sapin DIY bois

DIY : le sapin de(s) Noël(s)

sapin DIY bois

Il y a bientôt 10 ans, par passion pour la botanique, j’ai décidé d’entreprendre des études de biologie. Les plantes, grandes ou petites, amples arbres et humbles herbes, folles fougères et molles mousses. Et plus que tout, les conifères. Pins maritimes, sapins des montagnes, épicéas, cèdres, mélèzes, ifs, genévriers, cyprès, je me délecte de la folle et primitive élégance de leurs aiguilles et du parfum de leur gemme, puissant et terpénique. Je crois que leurs cônes sont l’incarnation d’une suite mathématique et que dans leurs nuages de pollen printanier se cache un Zeus adultère, ivre de passion pour la prêtresse Io.

Je n’ai jamais aimé la fin de la période de Noël, lorsque l’on déshabille un sapin à demi chauve, roi déchu d’une fête dont il est l’ultime victime. Le spectacle des dépouilles amoncelées après ce que l’on nomme, désormais, avec une triste platitude « les fêtes de fin d’année » me désole. J’imagine que la nuit, avant d’être vendus, lorsqu’ils sont ligotés comme des fous ou des malfaiteurs dans une camisole en plastique, ils songent avec chagrin à leur chère et lointaine forêt.

Et si l’on arrêtait de couper les sapins ?

Pauvres cimes décapitées, entassées chez les fleuristes ou sur les marchés, ils attendent que l’on veuille bien les adopter pour une semaine ou pour un mois. Lorsqu’ils se déploient enfin dans un salon douillet, ces arbres altiers doivent alors endurer la critique : pas assez fourni, pas assez odorant, pas assez symétrique, pas assez pointu… Êtres magnifiquement imparfaits, vous ployez sous le fardeau d’une symbolique païenne. Pas de Noël parfait sans un sapin parfait, idéal, idéalisé.

J’ai compris que je n’avais pas besoin d’un sapin mais seulement d’une forme de sapin, de l’idée du sapin. Alors, j’ai bâti mon concept de sapin, un sapin éternel, le symbole du symbole. Un sapin pour tous les Noëls !

sapin DIY bois

Pour cela, j’ai utilisé :

  • Des planches : si comme moi, vous avez fait récemment des travaux chez vous, vous aurez peut-être des restes de matériaux. Mettez-les à profit ! J’ai utilisé ici des planches de pin, très simples, en bois très clair.
  • Du brou de noix : le brou de noix est une teinture extraite du fruit du noyer. C’est un pigment naturel, économique et écologique, que l’on trouve dans toute bonne droguerie. Le brou de noix est peu concentré et idéal pour donner aux bois clairs une teinte naturellement foncée. J’ai découvert son utilisation grâce à ma douce maman, experte dans l’art de rénover des meubles chinés et qui l’utilise pour redonner de l’éclat aux bois un peu ternes. Sur une essence claire, le brou de noix permet de faire ressortir les stries et les noeuds du bois.
  • Des clous : pour fixer entre elles les planches figurant le « tronc » et les « branches » du sapin, et d’autres pour accrocher les ornements du sapin. Pour consolider le sapin, j’ai utilisé des clous basiques. Pour les décorations, je me suis procuré des clous tapissiers, ornés d’une jolie tête bombée.
  • Des ornements, évidemment ! J’ai utilisé les quelques ornements en bois ou en matières naturelles que je possède. Pour le reste, j’ai puisé dans mes placards de cuisine : noix, étoiles de badiane, bâtons de cannelle, clémentines, et j’ai éliminé tout le plastique, le synthétique, l’électrique…

