Houmous de haricots, carotte et coriandre + des houmous qui changent

houmous haricots carottes coriandre

<>E<>ncore une semaine sans cuisine… Je commence à trouver le temps bien long. Les graines germées, c’est formidable, mais de temps en temps, j’ai une furieuse envie de lentilles fumantes ou de polenta crémeuse. Dans ces moments-là, faible que je suis, je dégaine un bocal de haricots ou de pois chiches et me prépare un houmous ultra-rapide.

Ici, dans cette préparation crémeuse aux haricots blancs, j’ai fait appel à l’alliance classique et toujours réussie de la coriandre et de la carotte.

houmous haricots carottes coriandre

Le houmous – ou tout ce qui s’apparente à une crème de légumineuses, de tahin et de citron – est un allié indéfectible lorsqu’il s’agit de préparer un repas roboratif en quelques minutes. Pour les végétariens ou les végétaliens, le houmous constitue presque une catégorie d’aliments en soi : beaucoup de livres de cuisine végétalienne lui dédient un chapitre, comme c’est habituellement le cas pour les salades, les soupes, les petits déjeuners ou les desserts.

Le houmous – de pois chiches ou non, j’emploie ce terme au sens le plus large possible – joue un grand rôle dans mon alimentation. Je l’accompagne le plus souvent de pain et emporte le tout au bureau dans ma lunch-box, avec des crudités, plusieurs fois par semaine. Est-il possible de ne pas s’en lasser ? Bien sûr !

<>Voici quelques façons de varier les houmous :

  • Avec ou sans cuisson : entre nous, je préfère avec ! Mais un houmous de pois chiches ou de lentilles germées, c’est parfois délicieux.
  • Avec des légumineuses variées : des pois chiches, des haricots, des fèves (on l’appelle alors « bissara »), des edamame, des lentilles, des pois cassés, des petits pois frais et crus…
  • Avec ou sans agrumes : du citron jaune, du citron vert, ou un mélange de jus de citron et d’orange.
  • Avec ou sans graines : tahin blanc, tahin complet, graines de sésame grillées pour plus de croquant… ou encore de la purée de graines de courge ou de noix de Cajou.
  • Avec ou sans huile : olive et sésame sont classiques, mais l’on peut oser de l’huile de noisette ou de noix… Pour une jolie touche finale, on arrose le houmous d’un filet d’huile au moment de le servir.
  • Avec ou sans épices : traditionnellement, le houmous contient du cumin et c’est ainsi que je le prépare le plus souvent. Mais pourquoi ne pas ajouter du paprika, une pincée de piment de Cayenne, un peu de gingembre ou de poivre. Un curry ou des épices à tandoori feront merveille dans un houmous de lentilles.
  • Avec ou sans herbes aromatiques : l’incontournable persil, évidemment, mais pourquoi pas, comme ici, de la coriandre ou de l’aneth… ou encore de la menthe dans un houmous de petits pois frais !
  • Avec ou sans ail : une gousse d’ail donne du caractère. Pour les plus frileux, on peut la remplacer par de l’ail en poudre, de l’oignon nouveau, une échalotte… mais aussi, pour une version plus sophistiquée, du raifort.
  • Avec ou sans légumes : allégeons le houmous avec de la courgette – on peut même oser une version super light dans laquelle la courgette remplace totalement les légumineuses. Glissons-y des carottes, du panais, des pousses d’épinard, du céleri, du poivron, des graines germées…
  • Avec ou sans okara : le houmous, c’est parfait pour recycler les co-produits de la cuisine. Cachez-y votre pulpe de légumes, si vous avez un extracteur de jus, ou vos surplus d’okara si vous fabriquez vous-même vos laits végétaux…
  • Avec ou sans sel… mais avec toutes ces bonnes choses, le sel semble superflu, non ?

