Smoothie vert à la courge butternut

Aujourd’hui, beaucoup de rangements à la maison, pas mal de tâches accumulées que l’on ne peut plus repousser… Et surtout, il faut profiter des belles journées d’automne. Soyons bref !

Lorsque la saison des courges bat son plein, j’en achète toujours beaucoup… trop. J’en fais cuire par avance et je les garde au frais quelques jours, histoire d’avoir toujours sous la main de quoi préparer en quelques minutes un petit plat réconfortant, ou, comme ce matin, un smoothie.

J’avais imaginé un smoothie psychédélique, avec des tourbillons de vert et d’orange… Comme vous le voyez, ce ne fut pas un franc succès, mais c’était néanmoins délicieux. Je l’ai siroté debout, devant la fenêtre, en contemplant le lever du soleil à travers la forêt de cheminées des toits de Paris. Ces matins-là, j’espère toujours que Peter Pan ou Mary Poppins viennent me dire bonjour avant d’aller se coucher.

   

Smoothie vert à la courge butternut

Pour 1 grand verre

  • 3 cuillères à soupe de chair de courge butternut cuite
  • 1 orange pressée
  • 2 cuillères à café de purée d’amande (complète pour moi)
  • 1 datte Medjool (ou 3 dattes de type Deglet nour)
  • quelques gouttes de vanille liquide
  • 150 mL de lait d’amande (ou autre lait végétal)
  • 1 pincée de mélange d’épices à pain d’épices ou de 4 épices
  • 1 petite poignée de pousses d’épinards
  • 1/2 cuillère à café de miel
 
Option 1 : un smoothie tout vert
Mixer tous les ingrédients dans le bol d’un blender. Servir aussitôt.
   
Option 2 : un smoothie bicolore
Dans le bol d’un blender, mixer la chair de butternut, le jus d’une orange, la purée d’amandes, la datte, la vanille et le lait végétal. Réserver la moitié du liquide. Ajouter dans le bol, au jus restant, les pousses d’épinards et le miel, mixer à nouveau. Verser dans un verre les deux jus en alternant… et servir aussitôt.

38 Replies to “Smoothie vert à la courge butternut”

  1. hello, juste pour dire que je viens de le tester avec du potimarron cru…et même mes enfants ont aimé !! un truc de fou!! merciiiii m’en vais zieuter les autres recettes du coups!!

    1. Toi, tu es courageuse ! Et tes enfants sont admirables, je crois que je n’aurais jamais avalé autre chose que du jus de pomme étant petite…
      A bientôt alors :-)

  2. Je consomme très régulièrement des courges, butternut, spaghetti, patidou (d’où mon p’tit nom de blog!) en velouté où en crème dessert mais jamais en smoothie, il faut que j’essaye :)

    1. Ah ! C’est le dernier chaînon manquant ;-) ! Je suis comme toi, des courges partout, de l’entrée au dessert !

  3. Très joli et original ton smoothie ! J’ai bien envie de l’essayer une fois que j’aurais mis la main sur une de ces butternuts. J’avoue que je n’ai jamais cuisiné cette courge … mais ta recette a éveillé ma curiosité et j’aimerais maintenant pouvoir y remédier. Dis-moi, est-ce que tu penses que la courge butternut pourrait bien se marier avec le goût de la châtaigne ou alors des pois chiches ?

    1. Hello Véronique ! Tu ne devrais pas avoir de mal à trouver des butternuts à présent, la saison a commencé !

      Pour le mariage avec la châtaigne, réponse… dans un prochain post, car j’ai une recette dans les tuyaux ! Donc, oui, cent fois oui, c’est d’ailleurs ma combinaison préférée avec la butternut, je trouve cette association parfaite.

      Avec les pois chiches, c’est un peu plus fade, mais dans un mijoté, par exemple, avec des épices, c’est très bien, et côté texture, le contraste est agréable.