sapin DIY bois

Le sapin des Noëls

Pour 1 sapin éternel

  • du papier journal
  • 1 « tronc » : une planche de 120 cm de hauteur (la mienne est  large de 10 cm et épaisse de 1,2 cm)
  • 6 « branches » : de 90, 80, 70, 60, 50 et 40 cm (mes trois plus grandes sont larges de 9 cm, les autres de 6 cm et toutes sont épaisses de 1,2 cm)
  • 1 « cime » : 3 planches de 30 cm, à disposer en triangle équilatéral
  • 1 petit pot de brou de noix
  • 1 pinceau plat et large
  • chiffon humide
  • 25 (ou +) clous à bois, solides, et d’une longueur légèrement inférieure à la somme de l’épaisseur du « tronc » et des « branches » : les clous sont d’abord enfoncés dans les « branches » avant de traverser le « tronc », sans ressortir à l’arrière afin d’éviter aux petits (et aux grands) de se blesser. Par exemple, si vos deux planches sont chacune épaisses d’1 cm, des clous de 1,8 ou 1,9 cm seront parfaits !
  • 40 (environ) clous décoratifs à semer sur les branches pour accrocher les ornements
  • 1 marteau

Protéger le sol avec du papier journal. Comme vous le voyez, je ne l’ai pas fait, flemme absolue oblige… Passer du brou de noix sur les planches, à l’aide d’un pinceau plat. Le brou de noix s’étale dans le sens des lignes du bois (généralement, le sens de la longueur des planches). Passer du brou sur les 6 faces des planches pour une finition plus sophistiquée. On peut passer 1 à 3 couches de brou en fonction de l’effet désiré (j’ai passé deux couches). Cela sèche très rapidement.

brou noix brou noix

Pour faire sécher les planches, les appuyer verticalement contre un mur, en protégeant le mur et le sol avec du papier journal. Les éventuelles projections ou taches de brou de noix sur les murs ou le sol partent facilement avec un chiffon humide.

La suite en images :

Tutoriel sapin de noel Tutoriel sapin de noel Tutoriel sapin de noel Tutoriel sapin de noel

Tutoriel sapin de noel

Mon sapin, à ce stade, ressemblait à ça :

sapin DIY bois

Pour le reste, à vous de voir ! J’ai ajouté à ma collection de décorations du commerce quelques inventions de mon cru :

  • des petits fagots de cannelle :
    cannelle sapin DIY bois cannelle sapin DIY bois
  • des noix-boules :

noix sapin DIY bois

  • des branches d’aromates
sapin DIY bois sapin DIY bois
  • des napperons-flocons… (merci Ophélie de m’avoir rappelé leur existence !)

Alors, ça vous plaît ? Vous avez déjà bricolé un sapin de Noël ?

 

57 réflexions sur le billet “DIY : le sapin de(s) Noël(s)

  1. Rose Citron

    Oh qu’il est beau!!!!!! ca donne des idées! Merci!
    Pour ma part, pas de sapin chez moi, mais du coup, depuis 2 ans, j’en ai un petit en tissu avec du rembourrage de coussin, fait par des ados handicapés avec qui j’avais bossé. Non seulement il me rappelle des bons souvenirs, mais en plus, il n’a pas décimé de famille sapin! Bon, ok, il fait plus déco de table que vrai sapin, ce qui me donne une très bonne excuse pour me lancer dans du bricolage!
    Bravo pour cette créativité Hélène!

    Répondre
    1. Hélène

      C’est trop mignon le sapin-doudou ! Tu devrais nous le montrer, c’est un exemple de sapin écolo et en plus, socialement responsable ! Merci pour ce gentil mot, Azilis-citron !

      Répondre
  2. Antigone XXI

    Mon Dieu, Hélène, le temps que tu as dû passer à faire : 1. ton sapin, 2. (surtout) ces magnifiques croquis… je t’admire ! Comme j’admire ton sapin, tout mignon avec ses planches bariolées d’ornements adorables, mais qui voudrait encore d’un vrai sapin après cela ?
    Et puis, bien sûr, le clou du spectacle : les napperons-pompons !
    (pas : je note un certain goût pour la littérature potterienne et tolkienienne… ;-) )

    Répondre
    1. Hélène

      :-D pas mal, hein ! Mais non, le plus long a été la conception du sapin, dans ma petite tête (heureusement, les trajets en métro et la calculette de mon téléphone sont là pour ça !). Ah, aussi, je me suis trompée plusieurs fois de taille de clous, j’ai dû aller les changer 2 fois :-( Mais sinon, une fois le matos en place, ça met… allez, moins de 2h du début à la fin (après, il faut ranger !).

