Le vinaigre : le produit indispensable d’une maison Green !

Vinaigre blanc

Comme pour le bicarbonate, j’ai toujours du vinaigre à portée de main dans la salle de bains, dans la cuisine et avec les produits ménagers. Dans les deux premiers cas, j’utilise du vinaigre de cidre. Pour l’entretien de la maison et du linge, c’est le vinaigre blanc.

De même que le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc est un produit ménager écologique car non polluant. Il est bon marché – moins d’1 € par litre -, il n’est pas dangereux pour la santé et surtout, il peut tout faire.

Le vinaigre, qu’est-ce que c’est ?

Le vinaigre est un liquide contenant une molécule acide, l’acide acétique. L’acide acétique est obtenu par la fermentation d’alcool, transformé en acide acétique par des bactéries répondant au doux nom d’Acetobacter. De la même façon que nous respirons de l’oxygène et rejetons du dioxyde de carbone, la petite Acetobacter a besoin, pour se développer, d’alcool qu’elle rejette sous forme d’acide acétique : cette réaction est un type de fermentation.

Le vinaigre d’alcool est obtenu par la fermentation d’un alcool, par exemple le vin ou le cidre. Vin ou cidre contiennent une petite quantité d’alcool alors transformée en acide acétique.

Le vinaigre blanc, lui, est obtenu industriellement par la fermentation quasi-complète de sucre en alcool, ce qui fournit un alcool très concentré. Ensuite, Acetobacter transforme entièrement cet alcool en acide acétique. Cet acide acétique pur est enfin dilué dans de l’eau et vendu sous le nom de vinaigre blanc.

Les multiples propriétés du vinaigre

Le vinaigre – plus exactement l’acide acétique qu’il contient – est dégraissant, détartrant (élimine le calcaire), désodorisant, antiseptique et antifongique.
Pourquoi donc acheter plusieurs produits d’entretien polluants et mono-tâche (spray anticalcaire, eau de Javel désinfectante, spray dégraissant…) lorsque le vinaigre, multitâche, peut tout faire ? Pourquoi utiliser des produits contenant des parfums de synthèse responsable de l’émission de particules dans l’air lorsque le vinaigre élimine les mauvaises odeurs  sans polluer l’air ambiant ?

Le vinaigre blanc pour le ménage

Attention, le vinaigre est un puissant anticalcaire. Ainsi, il ne faut absolument pas l’utiliser pour nettoyer des surfaces en pierre calcaire (marbre, travertin, pierre de bourgogne…) : il les attaque férocement.

Pour le ménage, ne pas utiliser de vinaigre avec de l’eau de Javel, ni avant ou après un nettoyage à l’eau de Javel, car la réaction de ces deux substances produit une vapeur de chlore très toxique. De manière générale, l’eau de Javel, très polluante et toxique pour les organismes vivants, est à utiliser le moins possible…L’odeur du vinaigre blanc peut incommoder : si vous l’utilisez pour le ménage, ouvrez les fenêtres pour aérer.

Voici une liste, forcément non exhaustive, des usages du vinaigre blanc pour le ménage. N’hésitez pas à y ajouter vos utilisations !

 – Détartrer cuves et robinets

Le nettoyage des pièces d’eau peut se faire avec une solution de vinaigre blanc et une éponge grattante. Cela permet de désinfecter les cuves de douche, les baignoires, les éviers et les lavabos tout en éliminant le calcaire. On peut faire briller la robinetterie avec le même produit. Il suffit de laisser agir une minute le vinaigre pour un entretien courant.

Dans le cas de dépôts calcaires très épais, il peut être nécessaire de laisser agir le produit quelques heures avant de rincer. Pour cela, tremper un chiffon dans le vinaigre et l’enrouler autour du robinet entartré puis laisser agir (la nuit, par exemple). Le bicarbonate de soude peut aider à éliminer les dernières traces, du fait de ses propriétés abrasives.

