tarte-choco-panais-orange

Tarte au chocolat, panais et orange

tarte chocolat panais orange

Samedi dernier, mon cher Papa et mon petit frère fêtaient leurs anniversaires. Je me suis chargée des desserts. Oui, au pluriel : chez nous, on ne badine pas avec la gourmandise. Celui-ci était destiné à l’auteur de mes jours, un homme d’une bonté et d’une humanité inégalables.

Pas question d’assommer les miens à coups de cholestérol et de sucre raffiné… mais je voulais tout de même apporter à table un dessert « comme chez le pâtissier » et voir les yeux, les tendres yeux bleus de Papa briller – il est fort gourmand, voyez-vous. Sur une pâte crue aux noix j’ai coulé une « ganache » au chocolat directement inspirée de ma bûche de Noël dans laquelle, un peu culottée, j’ai remplacé la patate douce par du panais cuit.

tarte chocolat panais orange tarte chocolat panais orange

L’alliance noisette-agrumes me laissant sceptique, j’ai remplacé la purée de noisette par de la cacahuète et ce fut un franc succès, à en juger par l’imposante part que Papa s’est adjugée lorsqu’il s’est resservi.

Mon petit frère, lui, a été gratifié d’un gâteau aux marrons et à la noix de coco. Mais c’est une autre histoire…

tarte chocolat panais orange

Tarte au chocolat, panais et orange

Pour 1 moule à charnière de 24 cm de diamètre

La pâte crue aux noix

  • 125 g de cerneaux de noix
  • 25 g de graines de lin moulues
  • 50 g de flocons de sarrasin
  • 300 g de fruits séchés : pruneaux, figues, raisins, dattes…
  • 1 pincée de sel

Mixer l’ensemble des ingrédients dans un robot jusqu’à l’obtention d’une texture poudreuse. Verser dans un moule à charnière au fond garni d’une feuille de papier à cuisson. Répartir sur le fond et les côtés du moule sur une hauteur de deux centimètres, presser avec les doigts afin de compacter la pâte.

Réserver au frais.

R..

La ganache chocolat-panais

  • 400 g de panais cru
  • 200 g de courge butternut crue (sans peau ni graines)
  • 200 g de chocolat noir à pâtisser + un peu d’eau
  • 3 cuillères à soupe de purée de cacahuètes
  • 4 cuillères à soupe de cacao en poudre, nature
  • 4 cuillères à soupe de miel liquide ou de sucre de canne complet

Couper les légumes en dés. Les cuire à la vapeur.

Au bain-marie, laisser fondre le chocolat dans un petit fond d’eau (l’eau du bain ne doit PAS bouillir, auquel cas le chocolat cuirait). Remuer constamment. Lorsque le chocolat est lisse et fondu, placer l’ensemble des ingrédients dans la cuve d’un robot (ou d’un blender) et mixer jusqu’à l’obtention d’une texture parfaitement lisse.

Verser l’appareil sur le fond de tarte. Répartir harmonieusement, lisser la surface. Placer au frais une nuit.

La garniture

  • 4 belles oranges (sanguines ou non)

Éplucher les oranges, ôter les petites peaux blanches. Détailler les oranges en rondelles et en garnir la tarte au moment de servir. Enjoy !

48 réflexions sur le billet “Tarte au chocolat, panais et orange

  1. Antigone XXI

    Ah, j’avais vu passer cette fameuse tarte sur Facebook récemment… je me demandais si tu nous la ferais découvrir de plus près !

    Alors, autant j’adorerais sûrement la pâte, de même que les agrumes en garniture, autant j’avoue que je passe mon tour pour la ganache cette fois-ci… Cacahuète, panais cuit, butternut & chocolat, je les aime séparément, mais je ne sais pas pourquoi, je n’arrive pas à les imaginer ensemble ici, du moins dans mon estomac ! Mais peut-être en version chili épicé ?.. Hé hé, une nouvelle recette est bientôt née… ;-)

    Répondre
    1. Hélène

      J’imagine sans peine qu’une ganache aux noix de Cajou serait plus à ton goût. Pourtant, le panais est ferme et fondant et peu calorique – pour compenser la pâte crue et le chocolat noir ! Toute la famille a adoré, et pourtant, un dessert au panais, ça n’était pas gagné d’avance :-)

      Répondre
      1. Antigone XXI

        Je suis vieux jeu, j’ai un peu de mal avec le panais en sucré et au chocolat… Je tenterai avec de la patate douce, ça me parle nettement plus !