      Pour les croquis, alors, figure-toi que je passe une énorme partie de mes heures de bureau à faire de superbes schémas power-point pour expliquer « visuellement » ce que je fais (figure-toi que dessiner un modèle de mortalité à chaîne de Markov cachée, c’est facile ;-) ) donc ça n’a pas pris de temps non plus. Non, le plus relou, c’est de faire des photos avec cette lumière inexistante de fin d’automne…

      Heu, les napperons devaient figurer des flocons de neige (pas à l’échelle, bien sûr). Zut alors…

      Ah oui, Harry Potter en VO, c’est toute ma vie. Si je ne devais emporter qu’un livre sur une île déserte, au diable Rabhi et consorts, ça serait Harry Potter. Quel tome ? Il me faudrait une vie pour choisir ! The Lord of the Rings, c’est aussi toute une époque… Bon, je te rassure, j’ai aussi mes classiques français mais pas sur la photo ;-)

      Répondre
      1. Antigone XXI

        Mais si, mais si, ce sont des flocons, bien sûr ! Je te taquinais…
        En tout cas, c’est très réussi, et j’ai toujours trouvé jolis les clous tapissiers (et belle collection de verres & porcelaines, en tout cas ! ;-) )
        Harry Potter, le livre que j’ai dû livre 150.000 fois de la terminale à aujourd’hui… Je me recouchais chaque matin après le petit-déjeuner pour en relire un chapitre ou deux… évidemment, j’étais ensuite toujours en retard en cours et mon père n’était vraiment pas contente. C’est quand même grâce à HP que j’ai appris à dire ‘chouette’, ‘chaudron’, ‘sort’ et ‘bave de crapaud’ en anglais… je suis sûre que ça a joué sur ma note d’anglais au bac ! ;-)
        Malgré mon amour des classiques, je reste une inconditionnelle de la fantaisie (d’ailleurs, j’ai découvert cet été Eragon – vraiment très chouette !)…

        Répondre
        1. Hélène

          Ah pareil… et « broomstick », « wand »… Comme toi, je crois que c’est HP qui m’a donné un déclic pour l’anglais très jeune ! La fantaisie, si c’est bien écrit, c’est merveilleux pour l’imagination et la rêverie.
          Lumos!

          Répondre
  3. Céline {A&CN}

    Je n’aime pas les sapins de Noël. Il n’y en pas à la maison. Je ne supporte l’idée de cet arbre qui dépérit doucement mais surement et que l’on retrouve, triste tous les débuts de janvier. Je n’aime pas non plus les guirlandes toutes ampoules allumées qui illuminent les rues de nos villes! Quelles dépenses inutiles à mon sens… Mais, c’est comme ça. Alors, sourions, c’est Noël!

    Répondre
    1. Hélène

      Moi, je ne dirais pas que je ne les aime pas… Après tout, c’est beau, juste beau. Mais trop cher payé, une vie de sapin. Comme tu le dis, on en voit trop partout, c’est banal, quelconque. Les grands magasins parisiens les ont exhibés dès fin octobre, avec des couleurs et des décorations d’un goût douteux (des cuillères en plastique doré et des fourchettes assorties au BHV…). Alors… Bien d’accord pour les guirlandes, c’est absurde. Cheers !

      Répondre
  4. Béné

    Je crois que beaucoup de tes lecteurs adhèrent à l’idée que couper un sapin est d’une stupidité sans nom…..donc ton sapin il est trop bien !!
    De la récup, de la « peinture » écolo et un sapin éternel, je trouve cette idée magnifique. Et ce qui ne gâche rien : il ne perd pas d’épines partout et si tu le parfumes avec une ou deux gouttes d’huile essentielle il sentira même comme un vrai !