 – Nettoyer un micro-ondes

Le vinaigre blanc est capable de dissoudre les taches et projections alimentaires salissant l’intérieur des fours et des micro-ondes. Pour cela, verser du vinaigre blanc et de l’eau dans un bol (2/3 vinaigre, 1/3 eau) et chauffer à pleine puissance  jusqu’à ébullition – environ 2 à 3 minutes. Débrancher l’appareil. Pour un four, faire chauffer le vinaigre à part et, lorsqu’il bout, le mettre dans un récipient dans le four.

Laisser l’appareil fermé au moins 5 minutes afin que la vapeur de vinaigre se répande sur les parois. Avec une éponge (éventuellement grattante si cela ne raye pas l’appareil), frotter les parois pour éliminer les taches. Appliquer un peu de solution de vinaigre chaude sur les salissures les plus résistantes et frotter. Laisser sécher avant d’utiliser à nouveau.

Vous pouvez également rincer à l’aide d’une éponge imbibée d’eau.

 – Détartrer une bouilloire électrique

Rien de plus simple : remplir la bouilloire d’un mélange de vinaigre et d’eau (50% de chaque). Porter à ébullition puis laisser agir (une heure, ou une nuit si son état est grave). Veiller à ce que toutes les parois de la bouilloire soient au contact de l’eau vinaigrée, de même que le filtre à calcaire du bec si la bouilloire en possède un.

Vider l’eau, frotter l’intérieur de la bouilloire avec une éponge imbibée de vinaigre blanc pour éliminer les derniers dépôts les plus récalcitrants. Rincer abondamment plusieurs fois avant d’utiliser à nouveau la bouilloire.

– Détartrer une pomme de douche

Dévisser la pomme de douche de son flexible et la plonger dans une cuvette remplie à moitié d’eau chaude et à moitié de vinaigre blanc pendant 1 h. Bien éliminer tout l’air piégé à l’intérieur afin que le vinaigre puisse accéder à tous les recoins. Gratter avec une éponge les traces extérieures les plus résistantes. Bien vider afin que de petits grains de calcaire ne restent pas en liberté à l’intérieur du pommeau.

– Nettoyer un réfrigérateur

Les réfrigérateurs peuvent être nettoyés avec une solution de vinaigre blanc (moitié eau, moitié vinaigre). Cela élimine les taches et les odeurs et désinfecte. A faire une fois par mois au moins.

 – Remplacer le liquide de rinçage

Dans un lave-vaisselle, le vinaigre blanc peut remplacer le liquide de rinçage. Le vinaigre n’est pas plus acide que les produits du commerce : il n’abîme pas les appareils. Il est toutefois possible de diluer le vinaigre ; je préfère l’utiliser pur.

– Nettoyer des fenêtres

Une solution de 50% d’eau et de vinaigre blanc peut être vaporisée sur les fenêtres à la place d’un produit classique. Essuyer avec de l’essuie-tout ou un chiffon très propre pour éviter le dépôt de poussières. Ou bien, utiliser de vieux journaux (pas des feuilles de magazine !)….

Le vinaigre blanc pour la lessive

Anticalcaire, le vinaigre blanc remplace parfaitement l’assouplissant lors de la lessive en machine. Les assouplissants classiques contiennent des molécules tensioactives, lesquelles permettent d’adoucir le linge. Intervenant en fin de lavage, ces produits ne sont pas parfaitement rincés et peuvent causer des allergies cutanées en entrant en contact avec la peau lorsque les vêtements sont portés.

Les assouplissants, comme les lessives, contiennent des molécules destinées à piéger le calcaire, appelés « agents séquestrants ». Le plus célèbre d’entre eux est l’EDTA, molécule hautement toxique et polluante, largement utilisée dans les produits classiques.

Tensioactifs et agents séquestrants se retrouvent en fin de parcours dans les eaux, perturbant les écosystèmes de manière durable.

Le vinaigre permet à la fois d’empêcher le calcaire de se déposer sur les vêtements – remplaçant ainsi les agents séquestrants – et adoucit le linge. Il a également la propriété de fixer et raviver les couleurs.

S’il a une forte odeur, celle-ci est cependant fortement diluée lors du rinçage. Toutefois, si l’on veut que le linge ait une odeur particulière, on peut adjoindre au vinaigre quelques gouttes d’une huile essentielle. C’est moins polluant et nocif que les parfums de synthèse des assouplissants du commerce.