        Les calories, ça ne me fait pas peur, surtout pour un dessert d’anniversaire avec des non-vg… j’ai toujours envie de mettre le paquet ! ;-)

        Je vais en revanche te décevoir… je n’ai jamais goûté de ganache aux noix de cajou ! Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir été tentée… Ta tarte aux fraises me fait de l’œil depuis ses débuts : un jour, j’essaierai !

        Répondre
        1. Hélène

          Ah, c’est trop dommage. Mais bon, les goûts, ça ne se discute pas, tu peux toujours faire 100% courge. Moi non plus je n’ai pas peur des calories, mais quand même, il y a déjà des noix dans la pâte et une tablette de chocolat entière, j’aime autant glisser des légumes, c’est plus digeste, plus économique, et (mais c’est mon avis) plus gourmand car le panais cuit a vraiment énormément de texture. D’ailleurs, personne n’a reconnu le parfum du panais, il a fallu que je dévoile l’ingrédient mystère pour entendre des « Non, pas possible ? ».

          Mais ma tarte aux fraises, en revanche, n’est pas une ganache, c’est une sorte de crème fouettée du style de ce que tu as proposé récemment. J’imagine que tu peux aisément y ajouter du chocolat fondu, cela la rendrait bien ferme.

          Répondre
  2. Laurence

    La voilà la tant attendue ;-) Tes photos sont génialement belles : j’adore ! C’est BEAU !
    Cette tarte est des plus sublimes tant par son esthétisme que ses saveurs. Panais-cacao+agrumes, j’en veux aussi même si c’est pas mon anni !!
    A bientôt Hélène et je ne te remercierai jamais assez de me donner faim juste avant mon sport !

    Répondre
    1. Hélène

      Merci, Laurence, c’était un challenge de faire des photos entre le plat et le dessert et entre le premier et le second service de dessert ;-) j’ai quelque peu perturbé le déroulement du repas pour sauver quelques photos !
      Allez, c’est pas ton anniversaire, tu mérites bien une part de tarte !

      Répondre
  3. Rose

    T’es sure qu’on n’a pas le même papa ? Car je le décrirais exactement de la même manière :)
    En tout cas, je l’attendais avec impatience ta tarte ! Et je ne suis pas déçue :) Pourquoi ne pas oser noisette-agrume ? Ca doit être terriblement bon. J’adore en tout cas ta tarte, dans sa totalité. Chocolat-agrume, c’est ma faiblesse. J’aime beaucoup qu’il n’y ait pas à passer la tarte au four ensuite. Ca me plait énormément :) La texture de ta crème a l’air terrible en plus. J’essaierai peut-être une version patate douce pour une première !
    Merci, Hélène,
    Des bisous !

    Répondre
    1. Hélène

      Hihi, c’est vrai ? On est peut-être sisters, alors ! Noisette et agrumes, je ne sais pas… ça ne me tente pas. Je n’aime pas noisette-citron alors j’imagine ne pas aimer noisette-orange, mais qui sait ?

      La texture est juste monstrueuse, Rose, je n’y croyais pas moi-même ^^ et tu peux facilement oser le panais, c’est vraiment bon et pas du tout dérangeant (tu peux mettre moins de panais et plus de butternut par exemple, j’y suis allée fort sur le panais ^!). Ca donne une texture plus ferme que la patate douce, la ganache se tient mieux. Mais quoi que tu choisisses, ça sera délicieux :-D

      Répondre
  4. Katia

    Hello Hélène !

    Bravo pour cette tarte magnifique et qui à mon avis, envoie du lourd sur le plan gustatif (enfin, tout en restant digeste évidemment ^^) Nul doute qu’elle se retrouvera sur ma table très prochainement :) Simple petite question, est-ce que la ganache se tient suffisamment bien, même après 24h au frais ? Et elle n’a pas détrempé la pâte crue du dessous ? Merci pour ces quelques précisions :)

    Répondre
    1. Hélène

      Hello Katia ! Oui, la ganache est très ferme, fondante bien sûr, mais ferme, elle ne suinte pas du tout. La tarte était énorme, elle a tenu 3 jours au frigo et toujours aussi jolie après tout ce temps !

