Pommes de terre rôties au romarin, au citron et à l’huile d’olive (vegan junk-food)

pommes de terre rôties au romarin, citron et huile d'olive

A tous ceux qui seront déçus ou surpris par cette recette pas tout à fait light, je dis : essayez-la. Je pourrais disserter sur la somptuosité du parfum et du goût du romarin grillé, mais en vain. Pour décrire cet arôme enchanteur, les mots sont impuissants.

Je ne connais rien de plus plaisant que la délicieuse odeur qui se répand dans une cuisine lorsqu’un plat de pommes de terres au romarin et au citron y confit paisiblement. Ce parfum, c’est l’été.

pommes de terre rôties au romarin, citron et huile d'olive
pommes de terre rôties au romarin, citron et huile d'olive

Choisir avec soin les plus jolies branches de romarin dans le jardin, mélanger à pleines mains l’huile d’olive et les pommes de terre, les masser de cristaux de sel et de feuilles de romarin est tout aussi délicieux. En prime, vos jolies petites mains s’offrent un masque hydratant et un mini-gommage au sel. Youpi !

Je sers ces légumes à côté d’une salade verte parsemée de graines de courge pour un dîner gourmand, mais ils peuvent évidemment servir de garniture à un plat de viande ou de poisson.

Pommes de terre rôties au romarin, au citron et à l’huile d’olive :

Pour 4 personnes

  • 500 à 600 g de petites pommes de terres (grenaille)
  • 5 à 6 cuillères à soupe d’huile d’olive + un peu
  • 1 cuillère à café bombée de cristaux de sel de mer + un peu
  • 5 branches de romarin frais
  • la peau d’un demi-citron

Laver soigneusement les pommes de terre, ne pas les peler. Couper les plus petites en deux, les plus grosses en quatre. Placer les pommes de terre dans un saladier. Arroser de 5 ou 6 cuillères à soupe d’huile d’olive et saupoudrer de sel. Mélanger à pleines mains.

Laver et effeuiller le romarin. Prélever des lanières de zeste sur le demi-citron, les retailler plus finement si elles sont larges. Ajouter les feuilles de romarin et les zeste de citron aux pommes de terre, mélanger une dernière fois.

Huiler légèrement un plat allant au four. Répartir les pommes de terre (avec les feuilles et les zestes) de façon équitable. Saupoudrer (éventuellement) d’un peu de sel et verser (éventuellement) un dernier filet d’huile d’olive.

pommes de terre rôties au romarin, citron et huile d'olive

Allumer le four (190°, chaleur tournante) et enfourner les pommes de terre. Compter 40 minutes environ à partir de l’allumage du four. Vérifier à mi-cuisson et retourner les pommes de terre. Si besoin, écourter ou allonger le temps de cuisson, car il dépend largement du four utilisé.

pommes de terre rôties au romarin, citron et huile d'olive

16 Replies to “Pommes de terre rôties au romarin, au citron et à l’huile d’olive (vegan junk-food)”

  1. Je viens de tester ta recette, un délice! :)
    Je ne suis pas fan de romarin à la base donc je n’en ai pas chez moi. J’ai testé avec du basilic séché. Mais c’est tellement bon que je pense tenter avec du romarin malgré tout. Merci pour tes idées, je note précieusement tes recettes et je les essaye une par une ! :)

  2. Testé ce midi : Délicieux… Je prépare souvent les pdt de cette façon, mais je n’avais jamais essayé avec du citron et c’est top !
    Par contre, je suis curieuse : quand tu dis 500 g pour 4 personnes, c’est nous qui sommes des morfales ou tu fais vraiment juste une salade avec ? ^^ Parce que j’ai fait environ 1kg pour 2 (avec moins d’huile), avec une purée de céleri en plus, et c’était copieux mais pas dingue non plus.

  3. Je l’ai faites hier soir et c’était un délice, merci beaucoup pour la recette.

    1. Chouette ! Contente que ça t’ait plu !

  4. petit délice avec une bonne salade verte
    bon week-end ensoleillé
    biz
    val de familyblog

    1. Merci, à toi aussi !

  5. bonjour je voulais juste un petit renseignement aurai tu une idée d’une petite crème au sarrasin comme celle du petit déj mais en version dessert quelle quantité utiliser
    merci beaucoupmarine

    1. Hello Marine, décidément tu es fan de petites crèmes ! Avec le sarrasin trempé + mixé avec un peu de lait végétal, des graines de chia, tu as une base.

      Tu peux ajouter : de la banane, de la purée d’amandes ou de noisette, du beurre de coco, du miel, du sirop d’agave, du cacao, de la caroube, des fruits secs, des fruits séchés (abricots, dattes, figues…)…

      Tu peux mixer le sarrasin sans lait, mais avec des fruits frais : par exemple en ce moment, je mixe sarrasin + chia + nectarines ou abricots + banane + jus de citron + dattes.

      Pour une crème dessert, je ferais une plus petite quantité que pour un petit dej, disons 20 à 30 g de sarrasin et une petite cuillère à soupe rase de graines de chia. Pour le reste (liquide, fruits…) tu mesures en fonction de ton appétit. Une demi-banane, un demi-citron, 2 ou 3 abricots frais, par exemple.

      J’espère que ça pourra t’aider !

      Ensuite, tu peux remplacer le sarrasin par autre chose : avoine, épeautre…

    2. Ha ha, je vois que toi aussi tu as de l’imagination en termes de petites crèmes !
      (… cf. tout dernier comm’ chez moi ;-) )

    3. Hé oui ! Marine m’avait également demandé conseil la semaine dernière ;-) son appétit est sans bornes !!!

      (Je te soupçonne d’être en train d’écrire un livre de recettes de petites crèmes végane, Marine coquine !!!)

  6. Même avec des pommes de terre tu me fais rêver :) Je sens l’odeur rien qu’à lire tes mots :)

    La texture des feuilles de romarin ne gène pas à la dégustation ?

    Ta chair à fauxcisse (un peu modifiée …) est au four :) Miam !

    1. Oh, oui, cette odeur est divine !!! Non, les feuilles ne sont pas gênantes : elles deviennent toutes rabougries :-) et parfumées ! Je ramasse avec les doigts celles qui restent dans le plat tellement c’est bon !!!

  7. C’est amusant, une de mes premières recettes en cuisine, quand j’ai commencé à toucher du fourneau, était justement des pommes de terre, patates douces et courges au romarin rôties au four… un régal que je n’ai cessé de refaire !
    Bon, je ne tenterais pas la version crue ici, j’avoue… ;-) Mais je retiens l’idée des zestes de citron, qui doivent ajouter un je ne sais quoi extrêmement gourmand !
    Et j’adore l’idée du massage gommant ! ;-)

    1. Ah mais c’est inratable (sauf si on oublie que le four est allumé :-o) ! Mmmh, oui, le citron, je ne sais pas quoi non plus, mais c’est juste la touche finale qu’il faut : parfait !

      Ca n’aurait pas été une de mes premières recettes, parce qu’il y a quelques années, j’étais anti-gras :-S mais j’ai goûté des pommes de terre au romarin dans une petite pension en Italie et c’était tellement bon…

Laisser un commentaire