De plus, le vinaigre va détartrer la machine à laver. Contrairement à certaines idées reçues, le vinaigre utilisé à la place de l’assouplissant n’abîme pas le lave-linge.

Le vinaigre de cidre, un aliment santé

Le vinaigre de cidre est riche en vitamines A, B et C, en minéraux (potassium, magnésium, calcium, phosphore…), tout comme les pommes à partir desquelles il est produit. Il contient également des flavonoïdes, ces antioxydants présents chez les végétaux.

Bien qu’il soit acide, le vinaigre de cidre n’acidifie pas l’organisme lorsqu’il est ingéré….

Il est préférable de le choisir bio et non pasteurisé : la pasteurisation élimine la plupart des nutriments. Vérifier également sur l’étiquette qu’il ne contient pas de conservateurs – généralement des sulfites.

Le vinaigre non pasteurisé contient encore les bactéries responsables de la formation d’acide acétique. Elles forment un voile légèrement opaque et rougeâtre, flottant au fond de la bouteille de vinaigre : on l’appelle « la mère ». Les goulots des bouteilles sont souvent conçus pour que cette « mère » reste dans la bouteille lorsque l’on verse le vinaigre.Il ne faut donc pas avoir peur de cette substance : c’est le signe que le vinaigre est vivant !

Son goût léger et fruité convient à merveille aux assaisonnements, associé ou non à une huile de qualité. Il est également parfait dans les gaspacho, pour apporter une discrète touche d’acidité.

 – Le vinaigre de cidre : pour faire lever les gâteaux et les pains

Pour une poudre à lever simple et rapide, il suffit d’un peu de bicarbonate de soude et de vinaigre de cidre. Comme nous l’avons vu ici, le bicarbonate de soude, basique, réagit avec les acides en formant des bulles de dioxyde de carbone. Ces bulles aèrent les pâtes à pain et les appareils à gâteau en cours de cuisson : c’est la levée.

Ma formule préférée pour remplacer la levure chimique : une cuillère à café de bicarbonate de soude dans les préparations (dans la farine), et, au dernier moment, l’ajout d’une cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Idéal pour les muffins ou les cakes.

Le vinaigre de cidre, un produit de beauté et d’hygiène

Vinaigre de cidre

 – Pour la peau

Le vinaigre de cidre est un excellent désinfectant et antifongique cutané, sans être agressif. Il soigne les problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis ou encore les dermites, ces affections cutanées cousines les unes des autres, que l’on pense causées par des champignons et souvent liées au stress, lequel modifie le pH de la peau et perturbe l’écosystème de microorganismes qui y séjourne. Il permet de rééquilibrer l’acidité de la peau. Qui plus est, il élimine les traces de calcaire liées à l’utilisation d’eau lors de la toilette, pouvant irriter la peau.

Il est excellent pour les peaux à tendance grasses, car il resserre les pores sans agresser la peau. Je l’utilise en lotion apaisante le soir, dilué avec de l’eau pure.

Lotion au vinaigre de cidre pour peaux grasses ou irritées :

  • vinaigre de cidre
  • spray d’eau thermale (facultatif) ou eau florale, ou eau pure
  • 1 lingette propre ou un coton

Verser quelques gouttes de vinaigre de cidre sur une lingette ou un coton. Pulvériser un peu d’eau thermale (ou quelques gouttes d’eau du robinet si elle est peu calcaire) pour diluer le vinaigre et passer sur le visage, le cou (et derrière les oreilles !).

 – Pour les cheveux

Ici encore, on aime son action sur le calcaire : ajouter du vinaigre de cidre à l’eau de rinçage de son shampooing améliore la souplesse et la brillance des cheveux et combat leur dessèchement. De plus, le vinaigre de cidre est un remède efficace contre les pellicules – souvent associées aux problèmes de peau cités plus haut, pour lesquelles le vinaigre de cidre est efficace.

