Fauxmage blanc cru courgette et coco, compote crue d’abricots à la menthe

Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crue
Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crue

Envie d’une petite douceur toute crue et toute fraîche ? Envie de changer de point de vue sur… les courgettes ? Envie de savoir comment votre réfrigérateur peut vous aider à faire une compote du tonnerre pendant la nuit, sans salir une seule casserole ? Follow me, please ! 

Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crue

Dans la lignée des succulentes crufitures d’Antigone XXI, je vous présente le concept de la compote d’abricots crue et de sa cru-isson au réfrigérateur. C’est terrible pour booster des abricots un peu fades, ceux qui sont plus farineux que sucrés. Nul(le) n’est à l’abri de ce genre de déception…

Nous allons aussi parler de courgette, notre amie de l’été ; après les glaces et les smoothies, nous en ferons du fromage blanc vegan et cru, au goût de noix de coco. Oui, c’est possible !

Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crue

 

La cru-isson au citron

Les sucres lents – comme l’amidon -, sont des molécules de grande taille constituées d’un enchaînement de molécules de glucose. La cuisson dénature les aliments : la chaleur provoque l’agitation des molécules et leur rupture en éléments plus courts. Ainsi, la concentration en sucres rapides, petites molécules au goût sucré, augmente. C’est pour cela que les fruits et légumes cuits sont plus sucrés et caloriques que les fruits crus : ils contiennent plus de sucres rapides.

La présence d’un acide provoque la même dénaturation. Seulement, il n’est alors pas nécessaire de chauffer les fruits pour les « cuire ». Cela préserve les vitamines et les anti-oxydants.

Certaines recettes de poisson – le fameux ceviche – proposent, par exemple, une « cuisson » crue au jus de citron : sous l’effet de l’acide citrique, la chair blanchit comme si elle était cuite. En effet, dans ce cas, les protéines sont modifiées comme au cours d’une cuisson. Pas de poisson, ici, mais nous retenons le concept : les abricots sont cru-its au jus de citron, au cours d’une lente marinade. Il convient d’ajouter du sucre afin de neutraliser l’acidité supplémentaire apportée par l’agrume à celle naturelle de l’abricot.

Le jus de citron attendrit la chair des abricots, laquelle absorbe alors plus facilement le sucre et les épices : c’est le moment d’ajouter à notre marinade un peu de cardamome ou de vanille.

   
Le fauxmage blanc de courgette

Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crue
Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crue

On ne présente plus la courgette, fruit peu calorique par excellence. Sa chair tendre se prête particulièrement bien aux préparations onctueuses. Ici, elle donne du corps à une crème dont la texture rappelle celle du fromage blanc.

Le gras est apporté, en petites quantités, par des noix de cajou ; on pourrait envisager une crème exclusivement à base de noix de cajou, comme celle-ci, mais la courgette allège considérablement la préparation. La farine de noix de coco l’épaissit, grâce à son énorme capacité d’absorption de l’eau. Elle apporte un parfum délicat ainsi que beaucoup de fibres – la farine de noix de coco en contient plus de 40% – tout en ayant un faible indice glycémique !

Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crue
Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crue

   

Fauxmage blanc de courgette à la coco et compote crue d’abricots

Pour 4 personnes

 

Pour la « crupote » d’abricots :

  • Environ 500 g d’abricots (poids sans noyaux)
  • 1 citron
  • 3 cuillères à soupe bombées de sirop d’agave (ou miel, sucre…)
  • 1/2 cuillère à café de cardamome en poudre (facultatif)
  • 1 cuillère à café de vanille liquide(facultatif)

La veille, laver et essuyer les abricots. Les ouvrir en 2, les dénoyauter et les couper en quartiers, recouper les quartiers en 2. Placer les lamelles d’abricots dans un saladier.