      J’espère que ça te donnera plein d’idées :-)

    2. Merci pour tes conseils et suggestions :) Je me réjouis de découvrir ta recette prochainement …

  4. Comme Antigone, j’ai eu peur que ce soit de la courge crue (j’ai testé le potimarron cru, ça a fini à la poubelle… et j’ai même eu peur que ça me dégoûte du potimarron cuit – mais non, j’ai refait de la soupe ensuite et tout va bien, j’adore toujours ça !)
    Par contre la butternut, je n’en achète plus trop parce que je trouve ça trop fade en salé… du coup en sucré, ce n’est pas mal du tout, je testerai sûrement ta recette, le mélange m’inspire ! :)
    (il est où et quand, ce marché du 4ème ?) :)
    Oh et sinon, l’année dernière j’ai fait un gâteau au chocolat et potimarron (sur une recette de Cléa, je crois) et j’avais aussi été la seule à trouver ça vraiment bon ! ;)
    J’ai bien envie de faire la recette de Mély aussi, j’ai juste fait une soupe toute simple depuis que je l’ai lue, mais sa crème avait l’air… miam !
    (oui du coup je commente aussi les commentaires, haha)

    1. Comme toi, la butternut ne passe pas bien en salé (du moins en soupe). Mais en dessert… c’est subtil pour mettre en valeur d’autres goûts, c’est tout doux. Y’aura d’autres idées bientôt ;-)

      Le marché du 4è c’est place Baudoyer le samedi matin, mon petit marchand est tout à fait à droite, à côté d’un vendeur d’huîtres. Il y a un marché au même endroit le mercredi après-midi, mais j’ignore si ce sont les mêmes maraîchers.

      Tente le coup pour la recette de Mély, c’est assez magique. Je ne sais pas si on trouve facilement des flocons de châtaigne à Paris, je les trouve en province chez mes parents.

    2. En fait, je crois que le potimarron ou la courge, il faut les manier très délicatement en crus… j’ai l’impression qu’il y a un effet ‘inverse’.
      Le potimarron est délicieux en version salée s’il est cuit, mais je suis moins fan en sucré (dans le porridge, il faut vraiment que ça soit à toute petite dose), et c’est le contraire en cru : il est très très bof en salé (voire même pas bon du tout en simple soupe, ou bien il faut énormément d’épices) et – si si, je le jure – vraiment pas mal en sucré (version crufituresque comme dans mon parfait du tigre).
      Et en revanche, pour la courge : un peu décevante cuite en version salée (enfin, dans une soupe, avec d’autres légumes, je ne fais pas la difficile), mais succulente en sucrée. En revanche, elle a un petit côté craquant en cru (à l’opposé du potimarron un poil farineux) qui est vraiment pas mal dans une salade un peu acidulée (avec qqs noix et des cranberries…) mais pour le sucré, j’avoue n’avoir pas encore testé… D’ailleurs, moi je ne m’embête pas, je ne l’épluche pas celle-là – mais je suis une barbare, j’avoue ;-)

      Pour la recette de Mély, c’est amusant, c’est la première recette de soupe cuite que je fais de l’année (je redécouvre tout en ce moment !) et j’ai bien aimé, mais c’était un poil trop ‘sucré’ à mon goût… il m’en restait un peu, et j’ai dû rajouter du romarin, du poivre noir et des saveurs un peu plus ‘fortes’ pour vraiment l’apprécier. Mais je crois que mes goûts sont un peu perturbés en ce moment… et que je ne sais plus trop où j’en suis !

    3. Ah ah ! Non, tes papilles vont bien, je crois, c’est en effet presque un dessert, ce velouté aux épices.

      D’ailleurs, je dis ça mais je l’ai fait avec des carottes, oignons et poireaux en plus du potimarron, je n’imagine pas à quel point cela devait être sucré en 100% potimarron. En réalité, en lisant les ingrédients, j’ai tout d’abord cru que c’était un dessert… mais Mély précisait qu’elle le servait en entrée ou plat principal ;-)

      Ceci dit, ça me va très bien, une soupe sucrée :-) parce que je traîne à allumer le chauffage à la maison et ce petit côté réconfortant est le bienvenu.

      Tu fais bien de me rappeler la rayure orange du tigre, je voulais absolument la faire, celle-là ! Je crois cependant que cela sera ma seule expérimentation de courge crue cet automne. J’avais pensé à tenter le patidou, qui, paraît-il, est assez bon cru, mais je l’aime trop cuit !