On peut aimer le houmous plus ou moins lisse, plus ou moins crémeux. On peut le substituer à l’abominable mayonnaise dans un sandwich ou un wrap. On peut le servir à l’apéro avec des crackers ou des crudités. On peut l’allonger avec du jus de citron, comme assaisonnement dans une salade ou une macédoine de légumes.

On peut le tartiner sur une pâte à pizza préalablement cuite et le parsemer de tomates, d’olives et de champignons crus. On peut le mixer dans une soupe ou une purée. On peut construire un mille-feuille, en alternant des rondelles de tomate et des couches de houmous. On peut en garnir des tartelettes crues et salées… On peut tout faire. On peut aussi ne rien faire et le boulotter nature, avec une petite cuillère.

Oh, dois-je préciser que le houmous peut aussi être sucré ? Allons, je laisse votre imagination vagabonder, passons à la recette !

houmous haricots carottes coriandre

« Houmous » de haricots blancs, carotte et coriandre

<>Pour 2 personnes

  • 1 boîte de haricots blancs (250 g une fois égouttés)
  • 4 petites carottes nouvelles
  • 1 (très) gros citron
  • 2 cuillères à soupe bombées de feuilles de coriandre fraîche (non tassées)
  • 1 cuillère à café bombée de tahin semi-complet

Rincer les haricots, les égoutter. Eplucher les carottes, les couper en rondelles. Presser le citron. Laver et effeuiller la coriandre.

Dans le bol d’un blender ou d’un robot, placer tous les ingrédients et mixer longuement jusqu’à ce que la texture du « houmous » soit lisse. Si vous utilisez un blender, il peut être judicieux de placer les ingrédients les plus « liquides » et / ou tendres au niveau des lames (citron, haricots) afin de faciliter l’opération…

27 Replies to “Houmous de haricots, carotte et coriandre + des houmous qui changent”

  1. Je découvre à l’instant ton blog et je suis séduite! Ta ciusine est très originale et donne très envie. Je suis en train de changer pour une alimentation végétarienne et tu me donnes beaucoup d’idées. Bravo!
    Juliette

    1. Hello Juliette ! Merci ! Bravo à toi, c’est une décision que tu ne regretteras pas. A bientôt !

  2. Bonjour Hélène,

    J’ai vu que vous avez beaucoup de recettes sur votre blog et je voudrais vous présenter Touteslesrecettes.fr, un nouveau site web où les utilisateurs peuvent chercher entre 180 000 recettes des meilleurs sites et blogs en français. Sur le site nous avons créé le Top blogs de recettes, où vous pouvez ajouter votre blog gratuitement.

    Touteslesrecettes.fr existe déjà en Espagne, en Suède, au Danemark, en Norvège et aux États-Unis, entre autres. Voulez-vous faire partie de notre famille ?

    Vous pouvez par ailleurs nous trouver sur Facebook.

    Je vous salue cordialement,
    Renato
    Touteslesrecettes.fr

    1. Bonjour Renato ! Ca a l’air sympa, je vais m’inscrire, merci !… même si je n’ai pas encore tant de recettes ;)

  3. j’adore ton houmos, j’en fais avec juste des haricots mais avec ces carottes ce doit être super bonnnn !!

    bon weekend

    manue :))

    1. Oh oui, c’est délicieux avec des carottes (en plus d’avoir une couleur qui donne envie de sourire :-) et la coriandre n’est pas obligatoire ! Bon week-end aussi, Manue !

  4. Je fais le même houmous mais version plus classique: pois chiches, carottes, citron coriandre. C’est trop bon ! Je testerai bien avec des haricots blancs, bonne idée ;)

    1. Ho, oui, essaie ! Je trouve que ça va très bien ensemble !!!

  5. Mmm, jme trompe ou tu aimes les houmous ?

    Ton article est un booster d’idées ! Merci beaucoup Hélène. J’ai peu de temps pour cuisiner ces jours-ci et le « houmous » semble parfait :)

    1. Non, pas d’erreur, je suis accro :-) et puis avec des bocaux c’est quand même simplissime… A la carotte, c’est clairement ma variation préférée.