Presser le citron. Mélanger le jus de citron au sirop d’agave (ou miel, ou sucre) jusqu’à ce que le produit sucrant se dissolve, puis ajouter la cardamome et/ou la vanille ; verser sur les abricots et mélanger délicatement, sans casser les fruits pour les enrober de sirop. Couvrir et placer au frais une nuit.

Fromage blanc courgette coco compote abricot menthe crueLe lendemain matin, c’est prêt ! Vous pouvez servir tel quel, ou écraser un peu les fruits pour une allure plus « cuite ». Cette compote crue ne se conserve pas plus d’une journée.

 

Pour le fauxmage blanc de courgette, saveur coco :

  • 100 g de noix de cajou
  • 500 g de courgettes (environ 2 courgettes de taille moyenne)
  • 100 mL d’eau
  • 1 citron
  • 2 cuillères à soupe bombées de sirop d’agave (ou miel, sucre…)
  • 2 cuillères à soupe bombées de farine de noix de coco
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

La veille, également, placer les noix de cajou dans de l’eau et laisser tremper une nuit. A défaut, laisser tremper au moins 1 heure.

Le lendemain, laver et éplucher la courgette puis la détailler en dés. Dans le bol d’un blender, mixer à grande vitesse tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux et lisse.

Remarque : pour un fauxmage blanc légèrement vert, vous pouvez garder la peau de la courgette. Il vaut alors mieux qu’elle soit bio et bien nettoyée (frottée avec un peu de bicarbonate de soude, par exemple).

  

Montage :

  • 1 compote crue d’abricots
  • 1 fromage blanc de courgette
  • graines de chanvre entières à volonté
  • 1 poignée de feuilles de menthe (facultatif)

Laver et ciseler les feuilles de menthe. Garder le sommet des tiges pour décorer.

Dans des verres, déposer des couches successives de compote crue d’abricots, de fauxmage blanc de courgette, de menthe ciselée et de graines de chanvre. Orner de sommités de menthe.

Edit : pour voir l’interprétation de Rose, c’est par ici !

51 Replies to “Fauxmage blanc cru courgette et coco, compote crue d’abricots à la menthe”

  1. OLALALAA. Merci pour cette recette. Je la lisais hier soir, juste avant d’aller au lit. Impossible de se coucher avant d’avoir mis à mariner les petits abricots achetés la vieille!

    J’ai dégusté cette recette aujourd’hui.. et MIAM. Testé et approuvé! (en photo ici: http://bonapptoutlemonde.tumblr.com/ ) Et quelle découverte de pouvoir détourner la courgette de cette manière!

    Par contre j’avais pas tous les mêmes ingrédients à dispo, donc j’ai adapté. Par ex des amandes à la place des cajous. Du concentré de poire comme sucrant, et pas de farine de coco (j’ai un complexe de locavorisme ;)

    Un grand merci du partage!

    1. Génial, je suis ravie que cela t’ait autant plu ! Je suis d’accord pour la farine de coco, je ne l’utilise plus (d’ailleurs, j’ai refilé mon dernier paquet à une amie ;)

  2. bonjour,
    je viens de terminer cette recette, j’étais vraiment curieuse du résultat malgré mes ustensiles assez rudimentaires. et même mixer au mixeur plongeant (je n’ai et n’utilise que ça, trop de mauvaises expériences avec des blenders) et bien c’est très bon! merci beaucoup, je pense que je vais tester d’autres recettes dans ce style ;)
    Hier soir je suis même allée chercher de la farine de coco exprès!! par contre, pas trouvé les graines de chanvre, a la maison j’avais des graines de tournesol et j’ai utilisé ça.
    Très bonne continuation avec ton blog qui est maintenant dans mes favoris.

    1. Bonjour Anne ! Je viens d’aller visiter ton blog, tu as des doigts de fée, je suis impressionnée !
      Tant mieux si ça marche au mixeur plongeant, le blender est rarement indispensable…
      A bientôt !