    Répondre
  5. Laurence

    Je devrais peut-être montrer le notre … celui que l’on a confectionne avec Minipouce cette semaine, tiens ;-) Pas de sapin de Noel pour nous non plus cette année : 1/ parce que nous ne serons pas chez nous 2/ difficile d’en trouver un avant le 23 voir meme le 24 décembre en Russie ( Noel orthodoxe le 7/1 fait que le commerce des beaux arbres coupes dans les forets avoisinantes ou finlandaises se fait tardivement ) 3/ apres avoir traverse de si belles et majestueuses forets en Laponie en début d’année puis en Finlande cet été, je ne souhaite plus forcement les voir dans mon appartement 4/ je pleure chaque année une fois les fetes terminées ( rien de plus deprimant que le mois de janvier … davantage en Russie quand il fait noir quasi 20h/24 : oui la lumière m’obsède et manque cruellement a mon equilibre émotionnel … et tout court d’ailleurs ) et vider mon arbre de ses ornements me rend si triste que je ne veux plus m’infliger cette tache et 5/ parce que celui que nous venons de confectionner avec mon amour de petit bonhomme est bien plus beau parce qu’il est le reflet de notre complicité.
    Bref, le tien est très beau et tes décorations tout a fait charmantes. Merci et bravo ( dit la nana trop nulle pour simplement détourer une photo sur photoshop … entre autres choses ) pour tes croquis. Ton blog est juste magique et parfait : des recettes a couper le souffle tant l’ingenuosite et la créativité débordent de partout et des dossiers éthiques et écolos parfait pour les  » pas trop branchés  » comme moi. J’ai trouvé mes sources d’inspiration sur la toile et tu es bien l’une d’elles ma Chere.
    A bientôt. Des bises LN **

    Répondre
    1. Hélène

      Ah mais bien sûr, tu devrais le montrer, au lieu de ruminer de sombres idées dans le noir ! Allez, Laurence, souris :-D !!!
      Moi aussi je pleure en dépouillant les sapins de Noël, plus possible de s’infliger ce chagrin. J’ai le coeur serré chez mes parents lorsque j’ouvre mes cadeaux, au pied du sapin, au milieu des aiguilles. Le sapin qui pleure à côté de notre joie, c’est trop dur. Bon, j’ai tendance à vraiment personnifier les conifères, il ne faudrait pas que l’on me prenne pour une hippie qui enlace des résineux à longueur de journée (quoique, en vacances, je le fais… j’adore leur écorce rugueuse).

      Pour les croquis, trop facile : je les ai faits avec power-points, enregistrés comme image jpeg, et le tour est joué. Pas besoin de Photoshopper quoi que ce soit :-)

      Merci pour tout, Laurence, je ne sais pas si mon blog est magique ni parfait, mais il est tout moi (et je ne suis ni l’un ni l’autre !). Bisous, ma grande, tu m’inspires beaucoup aussi tu sais :-)

      Répondre
      1. Laurence

        Je ne rumine pas ;-) Je tente de garder le cap bien au contraire mais je t’avoue bien volontiers que je vis des jours assez difficiles pour des raisons bien différentes les unes des autres mais qui me font me poser bien des questions sur la suite ( ou non ) à donner au blog. Je laisse tout ça décanter qq temps et l’on verra ce qu’il en est plus tard.
        Mais je garde le sourire … c’est bientôt Noël et sapin ou non, cette période reste magique pour moi et les miens.
        Bon WE **
        ( PS : j’ai eu un petit message de Géraldine si tu veux … )

        Répondre
        1. Hélène

          Pauvrette, tu peux aussi juste faire une pause ! Tu peux aussi commencer à orienter ton blog autrement pour parler des divers sujets qui t’intéressent en-dehors de la cuisine… Tu peux aussi demander à quelques ami(e)s blogueurs de faire des guest posts chez toi si tu as peur de laisser PREA tout seul… Bref, pas de panique, tu vas trouver la solution qu’il te faut.

