Infusion glacée de feuilles de figuier

infusion feuilles figuier

Les figuiers embaument. Je le sais bien, j’ai installé ma chaise longue sous un vaste spécimen au parfum envoûtant…

Les feuilles de figuier peuvent très facilement être infusées : il suffit de prélever quelques limbes impeccables, de les laver délicatement, de les essuyer puis de les laisser infuser quelques heures dans de l’eau bouillante que l’on laisse refroidir avant de la placer au frais.

Les feuilles de figuier sont parfois utilisées comme des papillotes pour la cuisson de poisson ou de viande. Pour ma part, j’aime en plonger quelques morceaux dans une soupe ou un mijoté de légumes, en les retirant en fin de cuisson. Cela donne aux plats un parfum subtil et surprenant, très doux, presque floral.

infusion feuilles figuier
infusion feuilles figuier

Les amateurs de thé vert boiront sans problème cette infusion nature ou avec du sirop d’agave pour équilibrer sa légère amertume. Ceux qui ont besoin d’un peu d’encouragement peuvent se tourner vers une version plus sophistiquée avec un peu de vanille pour sublimer la délicate saveur des feuilles de figuier.

Cette infusion peut se boire chaude mais, par cette chaleur, je la préfère infiniment froide. Elle peut être préparée en infusant les feuilles entières ou découpées en morceaux.

Dans le premier cas, il suffit de plonger les feuilles dans de l’eau bouillante, en laissant l’extrémité des tiges dépasser de la surface. Dans le second cas, il convient d’éliminer les 3 ou 5 plus grosses nervures de la feuille et de découper les lobes en petits morceaux.

infusion feuilles figuier
infusion feuilles figuier

Infusion de feuilles de figuier :

Pour 1 litre d’infusion

  • 3 feuilles de figuier fraîches
  • 1 L d’eau
  • 2 à 4 cuillères à soupe de sirop d’agave
  • 1/4 à 1/2 cuillère à café de vanille (facultatif)

Laver délicatement les feuilles de figuier. Au choix, les garder entières ou éliminer les grosses nervures et découper les limbes en petits morceaux.

Préparer une bouteille en verre très propre et y placer les feuilles entières ou découpées. Faire bouillir 1 L d’eau. Verser l’eau bouillante dans la bouteille. Ajouter le sirop d’agave, la vanille, secouer légèrement.

Fermer la bouteille et laisser refroidir. Placer au frais une nuit. Servir très frais, avec des glaçons… et des figues fraîches !

21 Replies to “Infusion glacée de feuilles de figuier”

  1. merci pour cette belle idée de recette :) en fait je suis à la recherche d’une méthode pour extraire cette effluve inimitable et fabriquer ma propre eau de toilette !

  2. Merci mille fois ! Grâce à toi cet été j’ai découvert cette boisson (nous en avons bu des litres !!!), puis j’ai utilisé les feuilles pour parfumer tout ce que j’ai pu trouver: yaourts maison, laits végétaux, crèmes, papillotes pour pommes de terre au four ou poisson, dans le riz !!! Bref, une vraie belle découverte qui se renouvellera chaque année , merci encore et bravo pour ton très beau blog !! :-)

    1. Génial, je suis ravie !

  3. c est une bonne experience merci pour les conseils je vais l essayer ce soir

    1. J’espère que vous aimerez !

    1. N’est-ce pas :-D ! Enfin, fabuleux figuier, surtout ;-)

  4. Une idée fraîche, gourmande et originale ! Cela m’inspire beaucoup !

    1. Chouette ! J’ai voulu essayer avec des aiguilles de pin, aussi, mais c’était pas bon :-(
      (Non, je rigole !)

  5. Wouhouuu ! Un mini-regard sur le net pour découvrir cette boisson qui fait, ô combien, envie ! Et qui m’intrigue aussi énormément… moi qui n’ai jamais goûté/infusé/inhalé à plein nez de feuilles de figuiers, mais qui raffole des figues !
    J’imagine qu’on peut aussi les sécher pour s’en faire des tisanes en hiver… je suis vraiment très curieuse, et puis, c’est tellement le sud et l’été… là où je suis, on en serait plutôt à infuser des feuilles de myrtilles ! ;-)
    Je teste d’ailleurs ce soir une version proche de ta tarte ! Vais-je convaincre ? je ne le crois guère… ;-)

    1. Comment (avec l’intonation qui convient) ? Jamais sniffé à pleins poumons les feuilles d’un figuier… C’est différent du parfum des figues, mais avec une suavité commune, bref, c’est assez indescriptible !

      Bien sûr, on peut les sécher pour prolonger leur durée de vie, ou les congeler.

      Je veux un compte-rendu de la confection et de la dégustation de cette tarte ! Elle convaincra, sois-en certaine !

  6. Alors là, c’est bien quelque chose de complètement nouveau pour moi. Ca me serait jamais venu à l’idée d’utiliser ces feuilles d’une quelconque manière !

    Voilà un post rafraichissant pour mon léger retour sur la toile. Je file voir tes autres articles ! Ca m’a manqué :)

    1. Il ne te reste plus qu’à essayer… mais trouveras-tu des figuiers dans ton lointain pays ? :-)
      Tes adorables commentaires m’ont manqué aussi ;-)

    2. Merci Hélène ;)
      Pas sûre que je trouve des figuiers par ici. Et quand bien même, pas sûre que je les reconnaitrai ^^.

  7. Je vais partir à la chasse au figuier, merci pour cette sublime idée !

    1. Mmh… j’espère que tu trouveras aussi des figues :) … ici, elles sont encore très vertes :(

  8. Je ne connaissais pas ça c’est extra comme infusion :)

    1. Moi non plus ! J’ai essayé par curiosité (j’avais peur du goût de la sève blanche du figuier, mais en fait pas de problème)…

  9. J’adore le parfum du figuier apporté par ses feuilles. Je les ai utilisées pour faire cuire un… (lapin) ou autre mijoté auquel elle apporte une délicate saveur suave mais je n’aurais pas pensé à faire une infusion de feuilles de figues. Merci pour cette découverte parmi tant d’autre la courgette qui allège la crème de noix de cajou. Cela je l’ai adopté!

    1. Oh, Naolia, ça doit être très bon du… Lupin ;-) à la feuille de figuier !
      J’aime tant ce parfum, j’aimerais le porter…

      Heureuse que tu aies adopté la courgette, elle ne demande qu’à alléger tous nos desserts :-p

Laisser un commentaire