galette-rois-noisette-pomme

Ceci est bien une galette des Rois

galette-rois-noisette-pomme-2

Hier, mon petit frère et sa dulcinée sont venus goûter à la maison. J’ai réalisé, un peu tard et non sans une certaine horreur, que je n’avais aucune douceur à mettre sous la dent de ces étudiants affamés… J’ai saisi le prétexte de l’Epiphanie pour composer avec les moyens du bord une variation sur le thème de la galette des Rois. Je n’affectionne pas outre mesure ce dessert caloriquement incorrect. Et pourtant, Dieu sait si j’aime les amandes, être la reine ou compléter la collection de fèves commencée le siècle dernier !

Point de pâte feuilletée, donc. Simplement des pommes coupées en tranches, emprisonnant une couche aux noisettes grillées incarnant la traditionnelle frangipane. Seulement, au lieu de beurre et d’oeufs, j’ai utilisé des adzukis. Vous me connaissez, tous les prétextes sont bons pour consommer ces facétieuses légumineuses. Avec un soupçon de rhum, c’est tout bonnement parfait !

D’ailleurs, mon frérot a lancé : « Mais ça me rappelle ton Nutella aux haricots rouges, non ? ». Il est pas incroyable, ce petit grand ? En revanche, il n’a pas tout à fait perçu la ressemblance avec une galette des Rois. Vous comprenez ça, vous ?

galette-rois-noisette-pomme

Comment ça, dans la galette des Rois, il n’y a qu’une seule couche de frangipane et elle n’est pas aux haricots ? N’importe quoi ! Bon, d’accord, j’avais oublié la fève, ça c’est plus embêtant…

Edit du 10/01 : avec cette recette je participe au KKVKVK « Vive l’Epiphanie » qui a pour but de réinventer la traditionnelle galette des Rois !

galette-rois-noisette-pomme

Variation sur le thème de la galette des Rois

Pour 8 personnes

La pâte

  • 4 pommes de taille moyenne

Couper les pommes en rondelles dans le sens de la largeur. Les tremper dans de l’eau additionnée de jus de citron pour éviter qu’elles ne brunissent. Réserver.

La frangipane à la noisette

  • 100 g de noisettes décortiquées
  • 40 g de graines de lin
  • 150 g de haricots rouges ou azukis, cuits
  • 60 g de pruneaux dénoyautés
  • 60 g de sucre de canne complet
  • 3 cuillères à soupe bombées de purée de noisettes
  • 100 mL d’eau
  • 1 cuillère à café de rhum (ou plus, ou moins, ou pas)
  • 1/2 cuillère à café de vanille moulue

Faire torréfier les noisettes au four (10 minutes à 170°C environ). Moudre les graines de lin en une poudre fine. Mixer l’ensemble des ingrédients jusqu’à l’obtention d’une pâte pas nécessairement homogène.

Répartir la frangipane à la noisette sur les disques de pommes, superposer les couches, servir aussitôt !

 

32 réflexions sur le billet “Ceci est bien une galette des Rois

  1. Camille

    J’aime les azukis que mes voisines vietnamiennes me servaient en dessert avec tapioca et lait de coco (un délice), j’aime la noisette en purée et entières, je suis prête à faire et déguster une galette originale. Bravo Hélène et heureuse année

    Répondre
  2. Rose

    Mon message n’est pas passé :( et j’ai l’ai perdu …
    Alors je fais court : j’aime beaucoup, et j’en veux ! J’ai l’impression d’avoir toutes les saveurs dans ma bouche rien qu’à regarder !

    Répondre
  3. Un kolibri sous la neige

    C’est beau, et ç’a l’air si bon! :)
    Je viens tout juste de me lever, j’étais en train de m’inspirer pour me concocter un petit déjeuner de fin de congé… Et je me dis que cette galette me fait presque envie! Mais je crois que je vais patienter jusqu’à tout à l’heure pour en faire profiter tout le monde!
    Et une autre raison d’aimer les haricots adzukis! (comme s’il en manquait…) ;)

    Répondre
  4. Rose Citron

    Je suis trop fan! l’idée est géniale! Et puis, si, y’a une fève : un pépin de pomme ;)
    Moi j’ai recyclé mon idée de l’année dernière : poire, frangipane et chocolat. J’attends qu’elle refroidisse là…

    Répondre
  5. Jessica Eagle

    Ohhhh wow !!! Quelle belle variante. Super original et je note, définitivement :) En fait, je dois te faire une petite confidence…j’n'ai jamais mangé cette traditionnelle galette des rois…hi hi !!! Ta version me tente et pas pour rire…Miamm !!! Tu as su le gâter ton frérot :)

    Répondre
  6. Antigone XXI

    Mais moi j’y crois, que c’est une galette des rois ! D’ailleurs, depuis que tu avais sorti la précédente galette, l’an dernier (http://green-me-up.com/2012/09/poire-deconstruite-pate-choco-coco-noisette.html), je n’ai cessé de rêver de fruits déstructurés… J’ai été silencieuse pendant les vacances, mais j’ai savouré chacun de tes articles, qu’il vente ou qu’il neige ! ;-) Vive ta recette de galette revisitée et une très bonne année à toi, Hélène !

    Répondre
    1. Hélène

      Ah, bon alors, et si je ne l’avais pas dit, que c’était une GdR, tu l’aurais deviné ;-) ?
      Merci pour ce gentil mot, Ophélie ! Bonne année, je te souhaite plein de bonheurs, et d’y croire :-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>