          Bisous, courage, keep going !

          (OK !)

          Répondre
  6. Melle Pigut

    Ben c’est adorable et j’adore le DIY !
    Je ne fais pas de sapin de Noël, mais si l’envie me prenais, j’irai chercher des vieilles planches d’occz et je suivrai ton exemple au lieu de déraciner un arbre pour « faire beau » pendant un mois.
    Bravo pour cette super idée et merci d’avoir pris la peine d’expliquer si clairement ta création !

    Répondre
  7. Taia

    Magnifique, je suis fan! Moi non plus je n’aime pas cette idée de sapin qui dépérit… C’est d’une tristesse absolue et représentatif des nombreux actes inutiles sous prétexte de tradition. Mais alors si on le fait soi même en mode recup, ça devient une vraie fête! Un immense bravo (et à demain hihi!!!)

    Répondre
    1. Hélène

      Merci Taïa ! Je trouve jolie l’idée de décorer un sapin pour Noël, mais c’est si beau quand il est vivant, dans un jardin. Les parents de mon amoureux en achètent un en pot, avec ses racines, tous les ans, et le replantent dans leur jardin après Noël : je trouve ça très bien. Il y a le coin des « vétérans sapins » dans le jardin, près d’un ruisseau, ils ont bien poussé chaque année, c’est trop mignon !

      Bisous et à demainnnn !!!!

      Répondre
  8. Martine

    J’adore ! Même si tout ce qui évoque les fêtes de fin d’années me donne le bourdon.
    J’espère que tu auras plein de cadeaux avec un aussi joli sapin ;-)
    Tu as dû bien t’amuser à réaliser la notice explicative…

    Répondre
    1. Hélène

      Merci Martine ! Quand j’étais un peu plus jeune, vers mes 20 ans, j’avais un cafard monstre à Noël, plein d’angoisses. Maintenant, je médite, je chasse les pensées négatives et je suis heureuse de passer tous les ans un doux moment avec ma petite famille que j’aime. Pas facile, cette époque de Noël… il ne faut pas sombrer dans l’excès, se dire que « c’est génial, c’est Noël, tout va bien dans le monde » pour retomber ensuite durement dans la réalité. Je n’ai pas envie non plus de faire comme si Noël n’était rien. Bref, rester calme, paisible, et ne garder que le positif sans s’encombrer inutilement l’esprit.

      C’était la minute philo du jour ;-)

      Non, t’en fais pas, c’était facile, la note !!!

      Répondre
      1. Martine

        Moi à 20 ans, Noël m’amusait encore. A 44, ce n’est plus le cas. Le pire je crois, c’est d’entendre autour de moi : « mais c’est Noël ! Il FAUT faire la fête ». Grrr…
        Mon Noël idéal, c’est d’être pénarde, au calme avec mes chats. Ce n’est pas grande chose et pourtant j’ai l’impression de demander la lune :-)

        Répondre
        1. Hélène

          Mais LOL ! Moi, c’est de dîner léger avec mes parents et mon frère et me coucher tôt pour profiter à fond du lendemain… comme d’habitude ! Et ne recevoir et ne donner que des cadeaux utiles – j’ai reçu il y a 2 ans une robe de chambre que j’utilise tous les jours !

          Et c’est pire au Nouvel An : il n’y a rien que je déteste plus que les réveillons ! A quoi bon, autant faire la fête tous les jours, ou jamais, mais ce jour-là spécifiquement, c’est insensé.

          Répondre
  9. Kasha

    Bonsoir Hélène. Ton sapin est magnifique, très créatif ! J’adore ! Chaque année, j’ai pris l’habitude de confectionner des décorations pour le mien (qui est artificiel) et cette année je tricote de jolies boules. Je fais aussi des petits objets en patchwork.
    Chez moi aussi Noël se fête sans profusion de cadeaux et victuailles. J’aime surtout partager de bons moments avec mon mari et mes filles étudiantes et profiter au maximum d’eux.
    Bises et très bon week-end.