    4. Idem, le petit déjeuner tigré me tentait tout à fait, mais après mon expérience de soupe de potimarron crue (beeeerk), j’étais un peu refroidie ! Mais si tu dis que c’est très différent, je me lancerai à l’occasion. :)
      Merci Hélène pour les indications du marché Place Baudoyer ! :)
      Bon eh bien ce soir, je vais faire du potimarron (jusqu’ici, je m’évertuais à le peler, mais j’arrête !) :)

    5. Hey, Smooth, fais une expérience ce soir : goûte un cube de potimarron cuit avec sa peau, et viens me dire que l’écorce n’est pas la meilleure partie de l’animal. Hein ? Je crois que je pourrais ne manger que de la peau de potimarron :)

      Juste, lave-le bien (ou gratte-le), parce qu’il y a souvent un peu de terre dans les creux.

    6. Bon en fait je n’avais pas de potimarron, uniquement du potiron ! ;)
      J’ai donc fait une soupe assez basique (un peu de pommes de terre, une poignée de marrons surgelés et plein de potiron), mais ce weekend… potimarron ! :)
      (il faut aussi que je me motive pour le patidou farci, qui me tente beaucoup !)

    7. Mais cela devait être délicieux aussi ! Allez, on se motive, on farcit à mort ;-)

  5. Je ne pense jamais aux smoothies, c’est pourtant une chouette façon de faire le plein de vitamines !

    1. N’est-ce pas ? Surtout si on ajoute un petit trait de jus de citron, ça donne la pêche instantanément !

  6. Très original :) moi aussi j’achète trop de courge, là j’ai aussi eu un voisin qui m’en a offert et ma propre récolte :) miam miam !

    1. Waouh ! Heureusement que ces jolies petites bêtes se conservent longtemps :-) mais c’est tellement difficile de résister devant ces bouilles joufflues et joviales :-D

  7. Je l’adore celle-ci, je te l’ai dit et j’en ai une dans mon bac à légumes … sauf que … rien pour la mixer pour l’instant ;/ Je lui trouverai un autre sort !
    Quoiqu’il en soit, ce smoothie est trop appétissant, j’en voudrais aussi …
    Belle fin de journée Hélène. Des bises ma toute belle.

    1. J’ai hâte de retrouver des petits plate de courge chez toi ! Ben, grillée au four avec du romarin et un peu d’huile d’olive, par exemple… bien mieux que des frites !
      Allez, une tournée de smoothie pour toi, Laurence ! Je t’embrasse !

  8. original ! J’y goûte volontier !

    1. Tiens ! (je te tends le verre…)

  9. Tout à fait comme je les préfère, ces courges : en version sucrée. Quoi que l’autre soir j’ai fait cuire un potimarron pour en faire une soupe, surtout pour mon mec, et je m’en suis régalée aussi (d’habitude, j’aime pas trop les légumes sucrés en salé, mais mon goût est en train d’évoluer apparemment, youpi !)

    1. Comment ? Tu n’aimais pas la soupe de potimarron ? Enfer et damnation !!! Alors, essaie la crème de Mély, celle qu’elle a publiée il y a quelques jours, c’est totalement dément. J’en rêve encore et je vais la refaire ce soir !

  10. Il est super beau ton smoothie ! Orange et butternut, je dis banco !

    Je ne la cuisine jamais cette courge (comme beaucoup de courges, flémarde que je suis …). C’est pas trop galère à éplucher, cuire ?

    1. Yep, ça marche très bien ! Haha, non, la butternut est simple : il faut la peler, c’est sûr, contrairement au potimarron ou au patidou, mais c’est tout lisse et bien rectiligne, donc c’est l’affaire de quelques coups de couteau économe. Le plus dur, c’est de la couper, c’est bien dur. Heureusement, il y très peu de graines (un peu dans le bas, la partie renflée). Donc c’est une courge très économique.

      La cuisson, c’est comme les autres courges : 15 minutes à l’eau ou à la vapeur et c’est fini, c’est vraiment très rapide.

      Donc plus d’excuses, Rose ! Hop, je veux une recette de courge cet automne dans tes petits plats ;-)

    2. Oh tu me tentes beaucoup là oui. Merci Hélène :)

  11. ohhh ça doit être surprenant mais très bon!!!