Eau de rinçage au vinaigre de cidre pour shampooing :

  • vinaigre de cidre
  • eau (du robinet)
  • 3 gouttes d’huile essentielle (géranium rosat, ylang-ylang…)

Si vous lavez vos cheveux dans un lavabo, lors du dernier rinçage, ajoutez 50 à 100 mL de vinaigre de cidre à l’eau de rinçage, en fonction de votre tolérance pour l’odeur du vinaigre. Baignez votre crâne une minute : c’est aussi bon pour le cuir chevelu ! (Et ça détartre le lavabo…). L’odeur, faible, part au séchage (même à l’air libre).En cas de pellicules, utiliser du vinaigre dilué de la même façon pour mouiller les cheveux au départ et à chaque rinçage entre les shampooing.

26 Replies to “Le vinaigre : le produit indispensable d’une maison Green !”

  1. Bonjour, pour remplacer le liquide vaisselle, essayez le savon de Marseille. Pour ma part, j’achète des chutes de savon (magasins bio ou chez day-by-day). Je frotte l’éponge ou la brosse sur le bloc de savon et je lave la vaisselle comme d’habitude. Cela mousse bien, se rince à merveille!!

    1. Merci Nina, c’est un bon conseil. Je fais exactement de cette façon (quand c’est trop gras : en général, je ne lave qu’à l’eau chaude !).

  2. Bonjour et bravo tant pour la recherche que pour la qualité de la transmission !

    Perso, je cherche désespérément de quoi faire un liquide vaisselle:
    en mixant savon noir et vinaigre, gros échec: ma vaisselle reste grasse :-(
    et le liquide se désolidarise (il faut le secouer comme des malades pour l’unifier).
    Une idée géniale ?
    merci !

    1. Je n’ai pas d’idée géniale… Je cuisine avec peu de matière grasse alors en général l’eau (très) chaude suffit. Si c’est trop gras, j’utilise du bicarbonate de soude. Pour un savon vaisselle, je ne mettrais pas de vinaigre mais à la place des cristaux de soude (genre 2 ou 3 c. à soupe pour un gros flacon de savon noir). Pour que le liquide ne se désolidarise pas, essayez d’y ajouter 1 c à café de gomme de guar ou de lécithine de soja, qui sont émulsifiants.

  3. Bonjour,
    le vinaigre de cidre est-il la meme chose que le vinaigre de pommes ? Je vis a l’etranger et je ne trouve que des choses appellees « vinaigre de pommes », mais aucune idee si cela vient du cidre de pommes ou non…

    1. Je pense que c’est équivalent. En Suisse j’achète du vinaigre de pomme et c’est exactement la même chose que ce qu’en France j’appelais vinaigre de cidre.

  4. Ton blog est topissisme! Très complet, j’y apprend des tas de choses très intéressantes. Ton idée de remplacer levure chimique par bicarbonate de soude + vinaigre de cidre est juste géniale. Je vais mettre en pratique très vite tous tes conseils.
    Encore merci pour ton partage.
    Bonne continuation à toi

  5. super article que je ne découvre que maintenant!! merci pour l’idée de la lotion vinaigre de cidre, ça m’a l’air intéressant!

  6. Bonsoir, je me pose une question existentielle: y-a-t-il un intérêt à acheter du vinaigre blanc bio plutôt que du pas bio? (au vue de la différence de prix… et de la quantité utilisée car je l’utilise pour tout)
    Merci!

    1. J’achète du non bio moi aussi !

  7. J’ai remplacé la plupart de produits d’entretien de ma maison (notamment parce que j’ai une fosse)par du vinaigre blanc il y a bien longtemps mais je découvre dans ton billet qu’on peut encore plus l’utiliser…c’est super merci beaucoup!

    1. Ah mais je suis sûre qu’on pourrait faire encore plus !!! Moi, à Paris, avec l’eau très très dure que l’on a, je ne peux pas m’en passer…

  8. Alala, tu m’épates toujours autant !

    Super article, moi aussi j’ai toujours du vinaigre blanc a porté de main. En revanche, je ne connaissais rien sur le vinagire de cidre. Moi j’utilise du vinaigre de vin rouge dans ma vinaigrette. Tu me conseillerais plutôt celui de cidre donc ?