      Répondre
  5. sego

    L’autre histoire marron/noix de coco doit être très intéressante aussi…Peut être tu nous la feras partager
    Cette ganache va très vite se retrouver à ma table de dessert, avec ou sans la pâte crue. La crème dessert panais / chocolat / noisette à reçu un très vif succès. Tous les convives étaient épatés! Merci

    Répondre
    1. Hélène

      Oui, oui, l’autre histoire est aussi dans les tuyaux ;-) et je suis ravie que tes amis aient apprécié ton dessert au panais, réhabilitons ce légume oublié trop souvent cantonné aux potages d’hiver !

      Répondre
      1. sego

        Comme dit, j’ai testé en version crème dessert. Du coup je n’ai pas mis le chocolat mais le cacao. Et de la purée d’amande au lieu de la cacahuète. C’est un régal. Ca me donne vraiment envie de me lancer dans la version entartée. Je souhaitais faire ce genre de recette en Mai pour des anniversaires, mais il va me falloir trouver un autre légume (courgette ?) pour faire une belle tarte avec tant d’originalité et de goûts.
        Bon week end.

        Répondre
  6. Cél

    Hum, il faut vraiment que j’essaie le fond de tarte cru! Avec de la pâte de date, ça doit fonctionner?
    Félicitations pour ton inventivité et tes photos, ça oui, elles donnent l’eau à la bouche, même à moi qui ne suis pas fan de chocolat ni d’agrumes!
    Par contre, comment te dire, je salive comme une tarée devant l’intitulé « coco marron »…Haaaargh…Si c’est ton prochain post, je suis capable d’aller sur ton site 3 fois par jour pour le surveiller! Mes deux cames préférées réunies dans un même gâteau, pmplpftghkykgl…..

    Répondre
    1. Hélène

      Oui, nickel avec de la pâte de datte. Alors comme ça tu te shootes au marron ? Moi aussi, c’est clairement ma saveur préférée et rien que pour ça, je suis contente de ne pas vivre sous un climat tropical, quand bien même cela me prive de mangues / avocats / etc. Les marrons, c’est la vie ! Et, contrairement à ce que je craignais au départ, marron et coco, c’est un duo qui fonctionne à merveille.

      Répondre
  7. Camille

    J’ai essayé des gâteaux aux carottes, à la betterave ; ta tarte bien moins classique me fait envie. En plus elle me semble bien aller avec l’alimentation Seignalet. Je te dirai ce que j’en pense mais à vrai dire je le sais déjà !
    Mais Hélène, j’attends aussi le gâteau marron-noix de coco, y aura des amateurs dans mon entourage !
    Quel bonheur de découvrir tout ça ! Bonne journée à toi

    Répondre
    1. Hélène

      Ah ah, je savais que cette petite phrase déclencherait la curiosité de mes lecteurs, j’aime bien ça ;-)
      Alors, si tu essaies cette tarte, Camille, dis-moi ce que tu en penses !

      Répondre
  8. Sakura

    Est ce que les « flakes » au sarrasin sont la même chose que les flocons ? Est ce que la tarte (sans les oranges) peut se congeler pour d’autres moments de gourmandise ?
    C’est une superbe belle recette qui donne envie d’y goûter ^^
    Je risque, comme ton papa, de me prendre une belle grande part :p

    Oh, oh ! Et le gâteau marron noix de coco me tente aussi beaucoup beaucoup !!!! On pourra avoir ta recette également ?

    Répondre
    1. Hélène

      Hihi, quel enthousiasme ! Non, les flakes, c’est autre chose, c’est comme les corn-flakes ou les tristement célèbres special K. Les flocons, ce sont juste les graines écrasées.

      Je pense qu’on peut effectivement congeler la tarte, oui, elle est relativement aqueuse donc pas de souci ! Évitons simplement de la décongeler au micro-ondes ;-)

      Eeet oui, vous aurez la recette au marron, sans faute !