    Répondre
    1. Hélène

      Merci Agnès ! J’ai déjà vu des décorations en tricot, c’est vraiment douillet, c’est joli comme tout ! Ton sapin va être adorable ! Chez nous, c’est le même esprit, mes parents ont toujours mis un point d’honneur à faire les choses simplement : un joli couvert un peu festif, des repas bons mais légers (en général, c’est le jour des cerfeuils tubéreux, le seul de l’année… un régal) et on se couche tôt après avoir échangé des cadeaux utiles et profité de ces rares moments à quatre.
      Bises, bonne journée !!!

      Répondre
  10. Gaëlle

    Ah la biologie… C’est la vie! (J’espère que ce sera pour moi l’année prochaine, héhé) Mais ton sapin, en tout cas, est vraiment trèès beau! La couleur,la forme, les décos et tout! L’année dernière, chez nous, c’était des branches d’osier(qu’on coupe tous les ans) Pas tellement pour la forme, mais pour les couleurs ;) Encore bravo, et merciiii pour ton formidable blog!

    Répondre
    1. Hélène

      Je l’espère pour toi Gaëlle, étudier la botanique, la biochimie, la géologie… c’est ouvrir les yeux : on ne regarde plus le monde de la même façon après.
      Merci pour le sapin, l’idée de l’osier est chouette !

      Répondre
  11. Un kolibri sous la neige

    C’est beau de voir toute cette créativité émerger sur les blogues à propos de Noël! Après, que quelqu’un viennent me dire que de ne pas être « dans la norme » ça ne peut pas être festif! Si on peut se passer des gros repas de viande pour célébrer, on peut aussi se passer de sapins, bien évidemment! :)
    Je ne fais pas de sapin à l’appartement, car je passe tout le temps des fêtes chez mes parents, qui eux, font un sapin de lumières :) Je sais que juste le bois, c’est encore moins énergivores, mais je dois avouer que les lumières ont quelque chose de magiques pour moi… Et si je partage l’avis de plusieurs qu’elles ne sont pas nécessaire partout dans les rues des villes, je ne serai tout de même pas encore prête à troquer toutes ces soirées du temps des fêtes où je lis des heures et des heures à côté de notre sapin de lumière familiale!

    Répondre
    1. Hélène

      Coucou Eve ! Mais c’est pareil pour moi : j’adore bouquiner devant la cheminée à côté du sapin, l’atmosphère est tout de suite magique… Mais là, je vois ce sapin en bois à l’instant où je t’écris, en buvant un thé fumant et l’atmosphère est bien là !

      Répondre
  12. Lisa

    Il me plaît, ce sapin, oh que oui ! Je vais m’empresser de transférer le tuto à monsieur sainbiosis pour qu’il nous bricole quelque chose d’approchant !
    PS : tu as un fauteuil pas vegan, toi ! ;-)

    Répondre
    1. Hélène

      Lol, Lisa, je n’y avais même pas pensé ! J’imagine l’horreur, une blogueuse prétendument écolo qui poste des photos de ses fauteuils recouverts de peau de léopard façon Melissa Bachman !!! Bon, j’avoue, c’est que ce tissu est en velours tellement beau et confortable… J’en suis fan malgré l’aspect « safari » ! J’ai hâte de voir la création de Monsieur ton homme !

      Répondre
  13. Rose

    J’ai lu ton article hier juste avant de m’endormir. Histoire de faire de beaux rêves (mais bon, Battle Royale juste avant m’a pas vraiment aidée en fait …). Et bien que c’était agréable … J’adore ton arbre, tu sais que j’ai eu l’impression qu’il était personnifié pendant un instant ? Genre Wilson dans Seul au monde ? C’est très réussi je trouve.
    Cette année, je me suis lancée pour la 1ère fois dans un calendrier « nature » moi. Il faudrait que je vous le montre … Le sapin sera très certainement « normal », « naturel » par contre … j’aime son odeur .. que je suis égoïste. Mais au moins cette année, je vais attendre plus longtemps avant de le faire venir au salon pour qu’il reste bien frais jusqu’à ce qu’on doive lui dire au revoir …