    Autre question, le vinaigre à un effet basique sur le corps. Est ce également le cas pour le citron ? Je crois avoir lu quelque part que oui, mais je ne me souviens plus si c’était sur ton blog.

    A très bientôt ! Merci d’avance :)

    1. Il me semble que le vinaigre de vin n’a pas un effet alcalinisant sur l’organisme, le vinaigre de cidre oui. Et en effet, le jus de citron est également alcalinisant ! Mais… ça reste acide, cela peut abîmer les dents, si on en abuse.

      Pour les vinaigres, je viens d’aller voir à la supérette d’à côté : le vinaigre de vin est plus acide que celui de cidre (5% contre 6 à 8%). Je pense que c’est parce que la teneur en alcool du vin peut valoir le double de celle du cidre. Bon, c’étaient des vinaigres bien industriels pleins de sulfites, mais les % d’acidité doivent être identiques dans les vinaigres clean !

    2. Cool, merci pour ta réponse ! Je vais tester le vinagre de cidre donc :)

      Et puis, faudrait que je pense à arrêter de manger du citron à pleines dents tous les jours alors …

    3. Bah, c’est si bon… mais pas sûr que tes dents adorent… A moins de faire un bain de bouche au bicarbonate de soude ?

  9. très bon article; j’utilise du vinaigre blanc contre le calcaire, le drame des parisiens. très efficace et écolo. il a tout bon.
    je connais moins le vinaigre de cidre que je n’utilise qu’en vinaigrette

    1. Oh, oui, quel ennui à Paris… Moi qui suis maniaque à en mourir, je traque la moindre goutte d’eau de peur des traces… l’enfer ! Bien contente que ça t’ait plu, cet article !

  10. Moi aussi, j’utilise ces deux ingrédients magiques pour mon ménage, je ne pourrais pas m’en passer, et puis c’est tellement économique !

    1. N’est-ce pas ? J’ai encore le souvenir d’un produit « spécial inox », une fortune, et une odeur de mort… Brrr !!!

  11. Oh, non ! J’avais laissé un tout long commentaire et il a disparu… grrr d’informatique >:(
    Je disais donc que j’étais une grande fan du vinaigre blanc comme nettoyant – de même que le bicarbonate – et que j’aime tellement les deux que je m’étais risquée en jour à les mélanger pour du produits vaisselles… Tu peux imaginer le résultat, j’ai du passer et repasser ma cuisine à l’éponge après le désastre d’ExplosiveMouss’ ;-)

    J’aime beaucoup également le vinaigre de cidre dans ma cuisine, mais je n’avais jamais pensé à l’utiliser pour la peau (j’imagine les yeux ronds de ta maman ;-) ) et je crois que je vais tester la lotion de ce pas – sans oublier les oreilles bien sûr ! ;-)

    Merci beaucoup pour ce top très complet et à garder sous le coude !

    1. J’espère que tu ne la trouveras pas agressive cette lotion ! J’ai commencé très dilué, maintenant je supporte même le vinaigre pur, mais en passage rapide, pas une brumisation ;-) Toutefois, quand je pense aux crèmes aux « acides de fruits » (les fameux AHA des crèmes Exfoliac) de mon adolescence, je crois que le vinaigre de cidre est bien plus doux : qu’est-ce que ça piquait ! Là, ça apaise !

      Oh, j’ai peu d’espoir de convaincre ma maman… déjà le gommage au bicarbonate, c’était un peu trop ;-) (pareil, à faire délicatement 1 fois / sem, pas plus !). Sans parler de l’huile de coco que je mets en crème de nuit… ça reste mon petit secret honteux ;-)

      Oh, j’ai eu des déboires aussi avec le bicarbonate au vinaigre ;-) mais j’en garde un bon souvenir, parce que cette marée de mousse était presque surréaliste !

  12. Woua, super article, bien complet, et très intéressant !
    Tellement intéressant, que j’ai crée un nouvel onglet dans mes favoris « vivre au naturel », et je l’enregistre dedans :-)
    Merci ❀

    1. J’ai hâte que tu nous parles des autres articles de cette liste de favoris :-)
      Merci, Mély !

Laisser un commentaire