      Répondre
      1. Sakura

        J’ai gouté un bon gros morceau de tarte avec mon homme et on est tous les deux unanimes ! C’est TRES bon ! Je n’aurai jamais pensé mettre du panais en dessert et son goût associé à la courge butternut et le chocolat s’y prête à merveille ! J’ai bien envie de la refaire pour les collègues de boulot, ils vont être épatés ^^ !
        A essayer absolument !

        Répondre
  9. Lisa

    Ces couleurs, comme c’est beau !!
    Je suis intriguée par l’association du chocolat et des oranges avec la cacahuète – ça alors !
    Le panais, comme tu le dis plus haut, est vraiment ferme et fondant une fois cuit et réduit en purée, c’est incroyable. Je suis toujours étonnée de la quantité de liquide que je dois ajouter dans mes veloutés pour qu’ils ne ressemblent pas à des purées… Rien à voir avec la carotte dont il semble pourtant si proche à première vue !
    Ton papa a de la chance, mais ton frère aussi, semble-t-il… J’attends moi aussi impatiemment la suite de l’histoire !

    Répondre
  10. Sweet Faery

    Oh là là, deux billets de retard, suis nulle… :-) Panais + chocolat, ça défonce, tout comme panais + banane dont il faut que je parle sur mon blog… Aucun doute que ta famille a dû se régaler, ils ont bien de la chance ! Bon, je file mettre un ti mot sous ton billet beauté green visage, que j’ai dévoré à sa publication… Plein de bisous et une belle journée, Hélène !

    Répondre
  11. Natalie

    Panais dans du sucré ?! Quelle découverte ! À tester rapidement ! J’espère être aussi douée que toi pour sublimer ainsi cette tarte !
    À bientôt
    BiZ

    Répondre
  12. Rose Citron

    Eclatante cette tarte! C’est si beau les oranges sanguines! La présentation que tu as choisi est très belle!
    Et la ganache au panais me fait même pas peur (même si je n’ai pas mangé un panais de l’hiver, tient, il serait temps…)
    bises Hélène!

    Répondre
    1. Hélène

      Oui, elles sont sublimes ! Au départ, je ne savais pas que c’étaient des oranges sanguines, je l’ai découvert en les pelant ! Du coup, je n’ai pas eu envie d’en faire des quartiers comme je l’avais voulu initialement…

      Répondre
  13. Jessica Eagle

    Ohhhh my…non mais, elle est sublime cette tarte. Je dois absolument reproduire le tout ici. C’est super original pour le panais. J’adore ton audace !!! Merci tout plein de partager avec nous de telles gâteries. Ton papa fût un homme très choyé :) Et ton frère aussi, bien sûr.

    Répondre
  14. Ping : Gâteau de marrons, chantilly de cocoGreen me up ! | Green me up !

  15. Calou

    Un grand merci pour cette recette, juste géniale!
    J’ai réalisé la ganache avec de la purée de noisette et habillé le tout de délicieuses poires bien mûres car je n’avais pas d’oranges: une véritable tuerie….
    Merci pour toutes les idées, super blog!

    Répondre
  16. Ping : Menu VG 77 Buffet pour ne pas bouger… | Carnet de saveurs et senteurs

  17. Ping : Menu Vg du vendredi N°67 ~ Un petit buffet | The Green Cat

  18. Ping : Menu VG du vendredi 7 mars 2014 – Buffet vegan | Loetitia cuisine

  19. Ping : Lili's (vegan) Kitchen – Recettes végétaliennes - Menu VG du vendredi N°67 – Buffet gourmand

  20. Ping : Menu VG du Vendredi #67 Buffet vegan | Miam & Trucs

  21. Ping : Menu VG du vendredi | Payette cuisine

  22. Ping : Le menu VG du vendredi – 67 | cheekymuffin

  23. Maryline

    Bonjour, heureuse de trouver un blog qui me ressemble un peu avec toutes ces astuces pour faire encore mieux et bons dans mes gestes et mes recettes au quotidien et cette recette au panais je l’ai faite de mon côté avec des noix et des zestes d’orange, un régal, comme quoi les légumes dans les desserts c’est trop bon ! merci Biz

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>