    2. ah oui, la couture c’est mon truc! Depuis peu je me diversifie avec un peu de tricot mais on va dire que j’ai tendance à m’emmêler les doigts rapidement! ;)
      Sinon, je viens de restester cette recette, et j’ai remplacer les grains de tournesol par un mélange 50/50 de chia et pavot. Je l’ai bien mieux supporter…. digestivement parlant, si tu vois ce que je veux dire ;)) La première version avait eu un effet assez foudroyant, mais je ne laisse pas tomber, j’ai tellement adoré la texture du fauxmage blanc. Penses-tu que cet effet a pu être provoqué par les graines de tournesol? Ou l’ensemble des ingrédients? Je ne dejeune pourtant pas « tartine-beurre-confiture ». C’est peut être toutes ces choses crues qui ont surprises mon tube digestif! Je ne connaissais pas trop tout ce concept de manger cru, je m’intéresse à l’alimentation végétarienne (pas encore passé le pas, mais petit à petit pourquoi pas…) et c’est en cherchant des recettes saines que je suis tombée sur ton blog. et je ne le regrette pas! à bientôt et merci pour toutes tes recettes. ce soir je teste la crème au cacao et aux avocats avec des copines!

    3. Te lever tôt le matin aussi, tu aimes ;-) (moi, j’adore !)

      Hmmm… vu l’effet de ton second fauxmage, ça seraient les graines de tournesol les coupables ? Peut-être ne les as-tu pas fait tremper quelques heures avant de les utiliser, cela les rend plus digestes ? Mais de là à avoir un effet foudroyant, c’est étonnant !

      Ou, comme tu dis, trop de cru d’un coup ? Je penche pour la seconde explication, car c’est une question d’habitude pour le tube digestif aussi ! Oh, et la farine de coco est hyper riche en fibres (45% pour la mienne), cela peut aussi être la cause de tes désordres ! Là encore, c’est une question d’habitude !

      L’alimentation crue, c’est fun. Je ne m’y « convertirai » pas parce que j’aime et j’ai besoin de cuit, et que je ne crois pas que ça soit indispensable de manger tout cru. Mais c’est un moyen de se nourrir différemment, ça force à remettre en cause les recettes, ça fait découvrir plein de techniques de cuisine rigolotes… et c’est plein de vitamines !

      Bon, alors, dis-moi ce que tes copines et toi avez pensé de la crème à l’avocat et comment vous l’avez faite : j’aime bien que mes lectrices dévient pour la faire à leur goût, plus ou moins de ceci, de cela…

  3. Je suis partagée entre l’envie de continuer à lire ton blog pour me mettre à jour et filer au supermarché / en cuisine. Cette recette est époustouflante. Il n’y a pas de fromage blanc en suède en plus et j’adorerai pouvoir retrouver cette texture avec les ingrédients que tu nous indiques.

    J’ai survolé les commentaires. Farine de coco, je suis quasiment sure de pas trouver ça ici et je pense tenter avec des amandes plutôt que les noix de cajou.

    Je te tiendrai au courant. Un énorme bravo !!

    1. Oui, raconte-moi ! :-)

  4. Merci pour cette recette, c’était super bon ! Même mon copain qui ne déjeune jamais (ou alors d’horribles pains au lait industriels…) a adoré et dévoré sa part !

    En revanche, la texture de ton « fauxmage blanc » semble parfaitement lisse alors que le mien est resté légèrement granuleux, même en mixant pendant un temps fou… Je crois qu’il me faut un mixeur plus performant !

    1. Ce fauxmage est un tout petit peu granuleux, c’est normal, c’est la farine de coco qui le veut ! Mais c’est presque imperceptible, normalement, c’est vrai que j’ai un bon blender… Si tu l’as fait au robot mixeur, cela peut expliquer un résultat un peu moins lisse !

      Je suis contente que cela vous ait plu à tous les deux !