  6. Oups… Allez, je croise les doigts avec toi ! Les coups de téléphone un peu insistants, cela peut parfois aider à faire avancer les choses plus vite (ex : notre fenêtre).
    Pour l’houmous de betterave, je crois qu’elle s’était inspirée de cette recette : http://beaualalouche.canalblog.com/archives/2011/01/21/20168751.html

    1. Ho, c’est même allé jusqu’aux SMS enflammés (de colère) :)
      Bon courage à toi aussi ;) et merci pour le lien !

    2. Ca y est, la fenêtre est installée ! On a bien cru qu’on allait devoir attendre : elle était trop grande. Quelques coups de marteaux plus tard, elle était en place. Ouf !
      Et chez toi, cela a avancé ? Le sol est fini ?

    3. Tant mieux, je suis soulagée pour toi… ça prend tournure :-) mais cela était sûrement un peu angoissant ;-)

      Chez moi, le sol est fini… après quelques couacs : ce sont des carreaux-ciment avec un motif, et il y a eu quelques carreaux posés à contre-sens. Mais ouf, tout est réparé ! Le vidage de ma cuisine a été un peu trop radical : mon lave-vaisselle quasi-neuf est parti à la décharge :-( je n’étais pas contente ! J’espère qu’il n’y aura plus de gags…

  7. Oh, je compatis, moi dont la cuisine est reléguée à la cave depuis mi-juillet et qui dois encore patienter jusqu’au 27 pour réintégrer ma cuisine, une cuisine toute neuve toute jolie. Je me rends compte que j’ai quand même de la chance d’avoir une cuisine… même si elle est à la cave et que je dois interrompre six fois ma vaisselle pour aller séparer mes deux Petits Princes qui se chamaillent ! Demain, on nous change la fenêtre (youpi), donc ce w-e, à nous la fin des travaux préparatoires !

    Et toi, il y en a encore pour longtemps ?

    L’houmous, j’aime beaucoup ça. En version traditionnelle, avec pois chiches, tahin, citron, huile d’olive et cumin. Récemment, j’ai goûté un houmous de betterave préparé par ma maman, j’ai adoré ! Et l’houmous d’okara, c’est très chouette aussi : vivement que je puisse refaire des laits végétaux !

    1. 27 juillet ? Argh ! Moi c’est une suite de gags : j’ai vidé ma cuisine pour les travaux qui devaient commencer le 20 juillet… mais ils n’ont commencé que le 31 août et avancent à pas de nain : aujourd’hui, on me pose le sol…

      J’espère que tout sera fini à la fin de la semaine prochaine, mais préfère ne pas me faire de fausse joie :). Tout ça pour une cuisine parisienne de 5 mètres carrés… ironique, non ?

      Oh, à la betterave, vraiment ? Cela devait en plus être drôlement joli…

  8. oui ça donne envie, ça m’a rappelé un houmous de coeurs d’artichauts mangé chez des amis à l’apéro, vraiment très bon.

    1. :-D tout ce qui s’appelle « houmous » est bon, non ? Pour mon déjeuner je viens de faire le même sans coriandre, c’est top aussi.

  9. Encore un très beau billet qui me donne bien de l’inspiration…
    Je crois que je vais rêver d’houmous sucré cette nuit!
    Comment décrirais tu la différence de goût entre le tahin et le tahin semi-complet ? Je n’utilise jusqu’à présent que du tahin blanc…

    1. Hello Rose citron ! Je dirais que c’est comme la différence entre la purée d’amandes blanche et la complète : le tahin semi-complet est plus amer, moins sucré, un peu plus astringent, comme un vin rouge un peu râpeux.

      Ca ne doit pas faire très envie dit comme ça mais c’est réellement bon ! Et puis, la plupart des minéraux sont dans la peau du sésame ;-) Après c’est une question d’habitude, j’ai toujours utilisé du semi-complet…

Laisser un commentaire