    1. Ben… c’est très doux, en fait, on oublie complètement qu’on boit de la courge !

  12. Bonjour,
    Merci pour les recettes.
    J’ai deux petites questions, cela fait plusieurs fois que je vois que tu utilises des pousses d’épinard mais où les trouves-tu et quelle « tête » cela à par rapport aux épinard que l’on peut trouver sur les marché ou dans les supermarché ?
    Les smoothies doivent-ils être consommé immédiatement ou peuvent-ils attendre un peu?
    Merci

    1. Hello Lululy ! Alors, on trouve des pousses d’épinards en sachet en grande surface… mais je te les déconseille. J’achète tout bêtement des épinards au marché, mon maraîcher les cueille très jeunes, donc de retour à la maison, je trie les pousses et les plus grandes feuilles et je glisse les premières dans des smoothies, et utilise les secondes comme légume.

      En supermarché, ce sont généralement des petites feuilles rondes et lisses… Celles que j’achète au marché ressemble plutôt à des grandes feuilles d’épinards en miniature : des feuilles plutôt triangulaires et très fines.

      Pour les smoothies, une fois que les fruits sont mixés, ils sont exposés à l’air et s’oxydent plus vite, il vaut mieux les consommer le plus vite possible. Tu peux les garder au frais quelques heures mais je n’attendrais pas plus d’une demi-journée : je trouve que le goût change aussi, l’aspect parfois (ça brunit)… bref c’est moins appétissant.

      J’espère avoir pu t’aider :-)

    2. Moi je dois pas avoir de bol, j’en trouve JAMAIS des épinards bio, à côté de chez moi.

    3. Ha, moi j’en trouve des bio, mais ils font la tête, ça ne donne pas envie ! Alors ceux-là viennent d’un producteur du Val de Marne sur le marché du 4è (pas un revendeur, genre y’a pas de bananes ni d’oranges chez lui), et il est vraiment clean, je n’ai pas peur de lui acheter un max de légumes… Et c’est d’une fraîcheur à se damner.

  13. Il est magnifique ce smoothie!
    Pour ma part, je fais toujours de la résistance à l’arrivée de l’automne. Sur le marché, j’ignore soigneusement les potirons et autres courges, pour me ruer sur les dernières tomates! Mais au fond, je sais que je serais ravie de retrouver ces saveurs douces et automnales…
    Quoiqu’il en soit, il faut absolument que j’achète des pousses d’épinards pour pouvoir tester tous tes green smoothies!

    1. Oh, moi c’est l’inverse, j’ai tendance à les chercher coûte que coûte même en août ;-) alors n’attends plus et succombe, voyons ! Tu peux aussi utiliser des épinards normaux pour les smoothies, j’aime mieux les pousses mais la différence est vraiment infime côté goût.

  14. Ah, on voit toujours de magnifiques tourbillons de couleurs sur des photos toutes plus alléchantes les unes que les autres, mais ensuite, pas facile de les recréer chez soi ! Il y a trucage… tandis qu’avec ton smoothie, au moins valeur sûre, que du bon, je sais qu’il doit être délicieux !

    Je n’ai pas encore craqué pour des butternuts, mais ça ne saurait tarder… au début, j’avais peur qu’il s’agisse de courge crue, j’avoue… ce qui n’est, je le reconnais, pas ma façon favorite d’apprêter ces jolies :-s
    Mais j’ai carburé l’automne dernier aux smoothies butternut-cacao (ou caroube, pour varier) et je mettrais ma main au feu que celui-ci est excellent : et moi, ce duo de couleurs, ça me fait penser à la fée clochette, alors tends l’oreille, elle ne doit pas être bien loin…

    1. Non, c’est truqué, c’est pas possible autrement. Ceci dit, je suis pourvue de deux mains gauches, ça n’aide pas ;-)

      Ah non, j’ai essayé aussi la courge crue, pas top. Même le potimarron râpé, c’est très moyen. Et puis c’est si délicieux cuit que je ne me pose pas la question ! Bien vu le butternut-cacao, j’avais fait un gâteau butternut-chocolat l’hiver dernier à je ne sais plus quelle occasion. J’avais été la seule à l’aimer mais qu’à cela ne tienne, c’est une combinaison gagnante ! C’est d’ailleurs une courge que je ne tolère qu’en sucré… pour l’instant :-)

Laisser un commentaire