  5. J’ai refait ta recette avec tous les « vrais » ingrédients. Je te confirme que la texture est la même qu’avec les graines de tournesol et le son d’avoine. Par contre, en terme de goût la version cajou-coco est meilleure! Et tient plus au corps :)

    1. Merci, Yasmine ! Pour le goût, je suppose que c’est la coco qui compte ;-) donc bonne nouvelle pour les graines de tournesol !

  6. Tout ce qui a du croquant ! Amandes ou autres noix… kasha, sarrasin…

    1. Merci ! Hmmm, je crois qu’on va se régaler !

    2. J’espère bien !

  7. ça me fait très envie pour demain matin ! Par contre, mon magasin bio était à cours de graines de chanvre. Qu’est-ce qui irait le mieux pour les remplacer ? Merci !

  8. Ça me semble particulièrement délicieux. Cependant, je suis allergique aux noix et je dois les éviter comme la peste! Existe-t-il une solution pour faire du fauxmage sans les noix de cachou? Ou, du moins, un substitut qui donnerait une texture comparable?

    1. Myriam, ça n’est pas rigolo :-( mais il y a forcément une solution !

      Pour cette recette, qui fait appel à très peu de noix de cajou, tu peux parfaitement t’en passer ! Par exemple, des graines de tournesol, qui ont un goût assez neutre et sont moelleuses ? Fais-les tremper de la même façon, 2h ou un peu plus. Ou encore des graines de courge, de chanvre… J’espère que tu les tolères ?

      Pour des fauxmages plus denses, avec beaucoup plus de noix, je ne réponds pas de la qualité de la substitution, mais ici, cela ira sûrement parfaitement !

      Sinon, je me demande pour les cacahuète (nature, bien sûr). Ce sont des légumineuses, en réalité, pas des noix : si tu peux en consommer, cela vaut aussi le coup d’essayer. Mais le goût est plus marqué et beaucoup de personnes y sont allergiques, donc prudence !

  9. Ca y est ! Testé ET approuvé : ce duo de crupote/fauxmagette est juste délicieux – même Chérichou a abdiqué et il exige maintenant sa dose de courgette ‘à la Hélène’ en dessert quotidien. (Courgette qui, soit dit en passant, ne se sent pas du tout et ne laisse à la crème qu’une vague bonne mine verdelette).

    La crupote a sublimé mes pauvres abricots tout fades, et le bol a été entièrement nettoyé à coups de langues et de petits doigts. Du coup, j’ai envie d’essayer avec tous les fruits qui me tombent sous la main… je vois déjà une version aux pêches, miam !

    La crème, mmm… comment dire, heureusement que nous venons de récolter ce matin deux énormes courgettes… les noix de cajou sont déjà mises à tremper pour demain ;-)

    J’avais peut-être mis un brin trop d’eau d’ailleurs, j’ai eu la main lourde, mais j’ai bien aimé justement l’aspect ‘velouté’. Je ferai une tentative sans farine de coco, juste pour apprécier le crémeux du duo courgette-cajou sans le petit côté grumeleux de la coco (dont j’adore le parfum par ailleurs).
    Je sais comment je vais fourrer tous mes gâteaux et tartes crues dorénavant !

    Alors, simplement merci ! Tu m’as donné une foule de bonnes idées, deux sublimes recettes en 1, et de quoi faire des desserts, des petits-déjs et goûters pour des années encore – oui, parce que maintenant, je suis sous pression avec l’homme de la maison ! ;-)

    1. Waouh, j’ai les joues en feu ! La papesse du cru valide mon dessert :) mais ça n’est qu’un échange de bons procédés, Ophélie, parce que ta crufiture au carotène a illuminé une semaine un peu sinistre de travail / bagages / vidage de cuisine (pour travaux !).

      J’ai bien lu, RECOLTE de courgettes ? Chanceuse ! Quand aurais-je un jardin ? (jamais, me dit mon homme, cynique).

