsque je croquerais dans un gâteau aux peaux de banane <3
        Douce soirée colorée à vous :)

        Répondre
        1. Hélène

          J’en suis ravie, chère Camomille-Lilas ! Toute seule, dites-moi, nous nous ressemblons vraiment :-)
          Merci pour votre doux passage, bonne journée à vous !

          Répondre
          1. Camomille-Lilas

            La gourmandise est un si délicieux défaut lorsqu’elle est tournée vers de sains plaisirs <3
            Bien qu'il me faille parfois me rappeler et plutôt deux fois qu'une, le sens de la mesure !
            Il n'en reste pas moins que ce genre de recette si appétissante et originale booste ma créativité et me donne toujours plus envie de cuisiner <3
            Je ne doute point que là encore, nous nous rejoignons ;)
            Douce journée colorée à vous également chère Hélène :)

            Répondre
  19. Rose

    Quelle bonne idée encore une fois !!! Moi aussi j’aime recycler un max (merci pour le lien !!), mais je ne le fait que trop peu… je vais définitivement tester cette recette dès que j’aurai des bananes bios sous la main.

    Quant aux kiwis, un de mes collègues les mangeait entiers, je le prenais pour un fou jusqu’à il y a encore quelques minutes …

    Tiens ce matin, j’ai lu cet article où l’on nous parle d’ « un aigre-doux d’écorces de melon et pastèque » (http://ariane.blogspirit.com/archive/2014/03/18/se-regaler-avec-slowfood-de-dechets-alimentaires-2998231.html). Pas de recette mais ça t’inspirera peut-être ? :)

    De gros bisous !

    Répondre
    1. Hélène

      Des bananes bio en Suède, tu crois ? Hmmmmm… et le kiwi, alors, tu dois essayer :-) je ne dis pas que ça passe tout seul, mais on s’habitue (enfin, je ne m’habitue pas aux regards des gens quand je mange une peau de kiwi sous leur nez ^^).

      Merci pour le lien, ça a l’air intéressant, ça, on jette tellement d’écorces de melons et pastèque en été, ça me désole à chaque fois !

      Bisous, Rose !

      Répondre
      1. Rose

        Oui oui, des bananes bios en Suède !! Il y en a au supermarché tout le temps. Mais je ne sais pas d’où elles viennent …
        J’ai des kiwis bios dans la cuisine, leur peau va y passer ! :)

        Répondre
  20. Miss_Pim

    Fais ce midi lors de ma pause déj (vive la province !) : ils sont dans le four.
    Cuisiner des peaux de banane avec ma petite veste de tailleur et entre 2 réunions, des fois, je me dis que si mes collègues me voyaient ils se poseraient de sérieuses questions !
    Verdict demain matin !

    Répondre
  21. Ping : Le jour de la Terre, c’était hier. Mais aujourd’hui ? | Faut qu'on cause !

  22. mamapasta

    ce sont les vers de mon compost qui vont avoir faim…..c’était la rare épluchure de fruits que je ne mangeais pas…. j’essaierai!
    ( là on va passer aux cosses de fèves qui vont faire de bons sautés de légumes……)

    Répondre
  23. cazes

    bonjour ayant vecue en Martinique et connaissant le conditionnement des bananes apres avoir etait trempe dans un produit pas tres bio je pense ,je ne me vois pas manger cette peau ! par contre je m’en sers pour d’autre utilite !qu’en pensez vous la peau doit garder ces produits ???
    MERCI beaucoup
    mady

    Répondre
  24. Ping : C'est pour votre pomme - Idecologie - Idecologie

  25. Ping : Muffins chocolat et peaux de banane – Vegan | La kkwet autonome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>