    Répondre
    1. Hélène

      Ooooh, merci Rose, j’aurais bien aimé te donner des rêves tout doux. Battle Royale, ou le seul film d’horreur que j’ai jamais vu de ma vie (c’est bien un film d’horreur non ?), avec mon frère quand on était petits. Horrible !!!
      Moi aussi je pense que mon sapin a pris vie ! Ce matin, on l’admirait avec mon amoureux et on a remarqué qu’au niveau du tronc, à un endroit, il y a deux neouds très foncés du bois qui ressemblent à deux yeux. Du coup, maintenant, j’ai l’impression qu’il me regarde en permanence… :-)

      Répondre
  14. Jessica Eagle

    WOW !!! J’adore !! C’est trop, trop mignon comme sapin. J’adore tes petites déco maison en plus. Depuis quelques années, je ne fais plus de sapin de Noël (cette fête me stress et m’angoise beaucoup…), mais si je devais recommencer, ce serait comme tu suggères. C’est trop mignon et le DIY…quoi demander de plus :)

    Répondre
    1. Hélène

      Merci Jessica ! Même si Noël peut être angoissant et stressant, je n’aimerais pas me priver de cette douce atmosphère qui réchauffe l’hiver ! Allez, vas-y, fais un sapin éternel à ta façon !

      Répondre
  15. Yasmine

    Alors moi j’avoue que le sapin c’est un des mes péchés mignons non écolo :( Je m’achète une conscience en le choisissant « raisonné » et en le déposant à un point de récupération pour recyclage…
    Le tien est super chouette, et je garde les idées du fagot de cannelle.et les boules-noix!
    Je te confirme que les images sont de nouveaux visibles sur l’ipad, youpi :)

    Répondre
    1. Hélène

      Mais on ne va pas te jeter la pierre, Yasmine ! Ca n’est pas facile de trouver une alternative : les sapins en plastique, c’est abominable, les sapins avec racine, c’est pour les gens qui ont un jardin, et fabriquer un sapin n’est pas forcément du goût de tout le monde !
      Ouf, alors, je suis contente que tu puisses à nouveau voir les images !

      Répondre
  16. Camille

    Oh mais oui, l’an dernier ma maman en avait fabriqué un aussi ( http://instagram.com/p/TlGQj6sEYq/ ) (oui, je le trouve tellement beau que je fais sa pub !). Cette année vu que je suis loin et que je vais passer Noel seule sans ma famille, je ne sais pas vraiment si je vais avoir le goût de faire un truc, mais bon. J’ai pas mal d’idées de DIY si je me décide !
    Bref, tout ça pour dire que oui, arrêtons de couper les sapins.

    Répondre
    1. Hélène

      Oh la la, il est sublime le sapin de ta maman ! J’aurais adoré faire un sapin comme ça, avec des vraies branches de la forêt, mais à Paris… Je suis trop fan, tu la féliciteras de ma part ? Et j’ai hâte de voir sa création 2013 ;-)

      Répondre
  17. Ping : Infusion de Noel épices et agrumes | Green me up !

  18. Ping : ★ SIMPLEMENT NOËL ★ LE GRAND SAPIN | Antigone XXI

  19. sofi

    Merci ! du fond du cœur !
    on devrait faire un téléfilm intitulé « la bonne fée qui sauva Noël » !
    Notre sapin synthétique ayant définitivement cassé l’année dernière et n’ayant pas les moyens, on avait dit aux garçons « cet hiver, on décore la maison, mais pas de sapin. »
    Hier, grâce à l’article d’Antigone, j’arrive ici est c’est LA révélation !
    En une soiré Ian a coupé et poncé une palette et ce matin les enfants ont pu le décorer !
    Et vous auriez vu leurs sourires !
    MERCI !

    Répondre
  20. Ping : Faire son lait végétal maison | Green me up !

  21. Ping : Tutos&DIY | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>