      Oui, pour les gâteaux et tartes, c’est tout à fait bien vu. En réalité, j’ai pensé à la courgette pour la première fois en lisant un livre américain de desserts raw & vegans, dans lequel chaque garniture de tarte et chaque crème, sans exception aucune, faisait appel à de la « young thai coconut meat ». Tu dois savoir de quel genre de recettes je parle :-D.

      Une denrée introuvable chez nous, pas pratique, bien gras quand même… (mais sûrement succulent). Bref, j’ai cogité : forcément, de la courgette, pour la texture. Quant au goût, un peu d’imagination et on s’en sort.

      Il faudra que l’on partage nos variations alors :-) te connaissant, les cucurbitacées n’ont qu’à bien se tenir ! Les crupotes, c’est en effet délicieux avec toutes les pêches, prunes et consorts. Bonne nuit !!!

    2. Récolte au sens un peu plus large que celle de notre petit jardin ici (jardin collectif, où notre carré de culture est réduit – à ce qu’il paraît chez nos voisins, les fleurs ont meilleure allure que les choux et tomates) mais nous habitons une région où le petit maraîchage bio fleurit. Très souvent donc, nous enfourchons nos vélos et partons en quête de légumes tombés au sol qui finiront au compost… et nous cueillons un peu tous les fruits ‘libres’ dans les arbres où nous parvenons à grimper ;-) C’est notre ‘récolte’, pas encore un potager à nous, mais nous en rêvons et, je l’espère, ça ne saurait tarder (pas de cynisme, allez !). Bilan hier: ces énormes courgettes, une bonne douzaine de radis, des fenouils, des mûres et encore quelques cerises oubliées !
      Nous faisons parfois des drôles de découvertes : la betterave sucrière, en salade, c’est un peu étrange… ;-)

      Et oui, toujours cette fameuse ‘young thai coconut’ que je ne verrai peut-être que si j’habite un jour aux Philippines – ou en Californie… ;-) Maintenant que je sais que je peux y substituer ta crème de courgette copyrightée, tu m’ouvres tout un univers de recettes mises de côté !

      (hi hi, ‘papesse du cru’, tu m’as fait bien rire !…)

  10. Mmmm! c’est magnifique!!!!
    Je crois que je vais faire un stock de noix de cajou…
    Et je partage l’idée de livingfoodist, une version salée serait top!

    1. Oui, les noix de cajou, c’est pratique. Pas hyper riche en goût mais la texture est top !

      Je partage aussi cet avis : vous l’avez voulu, vous l’aurez, bientôt. Je crois que je vois déjà ce que je vais faire ;-)

  11. Ouahhhh, encore une très belle recette ! J’adore et moi qui adore les abricots, je crois que dès demain, hop, je vais tester tout cela :-)

    1. Chouette alors ! Je veux un rapport complet !

    2. Et voilà, j’ai testé ce matin….je n’ai pas réussi à attendre trop longtemps :-) J’ai beaucoup aimé avec en plus, des graines de chanvre que d’habitude, je n’aime pas trop en brut mais là, c’était parfait :-) J’attends avec impatience les prochaines recettes et idées :-)

    3. Merci de me donner des nouvelles ! J’avais pensé à un crumble d’amandes pour la couche croustillante, mais c’est pas mal du chanvre un peu rustique, le reste est assez sucré comme ça !

  12. Très bonne idée cette version légère de fauxmage :-)
    On trouve tellement de versions uniquement « lourdes ».
    Si tu pouvais en faire une adaptation en salé, ce serait super ;-)

    1. Une devise à adopter : quel que soit ton problème, une solution existe, c’est la courgette !

      Là tu me donnes une idée géniale !!! Ca va venir très vite, dès que je suis bien installée en vacances !

    2. Ah, j’avoue, j’ai déjà tenté la version salée ce midi… Je ne pouvais pas résister à l’appel de la courgette !

      J’ai fait un faux-mage de cajou-courgette, et c’était délicieux !

      Un peu au pif, mais en gros j’ai mis 50 g. de cajou trempées, 1/2 courgette, 2 bonnes CàS de levure maltée, 1 CàS de miso, le jus d’1/2 petit citron, de la poudre d’ail, de la poudre d’oignon, 1 bonne pincée de gingembre, 1 peu d’eau et 1 mini portion de moutarde… et j’étais au paradis ! ;-)

    3. Ben voilà, tu m’as mâché le travail ;-) et ça a l’air fameux ! Pour le blog ou non, je vais m’en inspirer !

    4. Je m’incruste dans la conversation ! Novice en green-me-up food, je ne me suis pas encore acheté de farine de coco mais j’avais de la crème de coco sous la main. J’avais déjà testé le fauxmage blanc courgette-cajou, je l’avais en souvenir dans un coin de la tête (mais sans coco, oups)… Ce soir, je me suis fait une crème courgette + crème de coco + sel, tout simplement, pour mettre sur mes spaghettis de carottes (des carottes râpées en lamelle quoi). Je prenais un peu de crème et de carottes en même temps dans ma fourchette, que je tournais, comme dans des spaghettis. Résultat… une tuerie ! Je n’ai sans doute pas inventé grand-chose mais ça me démangeait de partager ça. Bonne soirée !

    5. Maria, si, tu as sûrement inventé quelque chose ! Cette crème devait être simple et délicieuse. Avec les carottes, je n’ose imaginer !

      D’ailleurs, il se trouve que je suis privée de cuisine pour un petit moment, donc ce genre de recette crue me tend les bras pour ce week-end ! Je vais essayer ! Merci, Maria !

      Ca me rappelle presque le pad thaï de Déborah (ici : http://absofruitly.fr/pad-thai-vegan-cru-raw/), à cause des carottes et de la sauce coco. Mais ton plat devait plutôt ressembler à un espèce de plat de pâtes décadent à souhait :-)

    6. Je suis très contente que l’idée te plaise !
      En effet, c’était moins sophistiqué que le Pad thaï qui a l’air divin soit dit en passant, mais c’était vraiment fou :-)

  13. J’adore la version allégé du fauxmage blanc, merci!

    1. Tu peux varier la proportion courgettes / cajou bien sûr !

  14. Au secours, une recette de plus dans ma liste de recettes à faire! Elle s’allonge de jour en jour, je n’arrive pas à trouver le temps :( J’ai mis par-dessus les autres ton smoothie cacao-courgette et les crufitures d’Antigone XXI :)

    1. Oh, mais c’est quand même mieux qu’une vilaine liste de tâches ménagères, non ?

      Pour aller plus vite, Yasmine, je te conseille de te préparer ce week-end un petit dej de fou, avec des tartines de crufiture et un smoothie choco-courgette ! Testé et approuvé, et récidivé !

      J’espère que tu auras vite plus de temps à toi !

    2. Bon, j’ai déjà fait (et refait) le smoothie, et il me reste des courgettes. Penses-tu que je puisse faire ton fauxmage blanc sans faine de coco (j’en ai pas!)?

    3. Ah ! Je me le demande… je l’ai toujours fait avec, tant pour le goût que pour épaissir ! Alors, ce que je ferais si je n’en avais pas, ce serait de la poudre très fine d’amandes ou de noisettes et un peu plus de miel/agave pour compenser le sucré de la farine de coco. Peut-être sinon un peu de son d’avoine bien mixé pour épaissir (pour les fibres qui boivent l’eau) et de la vanille pour le goût et, là aussi, plus de sucrant. Cela vaut le coup d’essayer !

    4. Alors j’ai testé en remplaçant la farine de coco par de la poudre d’amande fine et les noix de cajou par des graines de tournesol comme conseillé. C’était très bon. La texture était plus granuleuse que sur ta photo mais c’est sans doute dû au blender… C’est une bonne idée pour une base fraicheur et légèreté!

    5. Merci, Yasmine, je suis contente de savoir que cela fonctionne ainsi ! Vu le prix des noix de cajou, c’est une bonne nouvelle ! Du coup je tenterai avec de la poudre d’amandes, cela changera du goût de coco.

  15. Cool ! tu me diras si tu aimes ? Oui, essaie avec du chanvre décortiqué, j’ai utilisé l’entier surtout pour le contraste visuel… et le crounch factor, le reste étant bien soft. Et puis, j’ai un stock monstrueux de graines entières donc… je l’écoule !

    J’ai épluché les courgettes ici, mais finalement la chair reste assez verte en surface. Je ne les épluche jamais habituellement non plus, d’ailleurs j’ai fait une salade avec la peau, trop dur de la jeter ! N’ai pas mis le zeste du citron. Cela peut être fabuleux avec du zeste, d’ailleurs, je garde ça en tête, ça fera une super crème au citron !!!

    Tss pas de modestie !!! Tu sais que j’ai fini au petit dej ma 3è fournée (blendernée ?) de crufiture de carottes depuis samedi ? J’ai mis du lait dans le pot de confiture, je l’ai secoué fort pour nettoyer ce qui restait dans les coins du pot et j’ai bu au goulot… comme une sauvageonne ! Ne RIEN perdre ;-). J’ai déjà les joues bien roses et mes collègues louent ma toute nouvelle amabilité ;-)

    1. Oh, je suis ravie que ma recette t’ait plu, et si cela mettre un peu de mots doux dans le quotidien au bureau, j’en suis encore plus heureuse !

      Ca y est, j’ai mis les noix de cajou à tremper (je testerai un fromage blanc courgette-chanvre demain pour qu’il soit bien frais) et ma crupote d’abricots est au réfrigérateur ! J’ai mis du nectar de coco à la place du sirop d’agave, les mêmes épices, et déjà le mélange mêlé au premier jus des abricots a un goût incroyable. Il ne reste plus qu’à attendre le dîner, où ton parfait fera un petit dessert… parfait !

      J’ai hââââte d’être à ce soir !

    2. J’attends les nouvelles alors :-D

  16. J’adore, j’adore, j’adore !
    Je suis comme une petite folle là, et je me dis que tu es décidément la reine de la courgette, car j’ai beau faire des glaces aux courgettes, des spaghettis de courgettes, des lasagnes de courgettes, jamais je n’aurais pensé à en faire une fromage blanc (vert?) !
    Il faut absolument que je teste ça, je mets des noix de cajou à trempouiller ce matin même ! Je vais peut-être essayer aussi une version avec des graines de chanvre décortiquées, pour un goût un peu plus marqué et pour comparer. D’ailleurs, je me demandais, sur tes photos, là, tu as laissé la peau ou non ? (je n’épluche jamais mes courgettes, j’avoue…) Et le citron, tu n’en mets que le jus, pas les zestes, pas vrai ?

    J’adore également l’idée de la crupote d’abricots, et ça tombe bien, nous avons pas mal d’abricots un peu bofbof à la maison, j’ai hâte d’essayer ta version !

    Et puis tes photos font vraiment très envie, ce mélange de couleurs est ravissant ! Je vois que tu adores le chanvre entier, moi j’aime bien aussi, mais parfois, ça fait un peu trop ‘scrounch scrounch’ pour moi ;-) J’en parsème plutôt mes grawnolas et autres friandises crues, où leur croustillant se mêle à d’autres facteurs de crounch ;-)

    Merci beaucoup de m’avoir citée, c’est très gentil à toi, et je pense que mes pauvres petits fruits secs mixés n’arrivent pas à la cheville de tes ravissants parfaits ! En tout cas, j’ai hâte de tester tout cela !

Laisser un commentaire